Championnat national : L’ASOM tient tête aux blancs

0
0

Après leur victoire de la journée inaugurale contre l’ASB, les Olympiens ont créé la sensation de la deuxième journée en accrochant 2-2 le champion en titre, le Stade malien.

Il n y a eu ni vainqueur ni vaincu dans le duel de la deuxième journée entre le champion en titre, le Stade malien et l’ASOM. Lundi au stade Modibo Keïta les deux équipes se sont neutralisées 2-2. Une mauvaise opération pour le Stade malien qui perd automatiquement la tête du classement après deux journées et se retrouve à la troisième place. Dès le coup d’envoi du match, les deux équipes affichèrent leurs ambitions en optant carrément pour l’offensive. La première occasion du match sera stadiste. Servi sur un plateau d’or par la nouvelle recrue du Stade malien, le milieu offensif Bonou Georges, Ousmane Cissé tire à bout portant sur le portier de l’ASOM Seydou Tangara qui dévie le ballon en corner (2è min). Les joueurs de Missira vont prendre cette menace au sérieux et vont vite répliquer avec cette belle frappe de l’avant centre Moussa Sogoba qui passe à côté des buts de Soumbeyla Diakité (4è min). Les Olympiens vont poursuivre sur leur lancée. Quelques minutes plus tard, le même Moussa Sogoba place une tête qui frôle le poteau du portier stadiste (8è min). Le champion sortant eut beau tenter de stopper la furia des visiteurs, il n y parviendra pas. Du moins jusqu’à la 12è min du jeu. A la réception d’une passe de Souleymane Dembélé, Cheick M. C. Doumbia dit Makoun transmet le cuir à Oumar Sidibé qui n’aura qu’à pousser le ballon dans le cage vide du portier Seydou Tangara (1-0, 13è min).

Dans la minute suivante, l’attaquant de l’ASOM Lassana Diarra récupère un ballon au milieu de terrain et fonce dans le camp adverse. Après avoir effacé deux défenseurs, il sert Ibrahima Tamboura qui marque mais l’arbitre central, Boubou Traoré, siffle une position de hors jeu peu évidente. Dix minutes seulement après cette action, l’attaquant maison des Olympiens, Souleymane Dembélé remettra les pendules à l’heure sur un magnifique coup franc (1-1, 24è min). Après cette égalisation, l’équipe de la Commune II tentera de montrer que sa première victoire contre l’ASB n’était pas un incident de parcours. Tour à tour Ibrahima Tamboura (tir sur le poteau) et Moussa Sogoba ratent le deuxième but de l’ASOM (26è et 42è min). Le score n’évoluera plus jusqu’à la pause.

A la reprise le Stade revient avec de meilleures intentions. Le nouveau rentrant Morimakan Koïta permet à Ousmane Cissé de porter le score à 2-1 (60è min). Après ce but le Stade obtient coup sur coup 4 occasions qu’il ne concrétise pas. L’entraîneur de l’ASOM procède alors à un réaménagement tactique et lance dans le bain Djélimory Kané. Coaching payant puisque c’est le nouveau rentrant qui marque le but égalisateur suite à un cafouillage (2-2, 83è min). La dernière occasion du match sera néanmoins stadiste. Morimakan Koïta pénètre dans la surface de vérité et met sur orbite Ousmane Cissé qui perd son duel avec le keeper Seydou Tangara (89è min). Score final : 2-2. « Nous étions venus pour battre le Stade malien et empocher les trois points. A défaut de la victoire on a pu obtenir le match nul. Je suis satisfait de la prestation des joueurs qui ont respecté les consignes. Je leur avais demandé de jouer haut pour empêcher les Stadistes d’avoir la mainmise sur la partie. Je pense que notre tactique a marché. Je l’avais dit après notre première victoire contre l’ASB qu’on ne peut nous juger tant qu’on ne jouera pas contre une grosse pointure. La réponse est venue aujourd’hui », analysera l’entraîneur de l’ASOM Kassim Bamba. Côté stadiste, l’entraineur ghanéen imputera la contreperformance de son équipe à un manque de réalisme et de maladresse devant les buts.

Lundi 19 décembre au stade Modibo Keïta Stade-ASOM : 2-2

But d’Oumar Sidibé (12è min) et d’Ousmane Cissé (60è min) pour le stade, de Souleymane Dembélé (24è min) et de Djelimory Kané (83è min) pour l’ASOM

Arbitrage de Boubou Traoré assisté d’Amadou Kola Cissé et de Sekou Timbiné

Stade Malien : Soumbeyla Diakité (cap), Mamadou Simpara, Mahamadou Kondo, Moussa Coulibaly, Mahamadou Mariko, Cheick M. C. Doumbia, Oumar Sidibé (Morimakan Koïta), Lamine Diawara (Djibril Sacko), Souleymane Dembélé (Oumar Kida) Ousmane Cissé et Bonou Georges. Entraineur Abdoul Razak

ASOM : Seydou Tangara (cap), Marcel Nana, Souleymane Diarra, Moussa Cissé, Fodé Lamine Keïta, Adama Diarra (Simassa S. Ouattara), Souleymane Dembélé (Djelimory Kané), Moussa Sogoba (Abdoulaye Samaké), Ibrahim Tamboura, Lassana Diarra et Isaac Tano. Entraineur Kassim Bamba

LES RESULTAS

COB-Djoliba : 0-1

Stade malien-ASOM : 2-2

Réal-CSD : 0-0

ASKO-CSK : 0-1

AS Police-AJ. A. : 0-1

Sigui-11 Créateurs : 0-0

Nianan-Bakaridjan : 1-0

Stade M. Sikasso-ASB : 0-3

 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.