Championnat national : Le Djoliba sur le fil

0
4

Les Rouges ont encore souffert pour venir à bout des Olympiens, tout comme la J. A. qui s’est également contentée du strict minimum face à l’AS Police.

La deuxième journée du championnat national s’est poursuivie dimanche avec les rencontres Djoliba-COB d’une part et J. A.-AS Police. En première heure, l’honneur est revenu aux Rouges et aux Olympiens d’ouvrir le bal. Cette rencontre était très attendue par les supporters du Djoliba, quant on sait que lors de la journée précédente les Rouges avaient difficilement battu la J. A. (1-0). Le COB était également en quête de rachat après son match nul de la journée inaugurale contre l’AS Police (1-1). Dès le coup d’envoi de la rencontre les deux équipes vont se lancer à l’assaut des buts adverses mais il n y aura aucune occasion franche, ni d’un côté, ni de l’autre. Le véritable coup dur pour les Rouges intervint dès la 11è min avec la blessure de l’attaquant international junior Seydou Diallo qui sera contraint d’abandonner ses partenaires. Il faudra alors attendre la 39è minute pour voir le Djoliba obtenir sa première occasion nette de but. Après avoir déboulé sur le côté droit Mahamane Cissé expédie une frappe puissante qui sera déviée en corner par le keeper olympien, Eric J Koné. La réaction du COB est immédiate : l’international cadet, Tiécoro Keïta exécute un coup franc bien enveloppé qui oblige le keeper de Hérémakono à sortir le grand jeu pour empêcher le ballon d’aller au fond de ses filets.

Au retour des vestiaires, malgré les changements effectués de part et d’autre, les occasions ne seront pas au rendez-vous. C’est seulement en fin de partie que le Djoliba parvient à débloquer le tableau d’affichage grâce à Boubacar Bangoura. A la réception d’un long centre, l’attaquant du Djoliba contrôle le cuir du pied avant d’ajuster le pauvre Eric J. Koné d’un violant tir sous la barre (81è mn ; 1-0). On en restera là jusqu’au coup du sifflet final du référé central Ousmane Sidibé. La deuxième confrontation a opposé la J. A et l’AS Police. La J. A. avait impérativement besoin d’une victoire pour se racheter de son faux pas initial contre le Djoliba (0-1). Mission accomplie pour les joueurs de la Vieille Dame qui ont assuré le service minimum grâce à une réalisation de Sadio Tounkara (74è mn). Dès l’entame de cette rencontre, les deux équipes se sont lancées dans la bataille à corps perdu. A la 13è minute, Kanda Camara annonce la couleur pour les Policiers avec ce tir au dessus de la transversale du keeper Mamadou Camara. La J. A. répliquera par Bougadari Fomba, qui pénètre dans la surface adverse avant de voir son tir contré par le gardien adverse, Germain Berthé. La mi-temps interviendra sur le score de parité 0-0. Au retour des vestiaires les deux coaches effectuent des changements pour donner plus de percussion à leur attaque. Alain Claude Traoré, Sory Koné (AS Police) Marefing Camara et Boubacar Mariko (J. A.) sont ainsi lancés dans le grand bain.

A la 52è minute, Mohamed B. Traoré efface son garde du corps avant de tirer à bout portant sur Mamadou Camara qui dévie le cuir en corner. Peu après l’heure de jeu, ce sera au tour de Bougadari Fomba de buter sur le keeper adverse (67è min). La troisième tentative sera la bonne pour la Vieille Dame. A la réception d’un bon centre de Marefing Camara, Sadio Tounkara trompe Germain Berthé d’une reprise de près (74è min ; 1-0). « Je suis très fier de cette première victoire et je félicite mes joueurs. Après le faux pas de la première journée, l’équipe avait besoin de ce succès pour se rassurer. Nous allons essayer de travailler pour continuer sur cette lancée », dira l’entraîneur de la J. A., Guéladio Nango. « Je félicite mes joueurs, ils ont mouillé le maillot mais n’ont pas eu de chance. Chaque match a ses vérités ; il faut oublier cette rencontre pour se concentrer déjà sur la prochaine sortie. Le championnat est une course de fond et non une course de vitesse, il y a encore 28 journées et tout reste possible », analysera pour sa part le coach de l’AS Police, Michel Bourba Fofana.

Dimanche 18 décembre au stade Modibo Keïta

COB–Djoliba : 0-1

But de Boubacar Bangoura (81è min).

Arbitrage de Ousmane Sidibé assisté de Drissa Niaré et Nouhoum Bamba COB : Eric J Koné, Youssouf Doumbia, Mamadi Sidibé, Cheick O. Ballo, Idrissa Sangaré, Soumaïla Sidibé, Alseny Bangoura (Tapa Koné), Djibril S Traoré, Bassoma Sangaré, Tiécoro Keïta (N’Fasery Koné), Ismaïla Diarra (Sidy M Keïta). Entraineur : Sékou Seck

Djoliba : Aly Yirango, Issa Traoré, Saïdouba N’Diaye (Ibrahim S Bangoura), Mohamed O. Konaté, Salif Coulibaly, Idrissa Traoré, Issa M. Traoré, Mahamane Cissé (Idrissa N. L.Traoré), Samba Diallo, Alou Bagayoko et Seydou Diallo (Boubacar Bangoura). Entraineur : Alou Badra Diallo

AS Police–J. A. : 0-1 But de Sadio Tounkara (74è min) Expulsion de Moriba Bagayoko de l’AS Police (84è min)

Arbitrage de Gaoussou Kané assisté de Baba Yanbalidiba et Samou Diakité

AS Police : Germain Berthé, Alfousseyni Touré, Aliou Sangaré, Oumar Konaté, Ténéman Coulibaly, Moriba Bagayoko, Moussa Keïta (Alain C Traoré), Aguissa AG Almaimouna, Sidy Bengaly (Sory Koné), Mohamed B Traoré, Kanda Camara. Entraineur : Michel Bourba Fofana.

J. A. : Mamadou F. Camara, Youssouf Diarra, Sadio Keïta, Abdoulaye Agoyé, Komby Keïta, Amadou A Cissé, Boubacar Simpara, Amadou Gakou (Boubacar Mariko), Sadio Tounkara, Boubacar Diallo (Morefing Camara), Bougadari Fomba. Entraineur : Guéladio Nango.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.