Champ hippique de Bamako : La Ligue organise les courses, l’AMPC rafle tous les prix

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Qui mieux que les courses pour départager les protagonistes du champ hippique ? A ce jeu, c’est l’Association Malienne des Propriétaires de Chevaux (AMPC) qui donne une véritable leçon à une ligue hippique désavouée par la crème des acteurs de la discipline.

 En attendant que le pôle économique emboite le pas à la cour d’appel de Bamako qui vient de sommer Mamadou Tièoulé Konaté de payer les 180 000 FCFA fixés à titre de dommages et intérêts au chérif de Nioro et à Dramane Sissoko, les membres de l’AMPC s’attèlent à prouver à l’opinion nationale qu’ils restent les maitres incontestés du champ hippique malgré les allégations du président de la ligue. Disposant aujourd’hui des 95 % des coursiers du pays, l’AMPC ne cesse d’émerveiller les amateurs de la discipline depuis la réouverture de la saison le 11 novembre dernier. Selon certains responsables de l’AMPC, plus question de boycotter les courses et de donner la chance aux chevaux de sacrifice et de compagnie d’offrir un triste spectacle aux amateurs comme la ligue en avait l’habitude.

Pour l’AMPC, le seul combat qui vaille aujourd’hui est celui de la bonne gouvernance. C’est sur ce ring que Mamadou Tièoulé Konaté est invité pour s’expliquer sur sa gestion du champ hippique pendant plus de 13  ans. Tous autres propos tendant à personnalisée la situation ne sont pas de nature à distraire l’AMPC qui entend se battre jusqu’au bout contre un système instauré par le président de la ligue et non moins conseiller spécial du président ATT. Tout en laissant le soin à la justice de notre pays d’édifier le peuple malien sur les malversations instaurées par le président de la ligue hippique, l’AMPC continue son combat sur la piste du champ hippique. Très à l’aise à ce niveau, elle entend prouver à la face du monde qu’elle est le maitre des lieux. Sans avoir les moyens de concurrencer une association de propriétaire qu’il juge marginale et qui lui fait de l’ombre, Mamadou T Konaté n’a que ses yeux pour constater la dérivé de ses protégés. A défaut d’avoir des vrais coursiers à la dimension de son poste arraché, le président de la ligue hippique se contente de quelques chevaux de compagnie qu’il garde chez lui pour amuser la galerie les dimanches.

Tout comme les deux dimanches précédent, le résultat est sans appel pour les protégés de la ligue. Sur les 9 vainqueurs des 3 courses, Mamadou Tièoulé Konaté et ses pions n’ont eu qu’un seul. En plus au niveau des « Jamais gagnants » (petits chevaux).

Lamine Diallo

 

 

ARRIVEE DE LA COURSE DU DIMANCHE

Petits Chevaux

1 – Jourjina (Ligue)

2 – Grande Mosquée (AMPC)

3 – Lamidou (AMPC)

 

Demi cracks

 1 – Empereur (AMPC)

2 – Maliba (AMPC)

3 – Panama (AMPC)

 

Les cracks

1 – Allakoni (AMPC)

2 – Bounteni (AMPC)

3 – Yélimane (AMPC

 
SOURCE:  du   29 nov 2012.    

Une Réaction à » Champ hippique de Bamako : La Ligue organise les courses, l’AMPC rafle tous les prix

  1. Bamakois libéré

    Si cherif (un nom évocateur) pouvait au moins arrêter de s’acharner sur la FMH, il gagnerait un tout petit peu de crédit.