Championnat national : Le Réal se fait plaisir

0

Cette rencontre Réal-ASB était sans enjeu-si ce n’est le prestige-parce que les deux équipes ont déjà assuré leur maintien en première Division.


Pourtant, on ne s’est pas ennuyé, lundi au stade du 26 Mars. Au contraire, le maigre public s’est régalé avec le spectacle offert par les deux équipes qui ont joué sans pression.

Dès le coup d’envoi de la rencontre, les Scorpions ont pris la direction des opérations. Logiquement, ils ouvrent le score à la 21è minute, suite à un exploit personnel d’Abdoulaye Diarra ‘’Pato’’ (21è min, 1-0). Après ce but, le team du coach Frank Zebry coupe carrément le milieu du terrain et oblige les Noirs et blancs à courir derrière le ballon. Peu avant la demi-heure Aly Badra Sylla offre un caviar à Nico Dao qui perd son duel avec le keeper Germain Berthé (28è min). Les Bamakois répliqueront à la 39è minute par Amara Mallé. A la réception d’un bon centre de Drissa Ballo, l’attaquant- vedette de l’ASB, contrôle le cuir de sa poitrine avant de faire un retourné acrobatique qui sera détourné par le dernier défenseur réaliste (39è min).

Au retour des vestiaires, les Bamakois continuent de mettre la pression sur leurs adversaires. A la 48è minute Amara Mallé est fauché dans la surface par le dernier défenseur du Réal Mohamed Camara. Sans hésiter, l’arbitre central Breïma Konaté montre le point de penalty. Malheureusement pour l’ASB, Amara Mallé rate le cadre. Moins de cinq minutes après ce penalty raté par les Bamakois, les Noirs et Blancs profitent d’une contre attaque pour doubler la mise. Suite à un débordement de Moustaphe Condé ponctué d’un centre, Nico Dao marque de près (58è min, 2-0). Mené 2-0 au score, le coach de l’ASB, Frank Zebry effectue quelques changements pour donner plus de percussion à sa ligne d’attaque. Il lance alors Mamadou D. Koné dans le bain qui s’illustre dès son apparition sur la pelouse.

A la réception d’un centre de Drissa Ballo, l’attaquant bamakois envoie un missile qui survole la barre transversale du keeper Almamy Sogoba. La réplique réaliste viendra de Moustapha Condé dont le coup franc échoue sur la barre transversale d’Abdoulaye Souaré battu sur le coup. Une minute plus tard, N’Tji Amadou Samaké va inscrire le troisième but du Réal suite à un énième débordement de Moustaphe Condé (3-0, 60è min). En fin de partie, l’ASB va sauver l’honneur grâce à Mamadou Kouyaté qui transformait ainsi un nouveau penalty concédé par l’arrière-garde réaliste.

Bamako 20 juillet au stade du 26 Mars

ASB-Réal : 1-3
But de Mamadou Kouyaté (85è min sur pen) pour l’ASB ; Abdoulaye Diarra (21è min), Nico Dao (58è min) et N’Tji Amadou Samaké (60è min) pour le Réal.
Arbitrage de Breïma Konaté assisté de Drissa Niaré et Baïssou Wolègueme.

ASB : Sory I Traoré (Abdoulaye Souaré), Ibrahima S. Diakité, Hamadou Sanogo (Mamadou D. Koné), Amara Konaté (cap), Larabi Berthé, Drissa Dembélé (Daouda Kassé), Mamadou Kouyaté, Soboua Sogoba, Drissa Ballo, Moussa Camara et Amara Mallé.
Entraîneur : Zebry Frank.

Réal : Almamy Sogoba, Seydou Diakité, Lamine Cissé, Bourama Coulibaly, Mohamed Camara, Mamadou Traoré, Boureima Coulibaly (Fousseyni Diarra), N’Tji Amadou samaké (Amadou Dembélé), Aly Badra Sylla, Nico Dao (cap) et Abdoulaye Diarra (Moustaphe Kondé).
Entraîneur : Mamoutou Kané.

 
Demba Coulibaly

PARTAGER