Championnat national de ligue 1 Orange :Le Lafia Club de Bamako, une équipe à prendre au sérieux cette saison !

1

Le Lafia Club de Bamako (Lcba) est un club à prendre au sérieux cette saison, au regard déjà de son parcours en championnat national ligue 1 Orange. En effet, en 8ème journée, le club présidé par Sékou Diego Kéïta occupe la 2ème place de la Poule A avec 13 points et un match en retard face au Stade Malien de Bamako. D’ores et déjà, le président du Lcba se dit très satisfait de ce parcours, même si l’objectif reste toujours le maintien en première division. En tout cas, les Tigres de Lafiabougou continuent de faire la fierté de la Commune IV.

Créée en 2010, le Lafia Club de Bamako (Lcba) évolue cette saison en première division, après avoir passé trois ans en 3ème division et deux ans en 2ème division. Pour être en première division, Lafia Club de Bamako a été classée premier lors du tournoi de la montée qui s’est déroulé à Sikasso.  Aujourd’hui, on peut dire sans risque de se tromper que le Lcba crée la sensation cette année lors du championnat national Ligue 1. En 8ème journée, le Club occupe la 2ème place de la Poule A avec 13 points et avec un match en retard. Il a réalisé quatre victoires, concédé deux défaites et un match nul. Sa dernière victoire date de la semaine dernière, face aux Onze Créateurs du Niaréla (2 buts à 0).  Ce parcours exceptionnel du Lafia Club de Bamako a beaucoup surpris certains observateurs du monde du football. Mais pour le président du Lafia Club de Bamako, Sékou Diego Kéïta, cela est très loin d’être une surprise. “Beaucoup de gens estiment que le Lcba est en train de faire la surprise. Je pense que ce n’est pas une surprise. C’est le résultat de notre travail de plusieurs années. C’est vrai que nous avons renforcé de 5% l’effectif, après la montée” a-t-il précisé.

S’agissant du championnat national, il précise : “Notre objectif, c’est d’abord le maintien. C’est pourquoi, nous nous fixé comme objectif de prendre beaucoup de points lors de la phase aller. Cela peut nous rassurer pour la suite. Personnellement, je suis très satisfait du parcours de mon club. Je profite de l’occasion pour encourager les joueurs et leur encadrement technique à aller de l’avant”.

Pour Sékou Diego Kéïta, il s’agira de faire du Lcba un club de référence au Mali, voire en Afrique. “Notre ambition première, c’est de faire du Lcba, un club de référence au Mali. C’est pourquoi, nous voulons aider ce club à grandir. Pour ce faire, nous ambitionnons de renforcer nos infrastructures sportives et nos ressources humaines. Il s’agira aussi de pérenniser les différentes performances du club”.

En tout cas, le Lafia Club de Bamako est devenue une affaire de la Commune IV. Toutes les populations de cette commune se mobilisent derrière ce club qui continue de faire leur fierté. Sans oublier le soutien et l’accompagnement de la mairie de la Commune IV. “L’aide de la mairie n’a jamais fait défaut. C’est pour vous dire que nous bénéficions de l’appui des autorités communales, notamment en termes d’équipements sportifs. Je profite de cette opportunité pour adresser mes sincères remerciements à tous les conseillers communaux pour cette marque de confiance au Lcba” précisera Sékouba Kéïta.

Il est nécessaire de rappeler que les dirigeants de l’équipe du Lcba ont mis en place une stratégie de motivation. En plus des rémunérations mensuelles, il y a aussi des primes de matches. “Nous avons prévu aussi des primes d’objectifs en cas de qualification pour le Carré d’As ou de la finale de la Coupe du Mali et même pour les compétitions inter-clubs de la CAF. Vous le savez, le sport, plus particulièrement le football, c’est bien la motivation. C’est pourquoi, nous avons mis un accent particulier sur ce volet” ajoutera-t-il.

Notons qu’en plus de l’équipe sénior, le Lcba dispose d’autres catégories, notamment juniors et cadets. Des ambitions qui appellent des moyens. Pour ce faire, le budget du club avoisine près de 60 milliards de Fcfa. Depuis quelques années, le Lcba dispose également d’un complexe sportif digne de ce nom.

 A.B. HAÏDARA

PARTAGER

1 commentaire

  1. “Créée en 2010, le Lafia Club de Bamako (Lcba) évolue cette saison en première division, après avoir passé trois ans en 3ème division et deux ans en 2ème division. Pour être en première division, Lafia Club de Bamako a été classée premier lors du tournoi de la montée qui s’est déroulé à Sikasso.” ABH tu es malhonnete ! Tu aurais du continuer à faire le palmarès en nous disant que 2 ans en D2, il a eté CHAMPION DE BAMAKO car pour jouer la montée en D1, c’est le minimum qu’on demande aux 300 clubs de D2 qui pillulent le pays sinon, n’importe quel club qu’on amene en D1 peut se preparer à faire son niveau dans le footnall car tous les clubs se valent !

Comments are closed.