Comité provisoire du ministre Housseini Amion Guindo : 26 millions de fcfa pour la seule mission au siège du TAS à Lausanne

9
Les membres du comité à Laussane

La seule mission du Comité provisoire du ministre des Sports Housseini Amion Guindo au siège du Tribunal arbitral du sport (TAS) à Lausanne aura coûté la bagatelle de 26 millions de fcfa, selon l’un des membres. Cette enveloppe financière fait partie du budget de 40 millions de fcfa que le département des Sports avait mis à la disposition de son Comité pour ses activités. En moins d’un mois seulement, la caisse semble être déjà vide. Puisque beaucoup de sous ont été dépensés pour des broutilles, notamment lors d’un meeting de soutien au Comité de Sidi Diallo. “Ce jour-là, ils nous ont donné 3 000 fcfa par personne afin de mobiliser beaucoup de monde. Malgré tout, les gens ont refusé. Et certains se sont contentés de prendre leurs sous avant de disparaitre. Parce qu’ils savent que ce n’est pas une affaire sérieuse” précise notre source.

En tout cas, 26 millions fcfa pouvaient bel et bien servir à financer deux projets de jeunes où acheter des médicaments pour les malades qui souffrent actuellement dans les services sanitaires. Pour justifier cet argent, le Comité provisoire est-t-il obligé de mentir au peuple malien ?                                                  

 A.B. HAÏDARA

 

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Mais ils sont venus pour l’argent . Le Ministre Poulo en tête des frondeurs . Rien que l’argent meme au prix de leur vie . Il (Poulo), peut meme vendre le siège de la FMF. Il ne recule devant rien pour préparer la réélection d’IBK en 2018. Peine perdue. Le Mali 2018 n’est pas le Mali de 2013. Beaucoups d’hommes et de femmes l’apprendront à leur dépens .

    • Depuis l’arrivée d’IBK au pouvoir, le Mali perd sa dignité de jour en jour. Alors qu’il avait comme slogans de campagne : le Mali d’abord ! l’unité du pays ! le bonheur du Mali ! la dignité du Mali ! Une fois qu’il a accédé à Koulouba , aucun des slogans n’a été dit. Les maliens souffrent dans leur chaire et âme . Aucun probleme n’a été géré par le régime d’IBK. Plus pire que tout ça , la priorité est donnée à la mise en œuvre de l’accord de paix d’Alger. La CMA et alliés font la pluie et le beau temps.

  2. En tout cas, je ne peux pas croire que les émissaires du Ministre qui comptent en leur sein d’éminent avocats, acceptent d’envoyer une correspondance au nom de la Femafoot pour le CONOR.
    Même un élève de la maternelle ne fera un tel acte.

  3. Je pense qu’au lieu de manifester, il vaut mieux pour le collectif des supporteurs, des joueurs et des arbitres de saisir la justice pour quelle leur mette dans leur droit.
    Ce qu’a fait le Ministre est contraire aux textes. C’est à la justice Malienne de montrer qu’elle est indépendante dans cette, une fois de plus. Si, le Ministre était passé par la voie des tribunaux on n’en serait pas là aujourd’hui.
    Maintenant, il appartient aux acteurs du Football de donner une leçon de justice, en saisissant l’instance judiciaire qui est la seule habilitée à donner suite à leur doléance face au refus et au mépris du Département en charge des sports.
    Il est temps qu’on face confiance en notre justice mais aussi à la justice de voler au secours des opprimés.

  4. C ministre est un malhonete…ignorant..anti malien et anti un homme serieu dan son profession.
    Meme si il est re elue ca veu dire rien pour la decision de la fifa…son re election fait honte pour c pays.
    Par grace du Dieu ils sera encore humilie devant ses homologues de sous region inchAllah.
    Un drogueur be pas qualifie de gere une organization ace important comme sel d sports.

  5. Quand j’entend le ministre et ses partisans parlé en disant que tout le monde a parlé avec baba les haute personnalité morale y compris En ignorant Que ya texte qui est là qui peut réglé tout ça à mon avis les personnalité religieuse et coutumière doivent se mettre AU dessus de tout ça ou demandé d’abord que ce que les textes ou la loi dit avant de faire la médiation les politiciens les piège tout le temps le ministre s’est servi de eux pour son intérêt personnel

  6. Ils ont déposé un recours au nom de la FEMAFOOT comme le montre le Fax envoyé par le T.A.S pour accusé de réception. Il est mentionné que c’est la FEMAFOOT contre la F.I.F.A sur le Fax alors que la FEMAFOOT est dissoute. Comment peut t-on utiliser le nom d’une structure que vous avez dissoute pour parvenir à vos fins?. Quel mensonge!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here