Championnat national : Le stade malien sans forcer

0
2

Les Blancs ont dominé l’AS Police 2-0 grâce à des réalisations de Bakary Coulibaly et Boubacar Dembélé. En deuxième heure, les Onze Créateurs et l’AS Bakaridjan se sont neutralisés 0-0

La rencontre Stade malien de Bamako-A.S Police était très attendue par les supporters des deux équipes. D’un côté, les Blancs avaient à cœur de confirmer le succès de la précédente journée face à l’ASB (2-0) et de l’autre, les Policiers étaient en quête de rachat après leur défaite contre le Djoliba (0-1). Dès le coup d’envoie de la rencontre, les champions sortants ont pris la direction des opérations. Et dès la 5è minute, ils débloquent le tableau d’affichage suite à un exploit personnel de Bakary Coullibaly ‘’Bako’’ (5è min, 1-0). Après cette réalisation, le team du coach Abdul Razak coupe carrément le milieu du terrain et oblige les Policiers à courir derrière le ballon. Peu après la demi-heure Cheick M.C. Doumbia offre un caviar à Bakary Coulibaly qui perd son duel avec le keeper Germain Berthé. Les Policiers répliqueront à la 39è minute par Kanda Camara. A la réception d’un bon centre de Sidy Bengaly, l’attaquant- vedette de l’AS Police, contrôle le cuir de sa poitrine avant de faire un retourné acrobatique qui sera détourné par un dernier défenseur stadiste.

Au retour des vestiaires, les Stadistes continuent de mettre la pression sur leurs adversaires. A la 48è minute bien servi par l’intenable Oumar Sidibé dans la surface adverse, Boubacar Dembélé, expédie un violant tir qui oblige Germain Berthé à sortir le grand jeu pour dévier le cuir en corner. Ce ne sera partie remise pour les Blancs qui doublent la mise peu avant l’heure de jeu. Suite à un puissant tir d’Ousmane Cissé repoussé par le poteau droit du keeper policier, le calomnier Boubacar Dembélé reprend de près et marque (54è min, 2-0). Mené 2-0 au score, le coach policier, Bourba Fofana dit Michel effectue quelques changements pour donner plus de percussion à sa ligne d’attaque. Il lance alors Boubacar Diamouténé dans le bain qui s’illustre dès son apparition sur la pelouse. A la réception d’un centre de Kanda Camara, l’attaquant policier expédie un tir qui survole la barre transversale de Abdoulaye Samaké. La réplique stadiste viendra d’Ousmane Cissé dont le coup franc échoue sur la barre transversale de Germain Berthé battu sur le coup.

La derrière occasion sera à l’actif de l’intenable Boubacar Diamouténé de l’AS Police avec ce coup franc bien enveloppé, qui oblige le keeper Abdoulaye Samaké à se détendre pour repousser le ballon. « Je pense qu’on a eu une entame de match très difficile parce que l’adversaire nous à mis la pression. Le calendrier a mis sur notre route trois équipes qualifiées pour les coupes africaines des clubs à savoir le COB, le Djoliba et le Stade malien. Ce n’est pas facile, mais le championnat est long et nous allons continuer a travailler pour gérer le reste de la compétition », a expliqué le coach de l’AS Police, Bourba Fofana dit Michel. En deuxième heure les Onze Créateurs étaient face à l’A.S Bakaridjan. Il n y aura ni vainqueur, ni vaincu dans cette confrontation soldée par un 0-0. Dès le coup d’envoie de la rencontre les deux équipes se sont lancées dans la bataille à corps perdu. Toutefois, on ne notera qu’une seule occasion franche pour cette première période : le face à face perdu par Aliou Diarra face au keeper Ségovien, Mahamadou Magassa. Au retour des vestiaires les deux entraîneurs effectueront des changements, mais aucun but ne sera marqué jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre central, Abdoulaye Sissoko. en renforçant leurs attaques.

A la 52ème minute l’A.S Bakaridjan annonce la couleur par son nouveau rentrant Boubacar Faye. A la réception d’un centre de Moussa Samaké, Boubacar Faye fait une jolie tête, dont le keeper de niaréla a été sauvé par son défenseur pour empêcher le ballon à loger dans ses filets. Les boys de Nouhoum Diané ont pris cette menace au sérieux et réplique à la 83ème minute par Mamadou Soro. A la réception d’un centre dans la surface adverse, Mamadou Soro à vue son retourné acrobatique échoué sur la barre transversale du keeper ségovien, Mahamadou Magassa. Malgré les efforts fournies par les deux équipes, le score n’évoluera pas jusqu’ ‘au coup du sifflet final du référé central Abdoulaye Sissoko. « Notre objectif était d’empocher les trois points, mais le nul n’est pas un mauvais résultat. Ce qui m’a déçu aujourd’hui, c’est l’état de la pelouse. On n’a pas pu produire notre football à cause de la pelouse. Même les contrôles de balle étaient difficiles », analysera Moussa Keïta ‘’Dougoutigui’’. « Je suis également un peu déçu de l’état du terrain. Pour moi le plus important était de ne pas perdre ce match. Nous sommes au début du championnat, on va essayer de corriger les lacunes au fur et à mesure. Je pense qu’on y arrivera », dira pour sa part l’entraîneur des Créateurs, Nouhoum Diané.

Mercredi 28 décembre au stade Modibo Keïta

Stade malien de Bamako–A.S Police : 2-0

But de Bakary Coulibaly (5è mn) et de Boubacar Dembélé (54è min). Arbitrage de Ousmane Sidibé assisté de Moumini Berthé et Nouhoum Bamba

Stade malien de Bamako : Abdoulaye Samaké, Bakary Dembélé, Mamadou Kondo, Moussa Coulibaly, Dramane Traoré, Cheick M.C Doumbia, Mamoudou Simpara, , Morimakan Koïta (Boubacar Dembélé), Oumar Sidibé (Mohamed Koumaré), Ousmane Cissé, Bakary Coulibaly (Mahamadou Mariko) Entraineur :Abdul Razak.

A.S Police : Germain Berthé, Alfousseyni Touré, Aliou Sangaré, Oumar Konaté, Tenema Coulibaly (Hamidou Koné), Moriba Bagayoko, Boubacar F. Keïta (Moussa Keïta), Aguissa AG. Almaïmouna (Boubacar Diamouténé), Sidy Bengaly, Sory Koné, Kanda Camara Entraineur : Bourba Fofana dit Michel.

Onze Créateurs–AS Bakaridjan : 0-0

Arbitrage de Abdoulaye Sissoko assisté de Drissa Niaré et Adama S. Koné

Onze Créateurs : Sirima Kallé, Aimé Koffi, Boubacar Traoré, Moussa Diakité, Gethème J. Miehi,(Abdoulaye Konaté), Abdoul K. Sanou (Mamadou Soro), Mamadou Diaby, Yacouba Diarra, Mahamoud B. Cissé, Aliou Diarra (Oumar S.M Kanté), Marius Hamed. A. Entraineur : Nouhoum Diané

A.S Bakaridjan : Mahamadou Magassa, Mohamed L. Sissoko, Souleymane Diarra, Mahamadou Traoré, Moussa Samaké, Ibrahima Traoré, Lacina Traoré, Sékou Berthé, Moussa Diallo (Diatigui Bagayoko (Mamadou Sangaré)), Madoufing Kouyaté, Drissa Sidibé (Boubacar Faye). Entraineur : Moussa Keïta.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.