Championnat national : Le Djoliba fait honneur à son statut

0
2

Après une série de trois matches, l’équipe de Hérémakono a renoué avec la victoire en dominant l’AS Bakaridjan par le score sans appel de 3-1. En deuxième heure, l’ASB et les Onze Créateurs se sont neutralisés: 1-1.

Le leader du championnat, le Djoliba a bien négocié son face à face avec l’AS Bakaridjan. C’est le moins que l’on puisse dire après la belle victoire de l’équipe de Hérémakono qui s’est imposée 3-1 devant les Ségoviens. Pour cette rencontre, le coach du Djoliba Alou Badra Diallo a fait quelques retouches sur le plan tactique, intégrant d’entrée de jeu deux anciens qui revenaient de blessure.
Il s’agit de Lassine Diarra et Karim Sogoba qui ont remplacé, respectivement Idrissa N. L. Traoré et Mahamane Cissé. Des changements qui ont bien fonctionné quand on sait que les deux joueurs ont fait chacun une passe décisive. « J’ai préféré ces anciens aux jeunes puisque je savais que ce match allait se jouer sur l’expérience. Comme ils sont déjà habitués à ce genre de matches, je n’ai pas hésité à les lancer directement dans le bain. Je pense que ça été une bonne décision », a expliqué le technicien djolibiste après la rencontre.
Le team de Hérèmakono renoue donc avec la victoire après trois journées plutôt décevantes marquées par autant de matches nuls. Le ton de ce derby entre les Rouges et les Ségoviens a été donné dès la 10è min par les visiteurs qui se signaleront les premiers. L’ailier gauche Moussa Diallo centre pour son compère qui se trouvait au milieu des défenseurs mais qui réussit quand même à marquer dans cette forêt de jambes. Hélas, le but sera logiquement refusé pour une position de hors-jeu de Moussa Diallo. Après cette alerte, le Djoliba reprend les choses en main et accentue la pression sur son adversaire. Lassine Diarra manque l’ouverture du score au quart d’heure de jeu. Quelques minutes plus tard le même joueur déboule sur le côté gauche, avant d’offrir un caviar à Boubacar Bangoura libre de tout marquage. La reprise de la tête de l’attaquant de Hérémakono ne laisse aucune chance au keeper Bakary Sacko (1-0, 22è min pour le Djoliba).
Six minutes plus tard les Rouges doublent la mise dans un stade Modibo Keïta en délire. Boubacar Bangoura s’infiltre dans la surface de réparation avant d’être fauché par le stoppeur Souleymane Diarra. Sans hésiter, l’arbitre central, Ibrahima A. Haïdara indique le point de penalty. Rafan Sidibé se charge de transformer la sentence et porte le score à 2-0 (29è min).
Non contents de l’arbitrage, les joueurs de Barouéli plongent dans l’agressivité. Sur le banc, le coach Dougoutigui tombe lui, aussi dans la provocation et conteste systématiquement les décisions du référé central. Mais cela n’empêche pas l’AS Bakaridjan de se créer une belle occasion qui sera ratée par Drissa Sidibé (35è min).
Sous la houlette de Lassine Diarra intronisé chef d’orchestre, le Djoliba pratique un jeu fluide et aéré.
Mais au retour des vestiaires, c’est l’équipe de Barouéli qui revient avec de bonnes intentions et qui commence à poser des problèmes à son adversaire. Résultat : dix minutes seulement après la reprise, Ibrahima Traoré réduit le score pour les visiteurs suite à un bon travail de l’arrière latéral Seydou Traoré (55è min).
Après cette réduction du score, les joueurs de Barouéli accentuent la pression sur les Rouges, mais buttent sur la défense adverse remarquablement organisée autour du duo Salif Coulibaly-Mohamed O. Konaté. Il faudra attendre la 65è min pour voir le Djoliba inquiéter le keeper Bakary Sacko. Lassine Diarra expédie un missile qui passe au dessus de la barre transversale (66è min). Dominée, l’équipe de Barouéli s’incline une troisième fois lorsque l’attaquant de Hérémakono, Boubacar Bangoura, réalise le doublé d’une tête croisée au ras du poteau (3-1, 67è min). L’attaquant djolibiste reprenait ainsi un centre du latéral droit, Issa Traoré monté aux avant-postes. Le score n’évoluera plus jusqu’au coup de sifflet final du référé central Ibrahima A. Haïdara.
« Aujourd’hui (samedi, ndlr) on voulait jouer uniquement sur l’offensive et marquer des buts parce que la meilleure façon de défendre c’est d’attaquer. Je pense que le système a bien marché. On renoue avec la victoire après une série de trois matches nuls. C’est la première fois qu’on marque trois buts en championnat. L’entraîneur nous a demandé de rester concentrer devant les buts et surtout d’oublier les contre performances des précédentes journées. Nous avons respecté ses consignes et voilà le résultat », commentera l’attaquant djolibiste Rafan Sidibé. Le keeper de l’AS Bakaridjan, Bakary Sacko pointe un doigt accusateur sur l’arbitre responsable à ses yeux de la défaite de son équipe. « Je crois qu’on fait de notre mieux surtout après une bonne entrée en matière. Mais le match a basculé lorsque l’arbitre a sifflé un penalty pour le Djoliba alors que la faute a été commise hors des 18 mètres », dira le gardien ségovien.

Samedi le 3 mars au stade Modibo Keïta
Djoliba-Bakaridjan : 3-1

But de Boubacar Bangoura (22è et 67è min) et Rafan Sidibé (30è min) pour le Djoliba ; Ibrahima Traoré (55è min) pour l’AS Bakaridjan.

Arbitrage de Ibrahima A. Haïdara assisté de Moumouni Berthé et Souleymane Traoré.

Djoliba : Aly Yirango, Issa Traoré (cap), Saïdouba N’Diaye, Mohamed O. Konaté, Salif Coulibaly, Idrissa Traoré, Alou Bagayoko, Karim Sogoba (Malick Touré), Lassina Diarra (Idrissa N. L. Traoré) et Rafan Sidibé (Boubacar Coulibaly).
Entraîneur Alou Badra Diallo.

AS Bakaridjan : Bakary Sacko, Mohamed Lamine Sissoko, Souleymane Diarra (Boubacar Faye), Moussa Samaké ( Mamadou Sangaré), Mahamadou Traoré, Ibrahima Traoré, Lacina Traoré, Seydou Traoré, Moussa Diallo (Sékou Berthé), Madoufing Kouyaté et Drissa Sidibé (cap).
Entraîneur : Moussa Keïta « Dougoutigui ».
ASB-Onze Créateurs : 1-1

But de Moriba Diop (17è min) pour les Onze Créateurs ; Amara Mallé (71è min) pour l’ASB.

Arbitrage de Koman Coulibaly assisté de Drissa Niaré et Adama S. Koné.
ASB : Sory I. Traoré, Daouda Camara, Idrissa F. Keïta, Amara Konaté, Larabi Berthé, Guide Rodrigue, Soboua Sogoba, Mamadou Kouyaté, Drissa Ballo, Amara Mallé (Sadio Sissoko) et Boubacar Sissoko (cap).
Entraîneur Sébastian Yodé.

Onze Créateurs : Ibrahima Bagayoko, Mamadou Coulibaly, Mamadou Diaby, Boubacar Traoré, Moussa Sissoko, Yacouba Diarra, Mahamoud B. Cissé, Oumar Séga Mady Kanté, Aliou Diarra, Aimé Koffi (cap) et Mamadou Soro. Entraîneur Nouhoun Diané.

**********

L’ASKO ENFONCE L’AS POLICE

La 13è journée du championnat national a débuté vendredi dernier avec deux rencontres.

La première a mis aux prises l’ASOM et le CSD tandis que la deuxième a opposé l’AS Police et l’ASKO. Le premier match s’est terminé avec la large victoire des Koulikorois qui se sont baladés face à l’ASOM battue sur le score de 3-0. Quant à la deuxième confrontation, elle a tourné à l’avantage des Oranges qui se sont logiquement imposés 2-0 devant la lanterne rouge, l’AS Police. En première heure, la partie avait pourtant bien commencé pour l’équipe de Missira qui se signale dès les minutes initiales avec cette tentative de Souleymane Diarra qui passe à côté de la cage gardée par le portier Cheick Oumar Bathily de retour au bercail après plusieurs années passées à l’extérieur. Les visiteurs répliquent peu après la demi heure de jeu et ouvrent le score par le milieu offensif, Boubacar Traoré (35è min, 0-1). Sur une puissante frappe de plus de 30m, le joueur de 7 Villages surprend tout le monde y compris le portier de Missira, Fousseyni Bamba. Cinq minutes plus tard, les Koulikorois vont enfoncer le clou en inscrivant un deuxième but par Mohamed Traoré (40è min, 0-2). Après avoir mystifié la défense adverse le latéral gauche expédie un missile qui ne laisse aucune chance au portier Foussyni Bamba.
C’est sur ce score de 2-0 que les deux équipes regagneront les vestiaires. A la reprise, les visiteurs vont continuer sur la même lancée, se créant plusieurs occasions franches. Comme il fallait s’y attendre, les Koulikorois vont définitivement tuer le suspense en fin de partie, inscrivant un troisième but des pieds de Abdoul Aziz Touré. L’équipe de Missira n’a rien vu venir.
Dans la deuxième rencontre, l’ASKO a également donné une véritable leçon de football aux Policiers sèchement battus 2-0. Grâce à cette victoire, l’équipe de Korofina grimpe au classement et enfonce par la même occasion son adversaire toujours à la recherche de sa première victoire après 13 journées de championnat. Les deux buts des Oranges ont été marqués par Sidiki Kourouma (43è min) et Bah Keïta (90è+1).

Vendredi 2 mars au stade Modibo Keïta

ASOM-CSD : 0-3

Buts de Boubacar Traoré (35è min), Mohamed Traoré (40è min) et Abdoul Aziz Touré (88è min) pour le CSD.

ASOM : Fousseyni Bamba, Souleymane Diarra, Marcel Nana( cap), Mama Traoré, Fodé L. Keïta Djelimory Kané (Dramane Koné), Souleymane Dembélé, Abdoulaye Samaké, Isaac Tano, Oumar Tandjigora (Ibrahima Tamboura) et Modibo Keïta (Adama Diarra).
Entraîneur Kassim Bamba.

CSD : Cheick Oumar Bathily, Modibo Mariko, Youssouf Coulibaly, Mohamed Traoré, Yacouba Sidibé, Mamoutou Danfaga (cap), Boubacar Traoré, Mohamed Camara (Lassine Soumaoro), Diakaridia Samaké, Abdoul Aziz Touré (Seydou Sacko) et Bourama Sidibé.

Entraîneur Fanyeri Diarra
AS Police-ASKO : 0-2

But de Sidiki Kourouma (43è min) et Bah Keïta (90è+1).

AS Police : Germain Berthé, Alfouseny Touré (cap),Aliou Traoré, Oumar Konaté, Abdoulaye Sinaba, Moriba Bagayoko, Daba Fofana, Kanda Camara, Aguissa Ag Almaïmouna, Mohamed O. Traoré et Mamadou Sidibé. Entraîneur Namory Konaté

ASKO : Magna Traoré (cap), Adama Kamissoko, Mamoutou Djiré, Boubacar Dembélé, Sadia Fabé, Moussa Coulibaly, Adama S.Mariko, Mamadou Diawara, Sidiki Kourouma, Oumar Doumbia et Bah Keïta.
Entraîneur Mamadou D. Sy.

Par Demba Coulibaly

Lundi 5 mars 2012

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.