Championnat national : Le Stade Malien a une bonne occasion de reprendre les commandes

0
1

En grande forme actuellement, l’équipe de Sotuba devrait logiquement dicter sa loi aux Onze Créateurs et accentuer la pression sur le Djoliba qui affronte l’ASKO, dimanche au stade Modibo Keïta.

L’avant dernière journée de la phase aller du championnat débute aujourd’hui. La tête d’affiche de cette 14è journée est sans conteste le match Djoliba-ASKO qui se dispute dimanche au stade Modibo Keïta. Mais auparavant, c’est-à-dire aujourd’hui, les Onze Créateurs auront le redoutable honneur de se frotter au deuxième du classement, le Stade malien en grande forme depuis plusieurs journées. L’autre match du jour mettra aux prises le CSK et le COB. L’enjeu de ces deux confrontations est de taille. Une victoire des Blancs devant les Créateurs permettra au team de Sotuba de prendre provisoirement la tête du peloton avant le match ASKO-Djoliba. Ce serait alors la deuxième fois pour les Stadistes d’occuper la tête du classement après la 5è journée à l’issue de laquelle, les joueurs du technicien ghanéen Abdul Razak avaient pris les commandes, à égalité de points (13) avec le Djoliba, mais avec une différence de buts favorable (+9 pour le Stade malien contre +5 pour le Djoliba). Mais à la sortie de la 6è journée, l’équipe de Sotuba avait perdu la première place, conséquence de sa défaite face à la J. A. (0-2) conjuguée avec le succès des Rouges à Sikasso devant le Stade malien local (1-0).
Au mieux de sa forme, l’équipe d’Abdul Razak doit saisir cette opportunité pour maintenir la pression sur les leaders rouges. Hasard du calendrier, c’est également lors de la 14è journée que le Stade malien et les Onze Créateurs s’étaient rencontrés en championnat l’année dernière. Un match remporté 1-0 par les Créateurs de Niaréla. C’est dire que la confrontation entre ces deux équipes n’est pas facile et rien n’est joué d’avance pour les Blancs. Les deux formations ont chacune leurs chances mais le Stade malien fait figure de favori logique. C’est qui est sûr, les deux équipes ont besoin de points et feront tout pour ne pas perdre. L’équipe de Niaréla occupe le 14è rang au classement avec 11 points au compteur, tandis que les Blancs sont deuxièmes, à seulement deux longueurs du leader djolibiste. En deuxième heure le COB sera face au CSK. 11è au classement avec 14 points, le COB n’est pas encore entré dans la compétition. Depuis le coup d’envoi du championnat, l’équipe souffle le chaud et le froid. En 13 matches, les Olympiens ont fait 7 défaites. Seule l’AS Police (8 défaites) a concédé plus de revers que l’équipe de l’ex-Base. Lors des deux dernières journées, les Verts ont plié l’échine face, respectivement à l’ASKO (0-1) et au Nianan (1-2). A 3 points des premiers relégables, les Olympiens n’ont plus le choix et doivent impérativement gagner samedi pour pouvoir respirer.
Comme indiqué plus haut, la journée de dimanche sera marquée par le grand classique ASKO-Djoliba. L’équipe de Vieux Makan est en forme. En attestent les 4 succès de rang des Oranges. L’enjeu de ce duel avec le Djoliba est énorme. Et pour cause, les Rouges sont sous la menace du Stade malien et doivent impérativement gagner pour être sûrs de préserver leur place de leader. Mais face à une équipe de Korofina réputée pour son jeu rapide et technique, le capitaine Issa Traoré et ses partenaires ont tout à craindre de cette partie et doivent rester vigilants jusqu’au bout. Les Djolibistes qui avaient connu une mauvaise passe avec une série de trois matches nuls, se sont ressaisis lors de la précédente journée en battant l’AS Bakaridjan 3-1. Mais il faudrait que Aliou Bagayogo et ses coéquipiers soient plus réalistes devant s’ils veulent empocher les trois points de la victoires contre l’ASKO.
L’explication entre Oranges et Rouges sera suivie de l’affrontement entre le Réal et l’ASB. Un point sépare ces deux équipes. Le Réal (10è) affiche 15 unités au compteur, soit un point de moins que l’ASB (16 unités, 8è). Comme le COB, les Scorpions connaissent actuellement des difficultés. La dernière victoire de l’équipe remonte à la 10è journée (1-0 contre la J. A.). Le Réal ne compte que 3 victoires depuis le début du championnat. C’est inquiétant pour une équipe qui entre en lice en coupe de la Confédération la semaine prochaine.
Le même dimanche, le Sigui reçoit l’ASOM à Kayes. Lors de son dernier déplacement, le Sigui a ramené un point de Sikasso en obtenant le nul 0-0 face au Stade malien. Quant à l’ASOM, elle a été sèchement battue 3-0 à Bamako par le CSD. Les Kayesiens tenteront de confirmer leur redressement, tandis que les Olympiens de Missira auront à cœur de se racheter. Tout comme le Stade malien de Sikasso qui rend visite au CSD à Koulikoro.
En clôture de cette 14è journée, la J. A. sera face au Nianan, lundi au stade Modibo Keïta.

Aujourd’hui au stade Modibo Keïta

17h : Onze Créateurs-Stade malien

19h : CSK-COB

Dimanche 11 mars au stade Modibo Keïta

17h : ASKO-Djoliba

19h : Réal-ASB

A Koulikoro

CSD-Stade malien Sikasso
A Ségou

AS Bakaridjan-AS Police
A Kayes

Sigui-ASOM

Lundi 12 mars au stade Modibo Keïta
17h : J. A.-Nianan

 

Ladji Madihéry Diaby

vendredi 9 mars 2012

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.