Chantier du palais des sports : un petit coup d’accélérateur ?

0
0

Dans le cadre du suivi permanent du chantier du Palais des sports à l’ACI 2000, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Djiguiba Kéita, a effectué hier une visite de terrain.

L’objectif de cette visite était de venir s’assurer que le chantier progresse au rythme convenu et qu’aucune difficulté n’entrave la bonne marche des travaux. Aussi, la visite avait pour but de recenser d’éventuels problèmes sur le chantier afin de trouver des solutions dans le temps. A l’issue de la visite, le premier responsable du Département de la Jeunesse et des Sport dira que la date de remise des clés de la future salle sera respectée même s’il juge un peu lent l’avancement des travaux. « Le rythme est un peu lent, mais le patron du chantier m’a donné des explications. Au sortir d’ici je vais accélérer le processus du ravitaillement du chantier avec l’appui du ministre de l’Equipement et des Transports. Je vais chercher une solution avec le ministre de l’Equipement pour l’acheminement des matériaux au plus tard dans deux semaines. On a l’expérience de l’Afrobasket. Nous avons réussi sur le chantier de l’Afrobasket au stade du 26 Mars, et aucune raison ne nous empêchera de réussir ici. Le gouvernement mettra tous les moyens en oeuvre pour que les travaux du chantier se terminent en mai », ajoutera le ministre Keïta. Situé à l’ACI 2000 (entre la bibliothèque nationale et l’Espace Bouna), le futur Palais des sports attire aujourd’hui le regard des passants par son architecture déjà imposante. Au fur et à mesure que les travaux avancent et que l’infrastructure prend forme, on se rend réellement compte que le président Amadou Toumani Touré a offert un vrai joyau sportif à la jeunesse. Quand les travaux vont finir, le sport malien aura une infrastructure dont il sera très fier. Il faut rappeler que la première pierre du Palais des sports a été posée le jeudi 5 juin 2008, par le président de la République, Amadou Toumani Touré. Sa construction est assurée par la Société Générale d’Outre Mer de Chine (COVEC) pour un coût de plus de 8,6 milliards de F CFA (8 629 323 265 F cfa). D’une capacité de 5.000 places, ce joyau sportif sera construit sur deux niveaux. Le premier niveau, entièrement climatisé, comporte au rez-de-chaussée une aire de jeux, une salle de boxe, une salle de culture physique, trois salles d’arts martiaux, deux vestiaires pour les équipes, deux salles de réchauffement, un vestiaire pour arbitres, des guichets, un bloc administratif, des boutiques, des magasins et des buvettes. Au deuxième niveau se trouvent une loge présidentielle, un salon présidentiel, un salon pour les officiels, des gradins, une salle de reportage, une cuisine et deux blocs de toilettes. Le Palais des Sports va également associer l’utile et l’agréable puisqu’il offrira un espace pour les concerts géants et autres manifestations culturelles et artistiques. Cette infrastructure moderne contribuera à donner un élan nouveau au sport, notamment à certaines disciplines comme le basket-ball, la boxe pour ne citer que celles-ci.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.