Championnat national : L’USFAS s’offre le scalp du Djoliba

0

Championnat national : L’USFAS s’offre le scalp du DjolibaLes Rouges ont subi leur troisième défaite d’affilée en s’inclinant lourdement 3-0 face aux militaires dans le dernier match de la 25è journée

La 25è journée du championnat national a pris fin mardi au stade Modibo Keïta avec le choc USFAS-Djoliba. Pour ce premier match post Chlil (le technicien marocain a démissionné après la défaite en finale de la coupe du Mali face aux Onze Créateurs) les supporters de Hérèmakono attendaient un sursaut d’orgueil de leurs couleurs. C’est raté car le capitaine Guimbala Oulé Tounkara et ses coéquipiers ont été sèchement battus 3-0 par les militaires. Les Rouges concèdent ainsi leur troisième défaite de rang, toutes compétitions confondues et pire, l’équipe a encaissé 6 buts sans en rendre un seul. Il faut remonter plusieurs années en arrière pour trouver trace d’une telle contreperformance des Djolibistes sur le plan national. La démobilisation du groupe après l’échec en coupe du Mali et le départ forcé du coach Abderrazak Chlil ne sont pas étrangers à la situation de l’équipe, mais ces deux facteurs n’expliquent sans doute pas seuls le naufrage collectif du team de Hérémakono. Le malaise dont souffre aujourd’hui le Djoliba est plus profond et trouve sa racine dans le mauvais début de saison de l’équipe et le choix très contestable d’un technicien sans carte de visite à savoir Abderrazak Chlil. Illustre inconnu, le technicien marocain s’est révélé un vrai tocard qui n’aurait dû jamais séjourner longtemps à Hérèmakono. C’est vrai que la tâche du technicien a été quelque peu perturbée par les changements intervenus à la tête de l’exécutif du Djoliba avec le départ de Boubacar Baba Diarra remplacé par Tidiani Niambélé quelques mois seulement après son élection à la présidence du comité directeur. Mais ce n’est tant cette période de transition mouvementée qui a précipité l’équipe au fond du gouffre, mais plutôt la mauvaise communication du technicien marocain et son incapacité à donner un style et une âme au groupe dont il a hérité. La saison a été calamiteuse pour le team de Hérémakono et sans faire l’oiseau de mauvaise augure, on voit mal le nouveau staff du duo Youssouf Maïga-Oumar Bagayoko réussir à remobiliser la troupe et redresser la barre pour les cinq dernières journées du championnat. En tout cas pour leur baptême du feu à la tête de l’équipe, les deux techniciens ont été servis : défaite 3-0 face l’USFAS. Cette déconvenue est presque synonyme d’élimination pour le Djoliba dans la course au titre de champion puisque 13 points séparent désormais l’équipe de Hérémakono et le leader du classement, le Stade malien (43 points pour les Rouges, 56 pour les Blancs). Les Djolibistes n’ont donc pas profité de la défaite 1-0 du grand rival face à l’AS Bakaridjan. Et pour espérer être champion, le Djoliba doit non seulement gagner ses 5 matches restants ce qui n’est pas évident et en même temps compter sur plusieurs faux pas du Stade malien et du COB qui occupe la deuxième place du classement avec 51 unités. Alors que les Djolibistes font grise mine, l’USFAS elle se frotte les mains. Grâce à leur succès, les militaires ont, en effet, porté leur capital-points à 30 et se sont éloignés de la zone rouge qu’occupent toujours Elewidj FC et l’Office du Niger sports. Mardi au stade Modibo Keïta, les USFASiens n’ont pas laissé traîner les choses longtemps face au Djoliba. D’entrée de jeu, ils ont débloqué le tableau d’affichage grâce à Alassane Dembélé sur un service de Lassine N. Keïta (1-0, 6è min). Peu après le quart d’heure, l’USFAS double la mise. Alassane Dembélé se transforme en passeur pour Ibrahima Coulibaly qui double la mise pour les siens (18è min, 2-0). Mené au tableau d’affichage, le Djoliba tente de réagir. Suite à un coup franc décomposé, Nico Dao envoie un missile qui s’écrase sur la barre transversale du gardien Moussa Diarra, (21è min). Sans grandes difficultés, l’USFAS gère son avantage jusqu’à la pause. En 2è période le Djoliba revient avec un nouveau visage. Plus entreprenants, les Rouges prennent la direction des opérations. Toutefois, il faudra attendre l’heure de jeu pour voir l’équipe se créer sa première occasion nette de but. Servi par Nico Dao, Rafan Sidibé pénètre dans la surface adverse mais pousse un peu trop le ballon, (68è min). Quelques minutes plus tard, le même Rafan Sidibé se signale à nouveau avec un retourné acrobatique qui sera claqué en corner par le keeper Moussa Diarra (78è min). Très en vu, l’attaquant obtient une nouvelle occasion en fin de partie mais échoue sur le gardien adverse (83è min). Le malheur n’arrivant jamais seul, le Djoliba concède un penalty à la dernière minute du temps réglementaire. Une aubaine pour Aboubacar Dembélé qui ne se fera pas prier pour envoyer le ballon au fond des filets du gardien djolibiste, Adama Keïta. Score final : 3-0 pour l’USFAS.

L. M. DIABY

USFAS-DJOLIBA : 3-0 Buts de Alassane Dembélé (6è min), Ibrahima Coulibaly (18è min) et Aboubacar Dembélé (90è min, s.p.). USFAS : Moussa Diarra, Moussa Touré, Mohamed Minta, Kalifa Doumbia, Chiaka Dembélé, Salif Diakité (Amadou Diallo), Mamadou Diallo (cap), Alassane Dembélé, Ckeickna Diakité, Lassine N. Keïta (Aboubacar Dembélé) et Ibrahima Coulibaly. Entraîneur : Ibrahim Diallo. Djoliba : Adama Keïta, Guimbala Tounkara (cap), Mahamadou Traoré, Mahamadou Cissé (Amadou A. Cissé), Youssouf Traoré, Ismaïl Camara, Sraka F. N’dri (Rafan Sidibé), Lassina Diarra, Drissa Ballo (Abdoulaye Traoré), Abdoul K. Sidibé et Nico Dao. Entraîneur : Youssouf Maïga. les Résultats ASOM-Réal : 0-5 ASB-Elewidj FC : 1-1 AS Bakaridjan-Stade malien : 1-0 AS Police-Nianan : 0-1 CSD-Débo 2-0 Onze Créateurs-COB : 0-2 CSK-Office du Niger sports : 1-0 USFAS-Djoliba : 3-0

PARTAGER