Championnat national de football : Baraouéli à l’affiche

0
Baraouéli à l’affiche
Amadou B Kouma (boubou) entouré des invités de marque

Une première : le cercle de Baraouéli dans la région de Ségou a abrité ce dimanche 05 février le match d’ouverture du championnat national de football ligue 1 du Mali. Le match qui a opposé l’AS Bakaridian de Baraouéli à l’ASB de Bamako, a été l’occasion pour les habitants du Cercle de se retrouver dans leur terrain municipal qui vient juste d’être rénové.

En ce dimanche  5 février, l’on pouvait constater la présence de plusieurs personnalités dont des officiels et des fils prodiges du terroir lors de ce match qui, selon plusieurs habitants, est d’un symbole tout à fait magnifique.

Très motivé et fier d’accueillir ce match d’ouverture, le très célèbre opérateur économique Amadou Baba Kouma qui est aussi fils de Baraouéli était entouré des Députés élus et des responsables de la fédération malienne de football.

Il faut dire qu’au-delà même des jeunes et adultes enthousiastes du sport, même le Chef du village de Baraouéli a effectué le déplacement, tellement l’évènement a été d’une portée inégalée pour la ville située à quelques 140 kilomètres de Bamako.

Très motivé pour la réussite de l’évènement qui célèbre sa ville, Amadou Baba Kouma qui est aussi le Président de la Fédération malienne du Taekwondo, a véritablement mouillé le maillot.

Si la Fédération malienne de football a porté son choix sur le terrain municipal de Baraouéli pour abriter le match d’ouverture du championnat national (ligue), c’est aussi grâce au fait que l’AS-Bakaridian de Baraouéli a su maintenir le cap. Pendant 13 ans, cette équipe s’est qualifiée en première division.

En outre, cette année, Baraouéli qui est un cercle regroupant jusqu’à 65 villages, vient de voir son terrain municipal rénové. Gazonné, le terrain est aussi entouré d’un mur en grillage dans son enclos de briques en ciment bâti.

« Aujourd’hui, c’est pour moi un grand jour, le Chef du village, le Maire et tous les fils de Baraouéli sont ici », s’est réjoui M. Amadou Baba Kouma qui ajoute que cette équipe de l’As Bakardian qui vient de réaliser cette  prouesse est l’unique de la région (Ségou) à se qualifier cette année en première division. Elle est donc, selon lui, « l’espoir de toute la région ».

Le résumé du match

Ce premier match du championnat national du Mali qui s’est joué sur le terrain municipal de Baraouéli a opposé notamment les équipes l’AS Bakardian de Baraouéli à l’AS B de Bamako.

C’est à 15 heures 45 minutes que le coup d’envoi est donné.

Très vite, à la 11ième minute de la première période, le jeune Seydou Traoré de l’As Bakaridian, marque le premier but du championnat.

Le retour aux vestiaires ne permettra pas à l’AS B dominée par les jeunes de Baraouéli en rouge, de revenir au score. Car, c’est à la 57ième que Issa Fomba encore de l’AS Bakaridian transformera un pénalty en but.

Cinq minutes plus tard, c’est à-dire, à la 62 minutes du jeu, les éléments de l’AS B en maillots jaunes, décidèrent contre toute attente, d’abandonner le match sans motif. Cela, sous l’œil regardant de M. Cheick Oumar Soumbounou, Président de la ligue régionale de Ségou.

Pour Barou, l’AS B a montré un comportement peu exemplaire. Car le jeu était clair et rien ne justifie le fait qu’une équipe quitte le terrain de la sorte.

De toute façon, les habitants de Baraouéli se sont montrés disciplinés et les responsables de la fédération malienne de football ont tenu à faire comprendre que chaque deux semaines, un match du championnat se tiendra désormais à Baraouéli. Et ce que vient de faire l’AS B ce dimanche ne pourra pas saboter ce qui a été enclenché pour de bon.

Enfin, face au faux pas des Bamakois, l’opérateur économique Amadou Baba Kouma a présenté des excuses aux officiels et responsables invités à cet événement. Mais pour ceux-là, tout est bien qui finit bien et Baraouéli doit regarder de l’avant pour se développer et développer son sport déjà sur les rails avec 3 points.

Issiaka M Tamboura, envoyé spécial

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here