Chan Rwanda 2016 : Les Aigles locaux se relancent

0
Les Aigles B du Mali

En s’imposant par 1-0 devant leurs homologues de la Zimbabwe lors de la 2ème journée des poules du  Championnat d’Afrique des Nations Rwanda 2016, l’équipe du coach Djibril Dramé s’est relancée dans la course à la qualification aux quarts de finale. C’était le samedi 23 janvier 2016 à Rubavu.

Les Aigles locaux ont livré un match face à leurs homologues du Zimbabwe dans le cadre de la seconde journée du championnat d’Afrique des Nations Rwanda 2016, dans le groupe D.

Le match a commencé à toute allure. L’équipe zimbabwéenne a été dangereuse malgré une domination légère du Mali. Moins efficace dans les assauts, l’équipe malienne n’a pas eu un seul tir cadré avant la pause. Elle a buté sur une bonne défense adverse qui a rayé les actions dangereuses du Mali. 0-0, ce fut le score à la pause.           En seconde période, Djibril Dramé a effectué deux changements  avec les entrées de Alou Dieng et de Kouamé Nguessans, respectivement aux places de Yves Bissouma et de Abdoulaye Traoré (59e et 61e mn). C’est ainsi que Moussa Sissoko ouvre la marque pour les Aigles à la 82e mn sur un coup franc tiré par Lassana Samaké. C’était le premier tir cadré pour les nôtres. Grosse frayeur à la 89e mn suite à un coup franc zimbabwéen qui passe légèrement au dessus des cages de Djigui Diarra. Le match s’achève sur ce score de 1-0 pour le Mali. Une belle revanche pour l’équipe malienne qui avait été éliminée en 2014 par celle du Zimbabwe en quart de finale.

Après cette première victoire en autant de match, les Aigles locaux détiennent toute leur chance pour les quarts de finale. La prochaine sortie de l’équipe de Djibril Dramé est prévue pour le mercredi 27 janvier 2016 face à la Zambie, à partir de 16h00. La deuxième rencontre opposera le Zimbabwe à l’Ouganda. Les 11 Maliens: Djigui Diarra; Lassana Samaké; Abdoul Karim Danté; Sékou Diarra; Marius Ahmed Assoko; Abdoulaye Traoré; Mamadou Coulibaly; Hamidou Sinayoko; Sékou Koïta; Yves Bissouma ; Moussa Sissoko.

Yacouba TANGARA

PARTAGER