Championnat national, COB-11 CREATEURS, 1-1 : Un nul heureux pour les verts

0

Championnat national: Les verts de Bamako tenu en échec par le COBMenée au tableau d’affichage après seulement 11 minutes de jeu, l’équipe de l’ex-Base a dû attendre le temps additionnel pour refaire son retard et arracher le nul face aux joueurs de Niaréla 

 

Apparemment, les joueurs du COB ne se sont pas encore remis de leur élimination en coupe de la Confédération par l’ASEC d’Abidjan. C’est le moins que l’on puisse dire après le nul (1-1) concédé par les pensionnaires de l’ex-Base, mardi lors de la 10è journée du championnat face aux Onze Créateurs. Mené au tableau d’affichage après seulement 11 minutes de jeu (but de Boubacar Dembélé sur penalty), le COB a dû attendre les arrêts de jeu pour refaire son retard et arracher le nul devant les Créateurs.

 

Mais auparavant, les Onze Créateurs avaient raté un penalty sifflé pour une faute de main de l’arrière-latéral Adama Diawara dans la surface de réparation (80è min). C’est dire que les Olympiens ont frôlé la catastrophe et peuvent dire un grand merci au défenseur central, Mamady Sidibé qui a égalisé d’une tête rageuse au moment où personne n’y croyait plus du côté de l’ex-Base (90è min+3, 1-1).

Cette rencontre COB-Onze Créateurs était placée sous le signe de la confirmation pour les deux équipes. Lors de la précédente journée les deux équipes avaient, en effet, gagné chacune à l’extérieur face, respectivement au Débo club de Mopti (1-0) et au CSD (2-0). Dès le coup d’envoi de la rencontre, les deux protagonistes se lanceront à corps perdu dans la bataille. Résultat : dès la 11è minute Boubacar Dembélé débloque le tableau d’affichage pour les Créateurs, suite à un penalty sifflé pour une faute du keeper olympien, Abdoulaye Samaké sur l’avant centre de Niaréla, Yacouba Niaré. L’attaquant des Créateurs, Boubacar Dembélé exécute la sentence et tire du bon côté (11è min, 0-1).

Galvanisés par ce but matinal, les Créateurs dominent légèrement la partie et multiplient les assauts devant les buts d’Abdoulaye Samaké. Il faudra attendre la demi-heure de jeu pour voir les joueurs de Sékou Seck sortir la tête de l’eau et porter le danger devant les buts de Mohamed Sanogo. Servi par Aremu K. Toloba, l’avant-centre olympien, Alsény Bangoura se débarrasse du défenseur central de Niaréla avant de tirer à bout portant sur le keeper Mohamed Sanogo qui repousse le cuir des deux poings (30è min).

Dans la foulée Yacouba Doumbia se signale à son tour et fait couler des sueurs froides dans le dos des supporters de Niaréla. A la réception d’un corner bien botté par Abdoulaye Diarra, le défenseur central olympien envoie une puissante tête qui échoue sur la transversale de Mohamed Sanogo (32è min). Ce sera la dernière occasion de la première période.

Au retour des vestiaires les deux équipes reprennent la partie le pied sur le plancher, mais il faudra attendre l’heure de jeu pour voir la première véritable occasion. Suite à une belle action collective, Yacouba Niaré se présente tout seul devant le gardien olympien, mais ne parvient pas à cadrer son tir (62è min).

Huit plus tard, les protégés de Mamoutou Kané obtiennent un deuxième penalty consécutif à une faute de main du latéral olympien, Adama Diawara dans la surface. Malheureusement pour les Créateurs, le nouvel entrant, Mamadou Diallo rate la sentence (80è min).

Trois minutes seulement après ce penalty raté, le milieu offensif de Niaréla, Cheickna Wagué se fait expulser pour cumul de cartons. En supériorité numérique, les Olympiens s’installent dans le camp adverse et multiplient les alertes dans la surface de Mohamed Sanogo. Les Onze Créateurs résistent jusqu’aux arrêts de jeu, avant de craquer sur cette tête de Mamady Sidibé, consécutive à un corner de Naby Bangoura. Sur le coup, le défenseur central des Verts saute plus haut que tout le monde et égalise pour les siens (90è min+3, 1-1).

«ça été un match très difficile pour nous, avouera l’entraîneur du COB Sékou Seck.  D’entrée de jeu on prend un but sur penalty qu’on pouvait éviter. En plus on avait en face un grand stratège, à savoir Mamoutou Kané ‘’Mourlé’’.  Après le penalty, je savais qu’on allait avoir des problèmes pour revenir et c’est qui s’est passé. Dieu merci, on a réussi à égaliser et éviter la défaite», ajoutera l’entraîneur olympien. Du côté des Créateurs, Mamoutou Kané dira que l’expulsion du milieu offensif, Cheickna Wagué a été le tournant du match.

«Le COB a bien joué, je le reconnais, mais l’efficacité était de notre côté, analysera l’ancien gardien de but des Aigles.  Après avoir marqué le premier but on a eu le but du K.O, mais on a raté. Dans la foulée, on se retrouve à dix, je pense que c’est sur ce coup que la partie a basculé. Il y a donc des regrets après ce nul mais tout ça fait partie du football. Sur l’ensemble du match, je pense que mon équipe a mouillé le maillot et que les garçons méritent d’être félicités», conclura Mamoutou Kané.

 

B. THIERO

 

Mardi le 18 mars au stade Modibo Keïta

COB-Onze Créateurs : 1-1

Buts de Mamadi Sidibé (90è min +3) pour le COB; Boubacar Dembélé (11è min s.p) pour les Onze Créateurs.

Expulsion de Cheickna Wagué des Onze Créateurs (83è min).

Arbitrage  de Mohamed Sacko assisté de Moriba Diakité et Boubacar Kinta.

COB : Abdoulaye Samaké, Mamadi Sidibé (cap), Yacouba Doumbia, Idrissa Sangaré, Adama Diawara, Modibo Konté, Aremu K. Toloba, Alseny Bangoura (Maby Bangoura), Abdoulaye Diarra, Djibril Coulibaly (Mamadou Tounkara) et Bougadary Fomba (Ismaïla Diarra). Entraîneur : Sékou Seck.

Onze Créateurs : Mohamed Sanogo, Maruis H. Assoko (cap), Nouhoum Kané, Birama Konaté, Lassana Samaké, Moussa Sissoko, Cheickné Wagué, Souleymane Dembélé (Yacouba Diarra), Kowiyou K. Raïmi (Souleymane Sissoko), Boubacar Dembélé et Yacouba Niaré (Mamadou Diallo). Entraîneur : Mamoutou Kané.

PARTAGER