Championnat national : ASOM, la belle série continue

0
0

Les Olympiens ont fait une nouvelle victime en s’imposant par le score sans appel de 5-0, samedi face à l’AS Police en ouverture de la 6è journée. Dans l’autre rencontre, l’ASKO et le CSD se sont séparés dos à dos.

 

La rencontre ASOM-AS Police a été une promenade de santé pour les Olympiens. En effet, c’est par le score sans appel de 5-0 que l’équipe de Missira s’est imposée face aux Policiers, samedi en ouverture de la 6è journée. La formation de Kassem Massati Bamba inflige ainsi à l’AS Police sa plus lourde défaite depuis le début du championnat. Jusque-là, aucune équipe n’avait marqué autant de buts et cerise sur le gâteau pour les Olympiens, ils ont marqué, samedi, le but le plus rapide de la compétition. Une réalisation signée Adama Sidibé qui a fait trembler les filets de l’AS Police 30 secondes seulement après le coup d’envoi de la rencontre. L’attaquant de l’ASOM reprenait ainsi de la tête un centre d’un partenaire (1re min, 1-0). Cueillis à froid, les Policiers essayeront de revenir au score. Le lob de Boubacar Diamouténé est repoussé par le poteau, (15è min). Les Olympiens doubleront la mise par l’intermédiaire de Lassana Diarra. Servi par Adama Sidibé, le goleador (4 réalisations en championnat) s’infiltre dans la surface adverse avant de battre le portier Germain Berthé à bout portant (19è min). Les Policiers disparaissent sur le terrain. Peu après la demi-heure de jeu, les promus du District marquent le 3è but grâce à Souleymane Dembélé à la conclusion d’une belle action collective, (35è min).

Les carottes étaient déjà cuites pour l’AS Police car la deuxième période commencera comme la première avec une nette domination de l’ASOM. Encore de la tête, Adama Sidibé s’offre le doublé et permet à son équipe de marquer un nouveau but (49è min, 4-0). Le coach de l’AS Police, Bourba Fofana dit Michel injecte du sang neuf dans son effectif. Alain Claude Traoré et Sory Koné remplacent, respectivement Boubacar F. Keïta et Mamadou Sidibé. Mais ces changements ne changeront rien. On notera juste ce penalty raté par Sory Koné (59è min) et ce tir enroulé d’Alain Claude Traoré dévié en corner par le gardien adverse, Seydou Tangara, (61è min). Pour tout dire, l’AS Police a complètement sombré face à l’ASOM. Visiblement en grande confiance, Seydou Tangara et ses partenaires ont déroulé face à leurs adversaires, marquant un 5è but dans les arrêts de jeu, œuvre d’Oumar Tandjigora (90è min + 2). Auparavant l’ASKO et le CS Duguwolofila s’étaient neutralisés (2-2). L’ailier gauche de l’ASKO, Sidiki Kourama, entré après la pause (46è min), aurait pu être l’homme de cette rencontre s’il n’avait raté le penalty du 3-2 après avoir égalisé pour son équipe. Les visiteurs débuteront la rencontre du bon pied.

Mamoutou Danfaga et ses partenaires ouvrent rapidement le score par l’intermédiaire de Lassine Soumaoro. Suite à un centre de Mahamadou Doumbia, le portier de l’ASKO, Magna Traoré touche la balle du bout des gants mais ne parvient pas à maîtriser le cuir. Lassine Soumaoré était là pour débloquer le tableau d’affichage pour le CSD (2è min, 1-0). Blessés dans leur orgueil, les joueurs de Korofina se réveillent. Ils attaquent le camp des Koulikorois et égalisent par Bah Keïta, (14è min, 1-1). Après l’égalisation, le match perd un peu en intensité. Mais avant de regagner les vestiaires, les hommes de Fanyeri Diarra prennent l’avantage au tableau d’affichage en marquant un 2è but. Suite à un coup franc décomposé par Abdoul Aziz Touré, le capitaine Mamoutou Danfaga déclenche un missile qui termine sa course au fond des filets de Magna Traoré, (43è min, 2-1). C’est sur ce score de 2-1 en faveur de Bayaya Yaméogo et les siens qu’interviendra la mi-temps.

A la reprise, le technicien de l’ASKO, Alassane Barry intègre Sidiki Kourouma à la place de Moumouni Mama. Les Oranges reviennent forts et sans perdre de temps reprennent la direction de jeu. Ils dominent toutes la 2è période. Résultat : le nouvel entrant Sidiki Kourouma remet les pendules à l’heure pour son équipe, suite à une passe en retrait parfaite d’un partenaire sur le côté droit, (50è min, 2-2). La formation de Fanyeri Diarra est déstabilisée. Les Oranges poussent, poussent. Sidiki Kourouma perd son duel devant le portier du CSD, Bayaya Yaméogo (64è min). Deux minutes après l’ASKO obtient un penalty, mais le tir de Sidiki Kourouma est repoussé par le keeper de Koulikoro (66è min). Quelques minutes plus tard Zoumana Sidibé de l’ASKO est expulsé pour un tacle méchant sur Yacouba Sidibé, (74è min). Mais bien que réduit à dix, l’ASKO résistera jusqu’au bout à l’assaut des visiteurs. Avant le coup d’envoi des deux rencontres, une minute de silence avait été observée à la mémoire de notre confère de la radio Klédu, Vieux N’Diaye, décédé vendredi. Dans la troisième rencontre du jour, le Djoliba a assuré le service minimum devant le Stade malien de Sikasso battu 1-0 au stade Babemba Traoré. Les Rouges comptent désormais 16 points, contre 10 pour l’ASOM.  Quant au CSD et à l’ASKO, ils affichent, respectivement 8 et 6 unités au compteur. Les deux vaincus du jour, l’AS Police et le Stade malien de Sikasso occupent désormais les 15è et 16è rangs du classement avec 2 points chacun.

Samedi 7 janvier au stade Modibo Keïta ASKO-CSD : 2-2 Buts de Bah Keïta (14è min), Sidiki Kourouma (50è min) pour l’ASKO ; Lassine Soumaoro (2è min), Mamoutou Danfaga (43è min) pour le CSD. Expulsion de Zoumana Sidibé de l’ASKO (74è min) Arbitrage de Mahamadou Keïta assisté de Balla Diarra et Djénéba Dembélé. ASKO : Magna Traoré, Moussa Coulibaly, Sadia Fabé, Ousmane Diarra (cap), Mamoutou Djiré, Adama Kamissoko, Zoumana Sidibé, Mamadou Diawara, Ibrahim K. Diakité (Diawoye Sissoko), Moumouni Mama (Sidiki Kourouma), Bah Keïta (Yamadou Diallo). Entraîneur : Alassane Barry. CSD : Bayaya Yaméogo, Yacouba Sidibé, Mahamadou Koïta, Modibo Mariko (Sékou Sacko), Moustapha Traoré, Mamoutou Danfaga (cap), Dramane Diarra (Youssouf Coulibaly), Bourama Sidibé, Lassine Soumaoro, Abdoul Aziz Touré, Mahamadou Doumbia. Entraîneur : Fanyeri Diarra.

ASOM-AS Police : 5-0

Buts d’Adama Sidibé (1re et 49è min), Lassana Diarra (19è min), Souleymane Dembélé (35è min), Oumar Tandjigora (90è min +2). Arbitrage d’Ousmane Karambé assisté de Drissa Niaré et Souleymane Traoré.

ASOM : Seydou Tangara (cap), Souleymane Diarra, Youssouf Bah, Marcel Nana, Fodé L. Keita, Abdoulaye Samaké (Simassa S. Ouattara), Souleymane Dembelé, Ibrahim Tamboura, Djelimory Kané (Moussa Cissé), Adama Sidibé, Lassana Diarra (Oumar Tandjigora). Entraîneur : Kassem M. Bamba.

AS Police : Germain Berthé, Oumar Konaté, Hamidou Koné, Alfousseyni Touré (cap), Aliou Sangaré, Boubacar F. Keïta (Alain Claude Traoré), Moriba Bagayogo, Mamadou Dembelé (Sory Koné), Mohamed B. Traoré, Boubacar Diamouténé (Ousmane Kassambara), Kanda Camara. Entraîneur : Bourba Fofana dit Michel.

Ladji Madihéry Diaby

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.