Championnat national : Le CSK confirme, le Real trébuche à nouveau

0
2

Le Centre a dominé l’ASKO 1-0, tandis que les Scorpions ont été accrochés 0-0 par le CSD.

La deuxième journée du championnat national a débuté vendredi avec la rencontre entre le CSK et l’ASKO. Cette confrontation a tourné à l’avantage des Centristes qui ont assuré le service minimum grâce à Broulaye Sangaré (1-0, 83è min). Monté aux avant-postes, le latéral gauche du CSK a éliminé deux défenseurs adverses avant de placer le ballon au fond des filets du portier Magna Traoré. Grâce à ce succès, le deuxième de l’équipe en autant de journées, les Boys ont pris la tête du classement avec 6 points. On s’en souvient, lors de la journée inaugurale, le Centre était allé s’imposer 1-0 à Ségou face à AS Bakaridjan. C’est dire que Naman Camara et ses coéquipiers ont pris un bon départ pour le championnat, contrairement aux Oranges qui avaient déjà trébuché lors de la première face au Nianan de Koulikoro (1-1 au stade Mamadou Diarra H.)

Dès le coup d’envoi de la rencontre, les deux équipes ont concentré tout leur jeu au milieu du terrain et les occasions seront peu nombreuses d’un côté comme de l’autre. C’est seulement au retour des vestiaires que les protégés d’Alassane Barry essaieront de mettre la pression sur l’arrière garde centriste. A la réception d’une longue balle, Mamadou Diawara s’infiltre dans la surface de réparation adverse avant de voir sa frappe dévier en corner par le gardien de but Alassane Diallo (67è min). Cette menace sera prise très au sérieux par Naman Camara et ses coéquipiers qui vont vite répliquer. Aboubacar I. Toungara déborde sur le côté gauche avant d’effectuer un centre qui sera détourné de la main par le défenseur de l’ASKO Moussa Coulibaly. Sans hésiter l’arbitre central Mahamadou Keïta montre le point de penalty. Malheureusement pour le Centre, Yacouba Niaré rate le cadre (73è min). Le reste de la deuxième période se jouera pratiquement au milieu du terrain. On notera juste cette tentative de Mohamed K. Keïta sur une passe en retrait de Aboubacar I. Toungara (78è min). Il a fallu attendre les dix dernières minutes de la partie pour voir l’ouverture du score par Broulaye Sangaré. A la suite d’un contre, le latéral gauche du CSK déborde sur le côté gauche élimine deux défenseurs, avant de frapper du pied droit. Légèrement dévié par un défenseur de l’ASKO, le ballon se loge au fond des filets de Magna Traoré (1-0, 83è min). Dans les dernières secondes de la partie, Aboubacar I. Toungara rate la balle du 2-0 (tir au ras du poteau), mais l’essentiel était déjà fait pour le CSK.

L’homme de cette deuxième période aura sans doute été le keeper de l’ASKO, Magna Traoré qui a sorti le grand jeu à deux reprises et éviter à son équipe de prendre un deuxième but. « Nous avons perdu devant le CSK tout simplement parce que mes joueurs n’ont pas pu réussir à pratiquer leur football. Pour le moment nous n’avons qu’un point sur six possibles ; il reste encore 28 journées donc nous allons nous préparer en conséquence pour bien gérer le reste du championnat », dira le coach de l’ASKO, Alassane Barry. En deuxième heure, le Réal et le CSD se sont neutralisés 0-0 au terme d’un match très plaisant et marqué par de nombreuses occasions notamment du côté des Scorpions. Lors de la journée inaugurale, le Réal avait encore été accroché 1-1 par le Sigui de Kayes. « Nous savons désormais où se situe le mal : c’est la ligne d’attaque. Aujourd’hui (vendredi, ndlr) on aurait pu gagner par 3 voire 4-0, mais le joueurs ont manqué de concentration devant les buts adverses. Il faut continuer à travailler devant les buts et nous allons nous y atteler dès maintenant. Nous sommes au début du championnat, je pense que nous avons encore du temps pour améliorer notre niveau de jeu. Personnellement, je suis optimiste pour la suite des événements », analysera l’entraîneur du Réal, Issa Kolon Coulibaly. Lors de la prochaine journée, le Réal en découdra avec les Onze Créateurs, tandis que le CSD sera l’hôte du Sigui de Kayes.

Vendredi 16 décembre au Stade Modibo Keïta ASKO-CSK : 0-1

But de Broulaye Sangaré (83è min)

Arbitrage de Mahamadou Keïta assisté de Balla Diarra et de Youssouf Diallo

ASKO : Magna Traoré, Ousmane Diarra (cap), Mamoutou Djiré (Alassane Diabaté), Boubacar Dembélé, Sadia Fabe, Moussa Coulibaly, Adama Kamissoko, Ibrahim K. Diakité, Sidiki Kourouma (Zoumana Sidibé), Mamadou Diawara et Bah Keïta (Moussa Koné). Entraîneur Alassane Barry.

CSK : Alassane Diallo, Boubacar Ballo, Ibrahim Keïta, Broulaye Sangaré, Baba K Maïga, Issaka Samaké, Aboubacar I Toungara, Yacouba Niaré (Mohamed Keïta), Bouyé Kanté (Boubacar Keïta), Mohamed K. Keïta et Naman Camara : Entraîneur Adama Keïta.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.