Championnat national : Le CSD frappe d’entrée

0
0

L’équipe des 7 « Villages » a fait parler la poudre face aux Onze Créateurs surclassés 4-1. Auparavant, le Djoliba avait assuré le service minimum devant la J. A.

coup d’envoi du championnat national a été dimanche. Et le moins que l’on puisse dire est que la compétition a bien commencé pour le CSD. En déplacement à Bamako, l’équipe des 7 « Villages » a fait parler la poudre face aux Onze Créateurs étrillés 4-1, lundi au stade du 26 Mars. Grande révélation du dernier championnat, le CSD affiche ainsi ses ambitions pour le nouvel exercice, tandis que les Créateurs se retrouvent sous pression d’entrée de jeu. Pourtant, l’équipe de Niaréla restait sur des sorties plutôt prometteuses notamment au tournoi de la Solidarité qu’elle a remporté haut la main devant le Stade malien (3-2). Mais lundi face au CSD, les joueurs du coach Nouhoum Diané n’ont été que l’ombre d’eux-mêmes et n’ont jamais pu prendre la mesure de leurs adversaires. Les deux équipes ont eu chacune une bonne entame de match. Mais ce sont les visiteurs, coachés par Fanyeri Diarra qui ouvrent le score par Abdoul Aziz Touré. Bien servi en profondeur par un partenaire, l’attaquant du CSD trompe le keeper, Mamadou Traoré d’un tir imparable (25è min, 1-0). Fort de cet avantage, l’équipe Fanyeri Diarra maintient la pression sur les Créateurs avant de doubler la mise grâce à Lassine Soumaoro à la conclusion d’une belle action collective, (37è min, 2-0).

Au retour des vestiaires, les joueurs de Niaréla réduisent rapidement la marque par l’ancien joueur du CSK et du Djoliba, Oumar Séga Mady Kanté qui trompe Bayaya Yameogo d’un tir canon (53è min, 2-1). Cette réduction du score donne de l’espoir aux pensionnaires de Niaréla. Mais cet espoir sera rapidement brisé par Bourama Sidibé. Le milieu offense du CSD porte l’estocade aux locaux en expédiant un coup franc sous la barre (56è min, 3-1). Le calvaire n’était pas fini pour les Créateurs qui encaissent un quatrième but dans la foulée, œuvre du même Bourama Sidibé visiblement en grande forme (57è min, 4-1). Les visiteurs auraient même pu marquer un cinquième but si le keeper Mamadou Traoré n’avait repoussé le penalty du capitaine Mamoutou Danfaga (90è min). Score final : 4-1 pour le CSD de Fanyeri Diarra qui a remplacé à l’inter saison, Mamoutou Kané « Mourlé » parti au Stade malien, tout comme l’ancien coach de l’ASKO, Baye Bah. En première heure, le Djoliba avait dicté sa loi devant la J. A. battue 1-0.

Dès le coup d’envoie de cette rencontre, les deux équipes se lanceront à corps perdu dans la bataille. Mieux organisé, surtout dans l’entre-jeu, le Djoliba se créé les meilleures occasions et c’est fort logiquement que l’équipe de Hérémakono débloquera le tableau d’affichage par l’international junior Seydou Diallo. A la réception d’un centre de Idrissa N. L. Traoré, l’attaquant djolibiste amortit le cuir de la poitrine, avant d’expédier une frappe puissante sous la barre du gardien Mamadou F. Camara (10è min, 1-0). Après cette ouverture du score, la Vieille Dame tente de revenir au score notamment par Komby Keïta dont la tentative est repoussée par Ali Yirango (20è min). La mi-temps interviendra sur ce score de 1-0. Au retour des vestiaires, les deux protagonistes se montrent brouillons et étalent beaucoup de déchets dans leur jeu. Il n y aura pratiquement pas d’occasions franches au cours de cette période et les Rouges ont dû se contenter du strict minimum pour leur première sortie.

Lundi 12 décembre au stade du 26 Mars

J. A.-Djoliba : 0-1

But de Seydou Diallo (10è min).

Expulsion de Souleymane Konaté (71è).

Arbitrage de Boubou Traoré assisté de Balla Diarra et Adama S. Koné.

J. A. : Mamadou F. Camara, Souleymane Konaté (cap), Abdoulaye Ag Oyé, Youssouf Diarra, Komby Keïta, Amadou H. Cissé, Ibrahim Fofana, Amadou Gakou (Mamadou B. Benou), Sadio Toukara (Boubacar Simpara), Marefing dit T. Camara (Boubacar S. Diallo) et Bougadari Fomba. Entraîneur : Yacouba Traoré.

Djoliba : Ali Yirango, Issa Traoré (cap), Seïdouba N’Diaye, Mohamed O. Konaté, Salif Coulibaly, Idrissa Traoré, Aliou Bagayoko (Samba Diallo), Boubacar Bangoura (Boubacar Makalou), Mahamane Cissé, Idrissa N. L. Traoré (Ibourahima Sidibé) et Seydou Diallo.

Entraîneur : Aliou Badra Diallo.

Onze Créateurs-CSD : 1-4

Buts de Oumar S. M. Kanté (53è min) pour les Onze Créateurs ; Abdoul Aziz Touré (25è min), Lassine Soumaoro (37è min), Bourama Sidibé (56è et 57è min) pour le CSD.

Arbitrage de Harouna Coulibaly assisté de Nouhoum Bamba et Sambou Diakité.

Onze Créateurs : Mamadou Traoré, Moussa Diakité, Boubacar Traoré, Mahamadou Coulibaly, Marius Hamed A. (cap), Abdoulaye Konaté (Getheme J. Miehi), Yacouba Diarra, Aimé Koffi, Mahamoud B. Cissé, Oumar S.M. Kanté (Mamadou Soro) et Abdoul K. Sanou (Mohamed L. Berthé).

Entraîneur : Nouhoum Diané.

CSD : Bayaya Yaméogo, Yacouba Sidibé, Mahamadou Koïta, Modibo Mariko, Moustapha Traoré, Mamoutou Danfaga (cap), Bourama Sidibé, Boubacar Traoré, Lassine Soumaoro, Abdoul Aziz Touré et Yacouba Dembélé (Mahamadou Doumbia).

Entraîneur : Fanyeri Diarra.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.