Championnat d’Afrique des Nations U-20 Zambie 2017 : Le Malien obtient son ticket

0

Les matches retour des éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations des moins de 20 ans se  sont joués un peu partout en Afrique. Si certaines rencontres ont connu des dénouements surprenants à l’image du Ghana et du Nigéria qui sont les habitués de cette compétition, les aiglons ont pour leur tour, tout comme en  2014, réussi à barrer la route aux Etalons juniors.

Ce dimanche 24 juillet 2016, dans un Stade Omnisport Modibo KEITA plein à craquer pour soutenir les champions d’Afrique U-17, sous une petite pluie. Toutes les conditions étaient donc réunies pour dérouler un jeu à la hauteur de l’événement. Le public n’a pas été déçu tant au niveau du résultat qu’au jeu produit par Abdoul Karim DANTE et ses coéquipiers. Avec un seul changement par rapport au match Aller. Ousmane DIAKITE a dû remplacer FOFANA, retenu par son club en Turquie, dans l’axe central. Après le match nul décevant au Stade du 04 août à Ouagadougou lors du match Aller (0-0),  le Mali a enfin dominé le Burkina Faso. Sékou Koïta (10’) et Ichaka Bkayoko (49’) ont fait la différence. Pourtant, les Etalons juniors avaient bien entamé la partie et voulait à tout pris ouvrir les hostilités dès les premières minutes de la partie. Cette génération, qui a permis au mali de remporter son premier titre continental à Niamey en 2015 et qui a failli être sacrée champion du monde en Chili, se voit un nouveau challenge. L’édition Zambienne qui se tiendra l’année prochaine se présente donc comme une nouvelle opportunité aux poulains de Baye BA pour écrire une nouvelle page dans l’histoire du football Malien. A noter qu’à l’issue de ce dernier tour, sept pays ont validé leur billet, à savoir : le Mali, l’Afrique du Sud, le Sénégal, le Soudan, la Guinée Conakry, le Cameroun et l’Egypte. La Zambie est qualifiée d’office en tant que pays hôte.

Les réactions :

Baye BA, entraineur :   Il faut croire en ses chances et en ses qualités. La première période était parfaite avec un but d’entrée de jeu. On a joué à notre niveau. On a mis du rythme, de l’intensité. Sur la seconde période aussi on marque très tôt. C’est une très bonne soirée, très positive. Il faut savourer, c’est important dans la vie d’un entraîneur. On montre beaucoup de sérieux et de solidarité. Pour la suite, il faut continuer. Rendez-vous en Zambie.

Boubacar Baba DIARRA, président de la Fédération Malienne de Football : Cette qualification se résume en trois mots : Un grand match, une grande équipe, une grande victoire et un peuple Malien heureux. Félicitation et bravo les enfants, nous sommes très heureux aujourd’hui. Le comité exécutif de la FEMAFOOT est très heureux, le travail ne fait que commencer. Le prochain objectif est la coupe d’Afrique, on a les moyens de remporter cette coupe, les grandes équipes sont absentes à l’image du Ghana et du Nigéria, et de miser sur la coupe du monde. Cette équipe est pétrie de talent, il faut donc mettre en œuvre ses talents.

Ben Quadir Abou OUATTARA (Burkina Faso): Je crois qu’aujourd’hui on n’a pas su respecter les consignes données par le coach. A  notre arrivée, nous avons eu quelques difficultés de mise en place, d’hébergement et autres. Nous étions venus pour la qualification, mais malheureusement ça n’a pas marché. Je souhaite beaucoup de chance à l’équipe malienne et que le bon dieu leur accompagne.

Sidiki MAIGA, attaquant (Mali) : Tout a bien fonctionné aujourd’hui. Nous remercions d’abord les journalistes pour leur énorme boulot qui est de transmettre le message au public. Vous avez vu la façon dont le public est sorti massivement. Nous sommes vraiment fiers de cet état de fait. On n’avait pas le droit à l’erreur aujourd’hui. Il fallait cout à cout la victoire. Il faut maintenant se préparer pour la CAN.

Abdoul Karim DANTE, capitaine des Aiglons : L’objectif était de ne pas encaisser dans un premier temps. On a joué en équipe, avec une très grande solidarité. Depuis deux semaines, nous sommes à Kabala pour bien préparer ce match. Nous savons que le public malien nous croit, nous croyons également à nous même. L’arbitrage nous a défavorisé lors du match Aller car on a eu des opportunités, malgré tout on a résisté, l’objectif était de ne pas prendre de but. Maintenant nous visons la Coupe d’Afrique et la Coupe du monde. Nos prédécesseurs ont déjà écrit une histoire, on veut dépasser ça.

Mamadou HAIDARA, milieu de terrain : On était déterminé, on sentait le public dernière nous. On est content pour cette qualification car ça ouvre d’autres opportunités, on ne fait que remercier le bon dieu. Ce qui a marché aujourd’hui, on a respecté les consignes du coach et puis dans le jeu on était bon.

Aly MALLE, attaquant : On est très content pour cette qualification. La suite nous en dira plus. On va bien se préparer pour la CAN. Je me rends ce soir en Espagne pour rejoindre mon nouveau club (Grenade). J’ai été acheté par Watford (Angleterre) et prêté dans la foulée par cette équipe Anglaise.                                                                                                                                           Par Mohamed DIAKITE

PARTAGER