Centre sportif et des loisirs de Yorokoguia : Un joyau sort de terre

0

Le Centre sportif et des loisirs de Yorokoguia  est un projet du président du Horoya AC Antonio Souaré. Bâti sur 11hectrares sur une superficie globale de 19 hectares, le Centre de Yorokoguia abrite l’Académie Antonio Souaré, trois terrains de football, un hôtel 5 étoiles, un restaurant de grand standing et une piscine.

 

Le Centre sportif et des Loisirs de Yorokoguia, est en plein chantier. Situé à Dubreka (à 50 km de Conakry), le Centre de Yorokoguia est un gros projet sportif de Mamadou Antonio Souaré. Passionné du ballon rond, le président Souaré à décidé d’investir pour l’avenir. C’est en fin 2013 que les travaux du Centre sportif de Yorokoguia ont véritablement démarré. Pour réaliser ce projet, Antonio Souare n’a pas lésiné sur les moyens financiers. C’est un budget prévisionnel très consistant qui a été engagé pour la réalisation de cette infrastructure de dimension internationale.

Lors de notre passage, le lundi 21 Mars 2016, le chantier était en pleine ébullition. De l’Académie Antonio Souaré à l’hôtel, en passant par  les terrains de football, le restaurant et la piscine les ouvriers se concurrençaient. Des coups de pelle par-ci, des coups de marteaux par-la, des vrombissements des machines par ailleurs. Une visite guidée  des lieux nous a permis de faire le point réel de l’avancée des travaux. Dans beaucoup de secteurs, la finition pointe le nez. Aux dires du chef  de chantier Amadou Camara, c’est la dernière ligne droite qui est engagée. Tout le matériel est déjà sur place, rassure t-il. Il s’agit à ce sujet entre autres des pelouses synthétiques, des baies vitrées, des portes, des lits, des sanitaires, des ustensiles de cuisine.

Au niveau de l’Académie Antonio Souaré, la pelouse artificielle du terrain d’entraînement est déjà posée. Les 32 salles de dortoir de l’Internat et leurs toilettes n’attendent que les derniers coups de pinceau. Quant aux 16 salles de classe, elles n’attendaient que la pose des toitures. Les maçons et les ouvriers s’y activaient. C’est dire que le sport et les études seront une réalité pour les enfants de l’Académie Antonio Souaré dans quelques mois. Ici, la formation est ouverte non seulement aux jeunes guinéens mais aussi aux enfants venant des quatre coins de l’Afrique. Toute fois,  le président Souaré ambitionne de faire éclore des footballeurs talentueux qui pourront remporter un trophée continental pour son pays, la Guinée.

Si le  grand stade de compétition était en plein balisage au niveau de la pelouse et des tribunes, le terrain d’entraînement du Horoya n’attendait que la pose de la pelouse synthétique.

Que dire des travaux de voirie ?

A ce niveau c’est le grand satisfecit. Les caniveaux longent les grandes voies qui s’interconnectent à travers le chantier. Le bitumage des voies et la couverture des caniveaux ne sont qu’une question de jours, nous explique le chef de chantier.

Côté infrastructures hôtelières, on s’attèle activement pour la finition. Tous les regards sont fixés sur la grande salle de réception de l’hôtel 5 étoiles. Ici on s’affaire sur la pose de la toiture. Sinon, l’hôtel lui-même est pratiquement achevé, les techniciens s’activent sur la pose des sanitaires au niveau des toilettes. Quant au grand restaurant à deux niveaux, il n’attend que les baies vitrées et la pose du staff au niveau des plafonds.

Entre les trois bâtiments de l’hôtel 5 étoiles se dresse une grande piscine dont les travaux  sont en finition.

Toutes les voies d’accès sont pratiquement achevées.

Le Centre sportif et des loisirs de Yorokoguia, est une aubaine  non seulement pour la Guinée, mais aussi pour  l’Afrique et le monde entier. Il permettra non  seulement au Horoya AC de jouer ses compétitions nationales et internationales mais aussi  à la Guinée d’organiser des competition à l’échelle continentale.

Au-delà de son aspect sportif et hôtelier le centre de Yorokoguia sera une aubaine pour les demandeurs d’emploi. «  Nous allons créer des centaines d’emplois pour des enseignants, des professeurs, des formateurs, des cuisiniers, des médecins, des vigils, du personnel hôtelier… », a précisé le président Antonio Souaré.

Comme vous pouvez le constater, le Centre sportif et des loisirs de Yorokoguia répond à plusieurs vocations. Au-delà de l’aspect sportif,  le Centre sera un lieu prisé pour les touristes de haut gamme  grâce à son hôtel 5 étoiles, son restaurant panoramique et sa piscine ultra moderne. « Là, économiquement, il y’aura un retour sur investissement, ça va faire de Dubreka une grande destination. Vous savez, la plage de bel  Air n’est pas loin d’ici. Et puis, nous sommes au pied de la montagne « Chien qui fume  ». A partir de cette montagne, le circuit sportif qui sera créé va permettre aux gens de faire des randonnées et du VTT » soutient le promoteur du projet, Antonio Souaré.

En attendant on croise les doigts d’ici la fin des travaux prévue au plus tard pour fin 2016.

 

Baba Cissouma, envoyé spécial à Dubreka

PARTAGER