CAN U20 : Les aiglons contraints au partage des points par l’Egypte

0

Pour leur entrée en lice à la 20è édition de la CAN U20, Zambie 2017, les Aiglons on été contraints au partage des points par l’Egypte.

Sur une pelouse très délicate du National Heroes Stadium, Egyptiens et Maliens n’ont pas réussi à se départager et se sont quittés dos à dos (0-0). Les deux équipes laissent donc la tête du groupe A à l’hôte du tournoi, la Zambie, vainqueur de la Guinée dans le match inaugural (1-0). Sans être flamboyante, la sélection malienne a globalement dominé le sujet, mais malheureusement, les protégés de Baye Bah ont péché dans la finition, la grande faiblesse du football malien. Dominateurs dans la possession de balle (58%/44%) et le pourcentage de passes réussies, les Aiglons ont étalé de grosses lacunes devant, notamment en première période. Certes, la première occasion de la rencontre a été à l’actif des Pharaons juniors (tir de Ahmed Ramadan Abou Mohamed dans le petit filet après seulement sept minutes de jeu), mais après cette alerte, les Aiglons se sont montrés les plus dangereux. Il y a d’abord ce boulet de canon de Sékou Koïta claqué en corner le gardien égyptien (27è min) et une autre tentative du milieu de terrain de l’USC Kita (frappe contrée par la défense adverse, avant d’être maîtrisée par le gardien, 32è min). Et dans les arrêts de jeu, le Mali obtiendra une troisième occasion par Aboubacar Traoré qui se jouera de son vis-vis, avant d’expédier son tir dans le petit filet (45è min+1).

Au retour des vestiaires, Sidiki Maïga obtient l’occasion la plus nette de la partie. A la conclusion d’une belle action collective, l’avant centre des Aiglons se présente seule devant Mohamed Essam Mostafa Mohamed, mais perd son duel avec le keeper égyptien. S’ajoute à cette tentative, celle de Moussa Djénépo qui s’est infiltré dans la défense adverse, avant de se faire chiper le ballon au moment où il s’apprêtait à armer son tir.

Finalement, c’est sur le score de 0-0 que l’arbitre sud africain, Victor Miguel De Freitas Gomes sifflera la fin de cette affiche de la première journée entre l’Egypte et le Mali.

Ainsi, au terme de la première journée, c’est la Zambie qui occupe la tête de la poule avec trois ponts (+1), devant le Mali et l’Egypte qui affichent chacun une unité au compteur. Quant à la Guinée, elle ferme la marche avec zéro et n’aura droit à aucune erreur lors de sa deuxième sortie contre les Pharaons au risque de faire déjà ses valises.  La deuxième journée est prévue le mercredi 1er mars, la sélection nationale junior affrontera l’hôte du tournoi, la Zambie, alors que l’Egypte s’expliquera avec la Guinée. Aujourd’hui les équipes du groupe B effectueront leur entrée en lice : le finaliste malheureux de la dernière édition, le Sénégal se frottera au Soudan, tandis que l’Afrique en découdra avec le Cameroun.

Dans notre édition de demain, nous reviendrons plus en détails sur la première sortie des Aiglons et la réaction des protégés de Baye Bah après ce nul contre l’Egypte qui laisse tout de même quelques regrets.
Dimanche 26 février au National Heroes Stadium (Zambie).

S. B. TOUNKARA
Egypte-Mali : 0-0
Arbitrage du Sud-Africain Victor Miguel De Freitas Gomes assisté de son compatriote Mothibidi Stevens Khumalo et de l’Ougandais Mark Ssonko.
Egypte : Mohamed Essam Mostafa Mohamed, Ahmed Hany Husseini Ibrahim Mouss, Osama Galal Hamid Toeima, Mahmoud Marel Abdelfadil Sharafe, Karim Walid Sayed d’Hassan (cap), Nasser Maher ABD Elhamid, Taher Mohamed Ahmed Abdalla, Ahmed Ramadan Abdou Mohamed, Ahmed Mostafa Elsayed Taher, Ahmed Mohamed Aboelfetouh Moha. Entraîneur : Moatmed Gamal Abdelaziz.
Mali : Samuel Diarra, Abdoul Karim Danté (cap), Siaka Bagayoko, Sidiki Maïga (Ismaël Coulibaly), Moussa Diakité, Boubacar Traoré, Moussa Djénépo (Ibrahima Koné), Mohamed Sangaré, Mamadou Fofana, Amadou Haïdara, Sékou Koïta. Entraîneur : Baye Bah.

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here