Championnat national : Djoliba, la dernière cartouche

0

Avec seulement deux unités au compteur, les Rouges n’ont plus droit à l’erreur. Ils doivent impérativement faire carton plein
 pour espérer remporter le titre ou prétendre à la deuxième place, synonyme de qualification pour la Ligue des champions

Stade malien-Réal et Onze Créateurs-Djoliba, telles sont les affiches de la 4è journée du carré d’as qui se dispute demain. La première rencontre est prévue au stade Modibo Keïta, tandis que la deuxième se déroulera au stade du 26 Mars. Les deux confrontations se disputeront à la même heure pour éviter tout éventuel calcul ou arrangement.

Cette première journée de la phase retour s’annonce décisive pour les quatre protagonistes encore en course pour le titre de champion. Certes, le Djoliba dernier du classement avec seulement 2 points a peu de chances d’être sacré, mais mathématiquement, aucune équipe n’est encore éliminée. Après 3 journées de débats, le Stade malien mène la danse avec 7 points (2 succès, 1 nul, 3 buts marqués, 1 encaissé) et est bien placé pour remporter le titre. Mais il y a encore 9 points à prendre et les pensionnaires de Sotuba devront s’accommoder de la présence de leurs poursuivants immédiats, les Onze Créateurs (4 points) mais aussi du troisième du classement, le Réal, qui s’est relancé en s’imposant 1-0 devant le Djoliba lors de la dernière journée de la phase aller.

Les hommes de Mamoutou Kané «Mourlé» ont donc tout intérêt à se méfier des Scorpions qu’ils affrontent demain au stade Modibo Keïta dans un match qui sera la revanche de la première journée remportée 1-0 par les Blancs. On s’en souvient, après la défaite de son équipe, l’entraîneur du Réal, Moussa Keïta «Dougoutigui» avait crié au scandale et qualifié le championnat national de «dictée préparée». «Je n’ai pas été battu par le Stade malien, mais par l’arbitre de la rencontre», avait ajouté le technicien réaliste. Inutile donc de dire que le Réal abordera la rencontre de demain avec un esprit revanchard et la ferme intention de prouver qu’il ne méritait pas de perdre lors de la journée inaugurale. Mais les Blancs l’entendront-ils de cette oreille ?
On peut en douter, surtout quand on sait que les Stadistes ont également le moral gonflé à bloc et savent que cette première journée de la phase retour du carré d’as est peut-être la plus importante pour eux.

Une nouvelle victoire demain contre les Scorpions permettra non seulement à l’équipe de Sotuba de conforter sa position en tête du peloton, mais aussi et surtout d’écarter l’un de ses plus sérieux concurrents dans la course au titre. Les protégés de Mamoutou Kané «Mourlé» en ont les moyens et ils joueront pour ça. En plus, les pensionnaires de Sotuba auront à cœur de prouver que leur succès de la journée inaugurale n’était pas le fruit du hasard. Cette confrontation entre le Stade malien et le Réal fera de l’ombre à l’autre affiche du jour qui mettra aux prises les Onze Créateurs et le Djoliba au stade du 26 Mars. Au match aller, les deux formations s’étaient neutralisées 0-0 et les spectateurs étaient quelque peu restés sur leur faim. Laquelle des deux formations empochera les trois points demain au stade du 26 Mars ? Sur papier, les vainqueurs de la Coupe du Mali 2016, c’est-à-dire, les Onze Créateurs aborderont la rencontre avec les faveurs du pronostic.

Toutefois, la mission ne s’annonce pas facile pour les Créateurs, surtout quand on sait que les Rouges sont blessés à l’orgueil et qu’ils sont condamnés à gagner ce match pour continuer d’y croire. En clair, la défaite est interdite pour l’équipe de Hérémakono qui n’a pu engranger que 2 unités sur 9 possibles lors de la phase aller. Les Djolibistes ont été sans conteste la grande déception de la première phase du carré d’as et les supporters attendent un sursaut d’orgueil de l’équipe de Hérémakono pour cette manche retour. Mais la question que l’on se pose est de savoir si les Rouges ont encore les ressources morales suffisantes pour continuer à se battre et tenter de soigner leur image.

Déjà la veille de la troisième journée, un responsable technique des Rouges avait avoué que le «Djoliba n’a aucune chance de remporter le championnat cette année pour la simple raison qu’il ne dispose pas d’un effectif compétitif». Ces propos ont provoqué la colère de certains supporters et responsables du club, mais après la défaite contre le Réal (1-0), les inconditionnels de Hérémakono se sont rendus à l’évidence et tous ont donné raison au technicien. Un ressort semble donc cassé chez les Rouges et les Onze Créateurs devraient en profiter à l’occasion de cette première journée de la manche retour du carré d’as. Les hommes de Djrbril Dramé visent le premier doublé coupe-championnat de leur histoire et ce seul rêve est une source de motivation pour l’équipe. En tout cas, les Créateurs ont une bonne occasion d’écrire une grande page de l’histoire du club et Lassana Yiriba Samaké et ses coéquipiers ne s’en priveront pas, surtout face à un Djoliba démobilisé et qui semble avoir déjà fait une croix sur la saison.

Après trois journées de compétition, le Djoliba est la seule équipe qui n’a inscrit aucun but, soit 270 minutes de disette. Lors de la première confrontation entre les deux équipes, les inconditionnels de Hérémakono s’attendaient à une revanche de leurs couleurs contre les Créateurs qui les ont éliminés cette année de la Coupe du Mali. Malheureusement pour eux, les protégés de Nouhoum Diané n’ont pu faire mieux qu’un nul 0-0. Viendront-ils demain au stade du 26 Mars pour donner de la voix à l’équipe ? Difficile de répondre par l’affirmative surtout avec la problématique que pose le complexe sportif de Yirimadio.

S. S. KAMISSOKO
Samedi 24 septembre au stade Modibo Keïta
16h : Stade malien-Réal
Au stade du 26 Mars
16h : Onze Créateurs-Djoliba

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here