Championnat national de basket-ball (phase du district) : Un véritable engouement au Pavillon des sports avec le soutien de la BDM-SA

0
Dac-dames
L’√©quipe du DAC dames

D√©marr√©e il y a quelques semaines, la phase du district de Bamako du championnat national de basket-ball senior bat son plein. La cinqui√®me journ√©e a √©t√©¬† jou√©e le¬† week-end dernier. Plusieurs affiches √©taient au programme au Pavillon des sports du Stade Modibo K√©√Įta.¬†

Elles se sont d√©roul√©es dans une ambiance populaire sous l’Ňďil vigilant du pr√©sident de la Ligue de basket-ball du district de Bamako, S√©rigne Thiam et des repr√©sentants de la BDM-SA dont¬† Badiany Doudou Th√©ra, directeur adjoint du d√©partement marketing, du d√©veloppement et de la communication. Le tout-nouveau pr√©sident de la F√©d√©ration Malienne de Basket-ball, Me Jean Claude Sidib√© √©tait √©galement pr√©sent pour s’impr√©gner des conditions dans lesquelles se d√©roule ce championnat. Puisque son ambition, c’est de donner une autre image √† la balle au panier au Mali.

En tout cas, les supporters √©taient venus tr√®s nombreux pour soutenir leur √©quipe. Chez les Hommes, le Stade malien de Bamako a largement √©trill√© le Djoliba¬† AC sur le score de 70 √† 28. Chez les Dames, c’est¬† toujours le Stade Malien de Bamako qui gagne sur le score de 49 -47. Toujours en dames, l’USFAS a battu l’AS R√©al sur le score de 59-40.

Les repr√©sentants de la BDM-SA, partenaire de ce championnat, √©taient tr√®s satisfaits de l’aspect organisationnel. C’est pourquoi ils ont tenu √† f√©liciter le pr√©sident de la ligue du district de Bamako, S√©rigne Thiam. Avant de pr√©ciser que l’accompagnement de la banque citoyenne ne fera pas d√©faut au basket-ball malien. Il faut noter que le pavillon des sports √©tait bien garni par les affiches publicitaires des produits de la BDM-SA. Une mani√®re de donner plus de visibilit√© √† cette banque. En tout cas, la ligue du district de basket-ball et la f√©d√©ration malienne de basket-ball sont bien parties pour relever les d√©fis.

¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† ¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†A.B. HA√ŹDARA

PARTAGER