Championnats du monde de taekwondo : Karamoko Soumaré en route pour concrétiser son rêve

0
Karamoko Soumaré
Karamoko Soumaré à droite

Malgré sa mise à l’écart pour certaines compétitions, Karamoko a quitté le Mali pour s’entraîner en Europe, précisément du côté de l’Espagne afin de pouvoir réaliser son rêve : hisser haut les couleurs du Mali dans le monde et contribuer à écrire les plus belles pages de cet art dans son pays et en Afrique.

 

“Je veux marquer l’histoire de mon sport (taekwondo) à l’international” ! Telle est l’ambition qui anime le jeune taekwondoïste Karamoko Soumaré à la veille des championnats du monde prévus à Muju (Corée du Sud) du 22 au 30 juin 2017.

Le sociétaire de la salle de formation Fitness Center du centre d’entraînement Olympic Art Málaga (Espagne) ajoute, “mon ambition le plus cher est d’être médaillé olympique pour mon pays”.

Et le jeune homme ne s’est pas ménagé ces derniers mois pour essayer d’atteindre son objectif et réaliser son rêve. Après une tournée européenne bien aboutie, il a aujourd’hui les yeux tournés vers la Corée du Sud qui abrite l’édition 2017 des championnats du monde de taekwondo. Karamoko a ainsi participé et gagné l’Open d’Agen, le Tournoi international de Paris, un quart de final à l’Open d’Espagne…

Combattant technique, physique et toujours d’attaque, K. Soumaré s’est adjugé deux médailles d’or et le trophée de Meilleur de la 7e édition de l’Open international de Boé en France. Non seulement, le jeune combattant a été sacré dans deux catégories (les -87 et les +87 kg), mais il a remporté également le trophée de Meilleur combattant de l’Open.

Plus de 400 combattants français et espagnols (senior, junior, cadet et minime) issus de 55 clubs étaient en lice cette année pour le prestigieux trophée.

Il convient de rappeler qu’avant ce tournoi, le Franco-malien s’était illustré en Espagne en remportant le championnat de Castille la Mancha, en présence du grand maître Angel Munoz de Madrid, venu spécialement coacher son champion, Christian Seijo. Ce sacre de Karamoko Soumaré avait fait dire au technicien que le jeune combattant a “toutes les capacités pour se présenter au Championnat du monde et de faire retentir au plus haut niveau l’hymne et les couleurs de son pays, le Mali”.

Nous souhaitons bonne chance à ce grand patriote pour les championnats du monde (297e édition) prévus du 22 au 30 juin 2017 à Muju, en Corée du Sud.

Alphaly

 

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here