Championnat national de Karaté 2011 : Bamako sur la première marche du podium

0
0

Le samedi 24 décembre dernier, le pavillon des sports du stade omnisports Modibo Kéita a abrité le championnat national de karaté qui a regroupé des combattants venus de toutes les ligues régionales et du district de Bamako. A l’issue de cette compétition, l’équipe de Bamako s’est adjugée la première place avec 10 médailles  suivie respectivement par Kayes (6médailles dont 3or et 3 argent) et Koulikoro (7 médailles : 1 or, 2 argent et 4 bronze).

 Cette compétition nationale consacre la fin de la saison de la Fédération Malienne de Karaté et Disciplines Associés (FEMAKADA) au compte de l’année 2011. Une saison, à en croire au Président de cette fédération,  Général Sékou Ahmed Niambélé, qui a été riche en évènements et consécrations pour le Karaté malien. A titre de rappel le Président de la FEMAKADA est revenu sur la 2ème édition du tournoi OPEN international Abdoul Wahab Traoré à Bamako qui a vu le sacre des combattants maliens devant leurs homologues du Sénégal, du Burkina Faso, de la République de Côte d’Ivoire, de l’Egypte et du Gabon, ainsi que le dernier tournoi de la zone II en Karaté que notre pays a abrité. Toujours au titre de l’an 2011, Général Niambelé s’est réjouit du rehaussement du karaté malien sur le continent avec une participation honorable aux 10ème jeux africains de Maputo, où le Mali a remporté deux médailles (1 argent et 1 bronze) et l’élection d’un malien au sein de l’instance suprême du karaté africain (UFAK) comme représentant de la zone II, etc. Les stages d’arbitrage et différents passages de grade effectués cette année ont constitué un véritable motif de satisfaction pour le patron du karaté malien. C’est pourquoi, dans son discours d’ouverture il a tenu à rendre un vibrant hommage entre autres au comité national olympique et sportif du Mali( CNOSM) , au Ministère de la jeunesse et des Sports et à leur grand sport : SOTELMA-MALITEL.

La finale de ce championnat 2011 s’est déroulée en présence d’un public nombreux et des personnalités du sport malien, notamment le représentant du ministre des sports, Allaye Samassékou, du vice président du CNOSM, Tidiane Niambélé et des membres de la FEMAKA, notamment son 1er vice président, Adama Mariko.

A l’issue de la compétition c’est l’équipe de Bamako, entrainé par Me Gaoussou Sidibé qui a ravi la vedette aux régionaux, notamment en Kata (individuel dame, équipe dame et homme) et combats. Le district de Bamako avec ses 10 médailles (6 or, 2 argent et 2 bronze) a été classé 1er, suivi de la région de Kayes qui est retourné dans son escarcelle avec 6 médailles (3 or et 3 argent) et celle de Koulikoro dont les combattants ont remporté 7 médailles dont 1 or, 2 argent et 4 bronze.

Moustapha Diawara

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.