Championnat national : ça coince pour le Réal

0
0

Les Scorpions n’ont pu faire mieux qu’un 0-0 face au Stade malien de Sikasso. La 12è journée du championnat national s’est achevée lundi dernier avec la rencontre qui mises aux prises le Réal et le Stade malien de Sikasso. Avant cette confrontation le Réal occupait la 8ème place du classement avec 14 points alors que le Stade malien de Sikasso pointait au 15ème rang avec seulement 9 unités au compteur.

Les deux équipes avaient donc besoin de points pour grignoter quelques places, mais il n y a eu ni vainqueur, ni vaincu pour cette dernière rencontre de la 12è journée (0-0). Dès le coup d’envoie de la rencontre Réalistes et Stadistes de Sikasso se sont lancées dans la bataille a corps perdu. A la 17ème min, l’équipe de Djicoroni-Para sonne la première alerte. A la réception d’un centre en retrait de Moustapha Kondé, Bouréima Coulibaly contrôle le cuir, avant de tirer à côté. Ce ne sera que parti remise pour le capitaine Malamine Mariko et ses coéquipiers. Peu avant la demi-heure, les Scorpions reviennent à la charge : suite à un corner bien botté par Abdoul Aziz Hamadou et dévié de la tête par Bouréima Coulibaly, Moustapha Kondé expédie une frappe puissante qui oblige le gardien sikassois, Sory Coulibaly à sortir le grand jeu pour empêcher la balle d’aller au fond des filets (27è min). La dernière action de la partie sera à l’actif des visiteurs.

Suite à un exploit personnel, le milieu du terrain sikassois, Arouna Diakité expédie un violant tir qui survole la barre transversale du keeper de Djicoroni-Para, Amadou Coulibaly (30è min). Au retour des vestiaires le Réal reprend la direction des opérations d’entrée de jeu et multiplie les assauts devant le but de Sory Coulibaly. A la 50ème minute, l’intenable Ali Badra Sylla après s’être débarrassé de son garde du corps, lance Moustapha Kondé dans le dos de la défense sikassoise. Malheureusement l’attaquant rate sa reprise. L’entraîneur réaliste Mamoutou Kané renforce sa ligne d’attaque et injecte dans le grand bain Robert Ousmane Dakouo, Fousseni Diarra et Amadou Goundo. Dès sa première touche de balle Robert Ousmane Dakouo se met en exergue : débordement sur le couloir gauche ponctué d’un centre pour Alou Diarra qui reprend au dessus de la cage. Deux minutes plus tard, le même Robert Ousmane Dakouo trouve le poteau suite à un corner.

Mais la dernière occasion de la rencontre était dans l’actif des Sikassois. Score final : 0-0. « La température a un peu joué sur nous, personnellement je ne me suis pas retrouvé a cause de la chaleur. Toutefois, il faut admettre aussi que nous avons manqué de concentration devant les buts adverses. C’est un mauvais résultat pour nous et il va falloir hausser le niveau de notre jeu et corriger certaines lacunes pour la suite du championnat » analysera le capitaine du Réal, Malamine Mariko. « La rencontre a été très difficile, on a croisé une bonne équipe du Réal qui voulait coûte que coûte gagner. Mais, nous aussi on avait besoin de points et nous avons tout donné pour obtenir au moins le partage des points. Notre ambition était de gagner aujourd’hui, mais le match nul n’est pas un mauvais résultat », dira le capitaine du Stade malien de Sikasso, Hamed Kouyaté.

Lundi 27 février au stade Modibo Keïta Réal-Stade malien de Sikasso : 0-0 Arbitrage de Harouna Coulibaly assisté de Amadoun K. Cissé et Bakary Coulibaly

Réal : Amadou Coulibaly, Malamine Mariko, Mamadou Kanté, Bourama Coulibaly, Mohamed Camara, Ibrahim C. Diakité, Ali B. Sylla (Robert O. Dakouo), Moustapha Kondé (Amadou Goundo), Bouréima Coulibaly, Alou Diarra, Abdoul Aziz Amadou (Fousseyni Diarra). Entraîneur : Mamoutou Kané

Stade malien de Sikasso : Sory Coulibaly, Mamadou Coulibaly, Alassane Traoré, Soungalo Bamba, Mory Coulibaly, Arouna Diakité, Yacouba Togo, Ousmane Coulibaly (Famakan O. Keïta), Paulin Déna, Siaka Coulibaly, Issa Dembélé (Ibrahim Berthé). Entraîneur : Drissa Touré

Tous les résultats : AS Police-Nianna : 1-1 Onze Créateurs-ASOM : 0-3 Djoliba-CSK : 1-1 Stade Malien-Sigui : 5-0 ASKO-COB : 1-0 AS Bakaridjan-JA : 1-0 Réal-Stade Malien de Sikasso : 0-0 ASB-CSD : 0-0.

 

29 Février 2012

Malijet

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.