Championnat national : Le stade malien s’en contente

0
Les Stadistes ont peut être trouvé le buteur qu’ils cherchaient depuis deux ans
Les Stadistes ont peut être trouvé le buteur qu’ils cherchaient depuis deux ans

Grâce à une réalisation de leur nouvelle recrue, Boubacar Bangoura, les Blancs ont assuré le service minimum face à l’AS Bakaridjan, confortant ainsi leur position en tête du classement

 

Cela peut paraître incroyable mais les chiffres sont là. Depuis son accession à l’élite l’AS Bakaridjan n’a jamais battu le Stade malien en championnat. En 11 confrontations avec les Blancs, les joueurs de Barouéli ont mordu la poussière 10 fois, n’obtenant qu’un petit nul. Mercredi au stade Modibo Keïta, les Blancs ont encore fait respecter la tradition. Sans forcer, ils ont damé le pion à l’AS Bakaridjan battue 1-0 en clôture de la 10è journée (le match Djoliba-USFAS a été reporté à une date ultérieure pour cause de coupe de la Confédération). L’unique but de la partie a été marqué par Boubacar Bangoura «Chokri» à la demi-heure du jeu. L’ancien attaquant du Djoliba marquait ainsi son grand retour au bercail après une saison passée en Algérie. Suite à un coup franc bien tiré par Cheick M.C. Doumbia, Chokri trompe le keeper Bakary Sacko du plat du pied (1-0, 30è min). Comme il fallait s’y attendre, le but de Bangoura provoquera l’explosion de joie dans le camp des supporters stadistes heureux de retrouver enfin l’oiseau rare que les Blancs cherchent depuis plus de deux ans.

 

L’équipe de Sotuba restait sur deux sorties sans but (0-0 contre le Djoliba lors de la 9è journée du championnat et même score face aux Soudanais d’Al Hilal en Ligue des champions d’Afrique) et les inconditionnels de Sotuba ne savaient plus à quel saint se vouer. Boubacar Bangoura ne pouvait donc rêver mieux pour son baptême du feu avec les Blancs. Dans la foulée, le canonnier rate le coche pour son équipe. Suite à un débordement de Moussa Diawara ponctué d’un centre, Chokri se débarrasse de son garde du corps, avant d’expédier un missile qui oblige le portier Bakary Sacko à se détendre pour dévier le ballon en corner (43è min). Au retour des vestiaires les joueurs de l’AS Bakaridjan sont complètement débordés par la rapidité et la vitesse d’exécution du Stade malien. Les visiteurs ne parviennent même pas à passer la ligne médiane, à fortiori, porter le danger dans la surface de réparation du keeper-capitaine Soumaïla Diakité qui s’ennuie seul dans sa cage. L’heure de jeu passée, l’entraîneur de l’AS Bakaridjan, Moussa Keïta «Dougoutigui» décide d’injecter du sang neuf dans son équipe et lance trois joueurs à vocation offensive dans le bain. Drissa Diakité, Henri K. Comoe et Lassana Diallo remplacent, respectivement Diatigui Bagayoko, Bassirou Dembélé et Mamadou Diarra. L’entrée de ces joueurs ne change rien, fort logiquement, l’AS Bakaridjan s’incline 1-0.

Pourtant c’est une équipe stadiste remaniée à plus de 75% qui a été alignée mercredi par le technicien français, Pascal Janin. Soumaïla Diakité, Pierre Daïla, Oumar Koné, Mandala Konté et Cheick M. C. Doumbia, Moussa Diawara étaient, en effet, les seuls qui avaient participé à la dernière sortie des Blancs contre le Djoliba en championnat. Tout le reste du groupe était composé de juniors et de nouvelles recrues, notamment Boubacar Bangoura et Francis Kaboré, qui a été détecté par le Stade malien lors du tournoi de la paix, de l’amitié et de la solidarité que notre pays a abrité du 20 au 28 février dernier. L’attaquant burkinabé avait terminé meilleur buteur de cette compétition avec trois réalisations. Désormais, c’est qui épaulera Boubacar Bangoura à la pointe de l’attaque stadiste.

Grâce à ce succès, les Blancs confortent leur position en tête du classement et comptent désormais cinq longueurs d’avance sur le Djoliba, mais avec un match de plus.

D. COULIBALY

 

Mercredi 19 mars au stade Modibo Keïta

Stade malien-AS Bakaridjan : 1-0

But de Boubacar Bangoura Bangoura (30è min).

Arbitrage de Abdoulaye Sissoko assisté de Balla Diarra et d’Abdoul Kadre Camara.

Stade malien : Soumaïla Diakité (cap), Mamadou Doumbia, Pièrre Daïla, Bourama Coulibaly, Oumar Koné, Mandala Konté, Cheick M. C. Doumbia, Moussa Coulibaly (Youssouf Traoré) (Francis Kaboré), Moussa Diawara, Morimakan Koïta (Boubacar Simpara) et Boubacar Bangoura.

Entraîneur : Pascal Janin.

AS Bakaridjan : Bakary Sacko, Mohamed Lamine Sissoko (cap), Souleymane Diarra, Abocar Guindo, Moussa Samaké, Mamadou B. Denon, Bassirou Dembélé (Henri K. Comoe), Sekou Berthé, Diatigui Bagayoko (Drissa Diakité), Dieudonné Gbaklé et Mamadou Diarra (Lassana Diallo).

Entraîneur : Moussa Keïta «Dougouytigui».

PARTAGER