Championnat National : Duel à distance entre le Djoliba et le CSK

0
2

Leaders du classement avec six points chacun, Rouges et Centristes affrontent, respectivement l’AS Police et le Nianan. Quant aux deux lanternes rouges, le Stade malien de Sikasso et les Onze Créateurs, ils seront à l’épreuve de l’ASOM et du Réal.

La 3è journée du championnat national débute aujourd’hui. Après deux journées de compétition, le CSK et le Djoliba occupent la tête du peloton avec 6 points chacun et une même différence de buts (+2). Derrière les deux leaders, on retrouve 4 équipes qui affichent chacune quatre points au compteur : le Stade malien, le CSD, l’ASOM et le Nianan, mais les deux premiers disposent d’une meilleure différence de buts (+3, contre +2 et +1, respectivement pour l’ASOM et le Nianan). Viennent ensuite l’ASB et la J. A. (3 points) tandis que le Sigui et le Réal comptent chacun deux unités. L’ASKO, le COB, l’AS Police et les Onze Créateurs n’ont pu engranger qu’un point en deux journées, contre zéro pour l’AS Bakaridjan et le Stade malien de Sikasso qui ferment la marche.

Ces deux formations sont déjà sous pression, contrairement à l’ASOM qui, après sa belle entrée en matière (3-1 contre l’ASB) a créé une nouvelle sensation lundi en obtenant le nul 2-2 devant le Stade malien. Justement, c’est l’équipe du président Soumaïla Diaby qui aura l’honneur d’ouvrir le bal de cette 3è journée aujourd’hui face au Stade malien de Sikasso. Les Olympiens auront à cœur de confirmer leur bon début de compétition contre une équipe sikassoise très mal en point après deux revers consécutifs (deux fois 0-3 face, respectivement aux Blancs et à l’ASB à domicile). « Nous allons aborder ce match comme les autres. Nous sommes le petit poucet, nous sommes entrain d’apprendre à côté des grands. Notre objectif est le maintien, nous allons jouer pour gagner et chercher les points nécessaires pour notre maintien. Seul le travail paie. Nous allons continuer à travailler dur pour atteindre nos objectifs », annonce le coach de l’ASOM Kassem Massati Bamba.

Du côté de la capitale du Kénédougou, la tension est montée d’un cran entre l’entraîneur Alassane Sanogo et la direction technique après la défaite 0-3 à domicile face à l’ASB. Mais le président du club, Fousseyni Amion Guindo tente de calmer le jeu : « Pour moi, ce n’est pas un problème d’entraîneur qui explique les contre-performances de l’équipe mais plus tôt le manque de préparation. Nous avons été repêchés à la dernière minute. Nous n’avons pas eu le temps de nous préparer pour le championnat. Après la défaite contre l’ASB, il y a eu la tension entre l’entraîneur et certains responsables de la direction technique. Le directeur technique a souhaité qu’on change d’entraîneur et le coach lui-même voulait partir à cause de la tension. Pour le match de jeudi (aujourd’hui, ndlr), c’est le directeur technique adjoint, Abdou Bah qui conduira l’équipe. Mais pour le moment, aucune décision n’a été prise concernant l’entraîneur.

Le comité directeur doit se réunir ce week-end et décidera du sort de l’entraîneur, Alassane Sanogo », indique le premier responsable du Stade malien de Sikasso, Fousseyni Amion Guindo dit Poulo. Le match ASOM-Stade malien de Sikasso sera suivi de l’explication entre le CSK et le promu koulikorois, le Nianan. Après leur victoire contre l’AS Bakaridjan (1-0) et l’ASKO (1-0), les Boys auront à cœur de poursuivre sur la même lancée et aborderont la partie avec les faveurs du pronostic. On s’en souvient, lors de l’exercice écoulé, les Centristes avaient été les seuls à gagner leurs 3 premiers matches en championnat. Cette confrontation contre la formation de la capitale du Méguétan est l’occasion pour le CSK de rester en tête du classement, mais aussi de confirmer son bon début de compétition. Mais la partie n’est pas gagnée d’avance face au Nianan qui reste également sur un succès (1-0 contre le Sigui de Kayes).

Demain, vendredi l’ASB s’explique avec le Stade malien de Bamako. Ces deux équipes sont en doute depuis le début de la compétition pour avoir échoué chacune face à l’ASOM. Pour cette explication, le Stade malien semble mieux armé pour empocher les points et il ne fait guère de doute que les pensionnaires de Sotuba mettront tout en œuvre pour se racheter. Contrairement aux Blancs et aux Bamakois, les Onze Créateurs et le Réal sont à la recherche d’une première victoire. Ces deux formations connaissent un début de championnat difficile, alors qu’elles s’étaient bien comportées lors des compétitions de mise en jambe (coupe INPS et tournoi de la solidarité).

Cette 3è journée s’annonce donc très importante pour les Scorpions et les Créateurs qui ont impérativement besoin de points au risque de perdre déjà le contact avec la tête du classement. Les matches de la 3è journées se poursuivront samedi au stade du 26 Mars avec la confrontation entre le Djoliba et l’AS Police. Ces dernières années, les Policiers ont toujours donné du fil à retordre aux Djolibistes. En atteste le dernier match entre les deux formations (championnat national, 19è journée) qui s’était soldé par un nul sans but. A l’heure d’affronter les Policiers, les pensionnaires de Hérèmakono auront à cœur d’engranger les 3 points de la victoire qui leur permettrait de rester en tête quel que soit le résultat du match CSK-Nianan. En 2è heure, la J. A. sera face au COB. Après avoir concédé deux nuls à domicile contre le Réal (1-1) et les Onze Créateurs (0-0) le Sigui lui, rend visite au CSD au stade Mamadou Diarra H. de Koulikoro. La tâche s’annonce très compliquée pour le canonnier Mamadou Sylla et ses partenaires quand on sait que le CSD n’a perdu qu’une seule fois à Koulikoro lors de l’exercice écoulé, (22è journée, 2-3 contre le COB). A Ségou, l’AS Bakaridjan essaiera de se racheter devant l’ASKO après le revers subi à domicile face au CSK (0-1).

LE PROGRAMME

Aujourd’hui au stade du 26 Mars

16h : ASOM-Stade malien de Sikasso

18h : CSK-Nianan

Vendredi 23 décembre au stade du 26 Mars

16h : ASB-Stade malien

18h : Onze Créateurs-Réal

Samedi 24 décembre au stade du 26 Mars

16h : Djoliba-AS Police

18h : J. A.-COB

A Koulikoro

CSD-Sigui

A Ségou

AS Bakaridjan-ASKO

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.