Comité exécutif de la Femafoot : L’éloquence d’un bilan sportif à mi-parcours

6
Le président de la Femafoot et son vice-président Kolon Sidibé

Comme disait l’autre, un dirigeant sportif est plutôt jugé par son bilan – notamment sur le plan sportif – et sa politique de développement du football.

En 27 mois seulement (il a été élu le 8 octobre 2013) on peut dire sans risque de se tromper que Boubacar Baba Diarra, l’actuel président de la Fédération malienne de football (Femafoot) et son équipe, peuvent se prévaloir d’un bilan sportif très flatteur.  En d’autres termes, le bilan est sans commentaire au point de vue des résultats sportifs obtenus. Cela consacre bien la réussite d’un homme qui se bat pour le développement de notre sport roi. Et ce bilan fait tout simplement taire tous les détracteurs.

En effet, il est très rare de voir le Mali se qualifier en une saison dans toutes les compétitions de la Confédération africaine de football (CAF). A commencer par la CAN senior en Guinée Equatoriale, la CAN des juniors au Sénégal, la CAN des cadets au Niger, la CAN U23 au Sénégal et tout récemment le Championnat d’Afrique des Nations (Chan) au Rwanda avec la 2ème place d’Afrique. Et pourtant, personne ne pouvait imaginer que cette sélection dirigée par Djibril Dramé allait se hisser à ce niveau si élevé du football africain de sa catégorie. Son parcours a été très honorable, surtout qu’il n’y a pas de championnat national au Mali.

L’histoire retiendra que c’est l’Inspecteur général de Police, Boubacar Baba Diarra, qui a offert au Mali le premier trophée continental de football remporté par une sélection nationale, notammenet avec les Aiglonnets du Mali, en mars 2015. Cette même équipe a été sacrée vice-championne mondiale lors de la Coupe du monde en Chili. Les Aiglons du Mali ont été aussi classés 3èmes du monde en Nouvelle Zélande. Qui dit mieux ?  A coup sûr, si on laissait ce Comité exécutif de la Femafoot travailler sans entrave, il allait faire des choses merveilleuses. Mais on est obligé de reconnaître qu’actuellement, c’est un football de crise gagneur !

A.B. HAÏDARA

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Avant de les encenser pour le bilan passé, regardez les résultats de nos clubs ce week-end en compétition africaine, désastreux tout simplement par leur faute notamment avec l’arrêt du championnat, toute chose qui avait pénalisé les locaux au dernier CHAN où ils ont fini sur la pointe des pieds émoussés 👿

  2. Les résultats du football malien sont plutôt surprenants quand on sait la bêtise qui règne à la fémafoot 👿 Pour l’amour du Mali que les dirigeants qui pensent être à la base des blocages démissionnent 💡 Ce serait tout à leur honneur ou bien toute l’équipe démissionne et provoque des élections anticipées afin de sauver ce qui peut l’être. Démissionner ce n’est pas a fin du monde, voyez le cas du DG de l’ORTM et cela vous grandit plutôt si vous le faites pour une cause noble dont l’amour de la patrie:idea:

  3. TU n’as ps honte de te prostituer aupres de baba et compagnie.tu es aussi mediocre que tes ecrits.L ‘EQUIPE NATIONALE EST l’emanation des clubs d’elites au mali par la faute de tes mentors baba et kolon il n’ya mm plus de championnat ds ce pays les resultats ne refletent pas la bonne sante du foot malien tres malade a cause des dirigeants vereux comme baba et kolon.Tu devrais avoir honte d’ecrire des anneries toi baba,kolon perissez tius en enfer amen 😥

  4. *****est connu aussi, il est dans la liste*****a. Ces journalistes qui prennent *****pour les flatter. Taisez vous, vous n’êtes plus ***.
    La fédération ne s’est investie que dans l’équipe Se-ignore, elle n’est allée nulle part. Pour l’équipe nationale locale, c’est Djibril Drame qui est à féliciter, il a fait tout le boulot. Pour les Cadets et les Juniors, c’est la Ligue de Bamako qui à féliciter.
    *****.

  5. Oui, resultats bon ! Mais cela ne donne pas un blanc seing pour le dirigeant de violer les textes, ****les sous ! On est dans une association**** sinon Blatter, platini et valke ne seront pas poursuivis, ils ont les resultats et ils ont fait de leurs association des puissances financieres, sinon *****

Comments are closed.