Championnat national : Le Djoliba enfonce le CSK

0

Sous la houlette de Mamadou Sow auteur d’un doublé, les Rouges se sont imposés largement 3-1 devant les Centristes, samedi en ouverture de la 4è journée. En deuxième heure, le COB et l’ASB se sont quittés dos à dos et sans marquer de buts

Nouvelle victoire pour le Djoliba. Samedi en ouverture de la 4è journée du championnat les Rouges ont signé un deuxième succès de rang en battant largement 3-1 le CSK au terme d’un match bien maîtrisé par les joueurs de Fanyeri Diarra. Ainsi après un démarrage pénible (un nul et une défaite), les pensionnaires de Hérémakono semblent retrouvé la bonne carburation au grand plaisir de leur entraîneur, Fanyeri Diarra. «Je suis très satisfait du résultat de la rencontre de ce soir (samedi, ndlr), on avait besoin de cette victoire pour rester en confiance», a salué le technicien en se projetant vers l’avenir. «Pour un début ça peut être difficile, mais nous allons persévérer dans le travail qui a déjà commencé. Nous devons travailler beaucoup devant les buts parce qu’on obtient toujours des occasions qu’on ne concrétise pas». «Marquer trois buts dans une rencontre de ce niveau, est encourageant et prouve les progrès réalisés par l’équipe. Mais il faut garder les pieds sur terre, nous avons une rencontre de championnat avant notre première sortie pour la compétition africaine. Donc il va falloir travailler d’avantage devant les buts en nous concentrant sur les occasions que nous nous créerons», conclura Fanyeri Diarra.

Pour l’entraîneur du CSK, Adama Keïta son équipe n’a pas répondu présente, mais le technicien pointe également du doigt l’arbitrage. «Le penalty fait parti du jeu, mais si le Djoliba n’avait pas bénéficié de deux penaltys on allait assister à une autre rencontre. Les deux penaltys sifflés contre nom équipe nous ont beaucoup pénalisés. Je le dis sans détours, au Mali les arbitres ne maîtrisent pas les nouvelles règles du jeu. Pour moi, les deux penaltys accordés au Djoliba sont injustes», martèlera Adama Keïta en avouant que ses joueurs ont également mal joué et facilité la tâche de leurs adversaires. «Il faut reconnaître qu’on n’a pas joué à notre football, c’est ce qui a permis au Djoliba de nous assiéger en première période. Mais en deuxième période les jeunes ont retrouvé leur football et développé un jeu attrayant. Malheureusement, il y a eu un deuxième penalty», ajoutera l’entraîneur des Boys.

Pour revenir à la rencontre proprement dite, les hommes du technicien Fanyeri Diarra, pris la direction des opérations d’entrée de jeu et seront vite récompensés. Suite à un corner, le défenseur du Centre Adama Sogoba touche le ballon de la main dans la surface de réparation.  Sans hésiter, le référé central, Balla Y. Samaké siffle le penalty qui sera transformé par Mamadou Sow (6è min, 1-0). L’équipe de Hérémakono ne pouvait rêver meilleure entame de match et les Centristes ne se relèveront pas de ce but très matinal. En effet, un quart d’heure plus tard, les Rouges doublent la mise grâce à Mamadou Sow, à la réception d’un nouveau corner tiré par Moussa Sissoko et qui n’aura aucune peine à marquer de la tête (2-0, 20è min). C’est sur ce score de 2-0 pour les Rouges, que les deux formations regagneront les vestiaires.

En deuxième période, les Centristes reviennent avec de belles intentions. Ils se montrent plus entreprenants et font jeu égal avec les Djolibistes. Logiquement leurs efforts seront récompensés peu après l’heure de jeu avec cette réalisation d’Amadou Diallo.

A la réception d’un centre en retrait de son compère du milieu de terrain, Saouty Traoré, Amadou Diallo marque du plat du pied comme à l’entraînement (2-1, 64è min). Le match venait d’être relancé et tout semblait possible pour le CSK, mais dans la foulée, les Boys concèdent un deuxième penalty (une faute de main de Mamadou Diabaté dans la surface de réparation).  Une sentence qui sera transformée par le nouvel entrant Mohamed N’Diaye (3-1, 69è min). Malgré quelques occasions obtenues de part et d’autre, le score n’évoluera plus jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre, Balla Y. Samaké.

Pour la deuxième rencontre entre le COB et l’ASB, les spectateurs du stade Modibo Keïta n’auront aucun but à se mettre sous la dent puisque les deux équipes se sont neutralisées 0-0.

S. S. KAMISSOKO

Samedi le 25 février au stade Modibo Keïta
CSK-Djoliba : 1-3
Buts d’Amadou Diallo (64è min) pour le CSK; Mamadou Sow (6è et 20è min) et Mohamed N’Diaye (69è min) pour le Djoliba.
Arbitrage de Balla Y. Samaké, assisté de Nouhoum Bamba et Souleymane Traoré.
CSK : Amara Traoré, Moussa Samaké (c), Ali Togola, Adama Sogoba, Mamadou Diabaté, Mody Camara (Bréhima Sogoba), Amadou Diallo, Adamadou W. Konaté, Saouty Traoré, Moulaye Coulibaly, Zana Sacko. Entraîneur : Adama Keïta.
Djoliba : Adama Keïta Seydou Diallo (c), Samou Sidibé, Youssouf Traoré, Aliou Dieng (Mamoutou Konaté), Mamadou Cissé (Drissa Ballo), Oumar Kida, Moussa Sissoko, Cheick T. Niang, Mamadou Sow (Mohamed N’Diaye). Entraîneur : Fanyeri Diarra.

—

LES POULES
ET LE CALENDRIER DE LA CAN

Poule A : Zambie, Guinée, Egypte, Mali
Poule B : Sénégal, Soudan, Cameroun, Afrique du Sud

LES RESULTATS

Zambie-Guinée : 1-0
Egypte-Mali : 0-0

LE CALENDRIER
Lundi 27 février au Stade Levy Mwanawasa
15h : Sénégal- Soudan
18h : Cameroun-Afrique du Sud
Mercredi 1er mars au Stade National Heroes Stadium
15h : Guinée-Egypte
18h : Mali-Zambie
Jeudi 2 mars au Stade Levy Mwanawasa
15h : Soudan-Cameroun
18h : Afrique du Sud-Sénégal
Samedi 4 mars au Stade National Heroes Stadium
15h : Zambie-Egypte
Au Stade Levy Mwanawasa
15h : Guinée-Mali
Dimanche 5 mars au Stade National Heroes Stadium
15h : Soudan-Afrique du Sud
Au Stade Levy Mwanawasa
15h : Sénégal-Cameroun

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here