Championnat national : Victoire impérative pour les blancs

0
0

Stade-CSK, ASOM-ASKO, voilà les affiches de la 11è journée du championnat national. Les deux rencontres auront lieu demain au stade du 26 Mars.

Accrochés à Ségou 0-0 par l’équipe de Moussa Keïta dit Dougoutigui lors de la précédente journée, les champions en titre vivent des heures difficiles en ce moment. Le doute s’est installé à Sotuba et les supporters commencent à se poser des questions. Pourtant, les joueurs d’Abdul Razak avaient bien débuté le championnat en occupant la tête du peloton jusqu’à la 5è journée. En 5 matches Souleymane Dembelé et ses partenaires ont inscrit 11 buts pour seulement 2 encaissés. Mais par la suite, les pensionnaires de Sotuba n’ont pas pu résister aux assauts de la J. A. et du Djoliba (6è et 7è journées). Ces deux défaites sur le score identique de 2-0 devant les frères ennemis ont créé le doute dans la famille blanche. Lamine Diawara et ses coéquipiers ont mis à profit la réception du Nianan et de l’ASKO (8è et 9è journées) au stade Modibo Keïta pour se relancer dans la compétition, s’imposant sur le même score 2-0. Mais lors de la 10è journée, les Blancs trébucheront à nouveau en concédant le nul vierge contre le Bakaridjan au stade Amary Daou de Ségou. De la 6è à la 10è journée, les Stadistes n’ont marqué que 4 buts contre 11 lors des 5 premières journées. Une statistique que Bakary Coulibaly et ses complices doivent améliorer. Et dès demain contre le CSK. En tout cas la victoire est impérative pour le team d’Abdul Razak au risque de mettre déjà une croix sur le titre. Mais le CSK a également besoin de points pour garder le contact avec la tête du classement. Après 10 journées de débats, les Boys qui occupent la 5è place, à 4 unités des Blancs (20 pts). C’est donc un match que les deux équipes tenteront de gagner mais pour des objectifs différents. A l’instar du Stade malien, le CSK a connu un bon début de championnat en alignant trois victoires. Mais après les Centristes sont tombés dans leur travers. Après une lourde défaite à Kayes (0-3, 7è journée), les Boys alignent 3 nuls contre des équipes plutôt modestes. C’est dire que la pression sera des deux côtés, demain au stade du 26 Mars. Cette rencontre Stade-CSK sera suivie d’un autre choc entre l’ASKO et l’ASOM. Ces deux équipes ont connu des fortunes diverses lors de la précédente journée. Les Oranges ont dominé 2-0 l’ASB tandis que les Olympiens ont perdu à Koulikoro 0-1 devant le Nianan. Pourtant l’équipe de Missira a impressionné son monde au début de la compétition en tenant tête à trois poids lourds du championnat : le Djoliba (0-0, 5è), le Stade malien (2-2, 2è) et la J. A. (0-0, 4è). Mais depuis leur défaite 0-2 contre les Verts, les Olympiens sont devenus méconnaissables. Pour le moment, le club du coach Kassim Bamba est sur la bonne voie, tout comme l’ASKO qui remonte petit à petit au classement. Les rencontres de la 11è journée se poursuivront dimanche et lundi. Dimanche, le Djoliba affronte le Réal. Les Rouges occupent la tête du classement tandis que les Réalistes pointent au 7è rang avec 13 points.

LE PROGRAMME Vendredi 17 février au stade du 26 Mars 16h30 : Stade malien de Bamako-CSK 18h30 : ASOM-ASKO Dimanche 19 février au stade du 26 Mars 16h00 : Djoliba-Réal 18h00 : J. A.-Sigui A Koulikoro Duguwolofila-AS Police A Sikasso Stade malien de Sikasso-Bakaridjan Lundi 20 février au stade du 26 Mars 16h30 : ASB-Nianan 18h30 : COB-Onze Créateurs.

 

 Ladji Madihéry Diaby

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.