Compétitions africaines des clubs : Éliminations en cascade pour nos représentants

0

Le tour préliminaire retour des compétitions africaines n’a pas souri aux clubs maliens. Sur les quatre clubs engagés, seul le Stade Malien de Bamako  s’est qualifié pour les seizièmes de finale.

Le week-end a été marqué par l’élimination de nos trois clubs sur les quatre engagés dans les compétitions africaines.  Battus 2 buts à 1 au match aller disputé à Bamako par le club libyen d’Al Ahly de Tripoli, les Onze créateurs, bien qu’ayant tenu en échec zéro but partout Al Ahly de Tripoli, ne disputeront pas les seizièmes de finale de la ligue des champions.  Le samedi, c’était le tour de l’AS Bakaridjan de Barouéli de croiser le fer avec le Stade gabésien de Tunisie. L’AS Bakaridjan qui n’a pas su concrétiser quelques occasions franches  qu’elle s’est créé lors du match aller à Bamako réussira à arracher le match nul d’un but partout  en Tunisie avant de s’incliner par 3 tirs au but à 4. L’AS Bakaridjan se voit ainsi éliminée en coupe de la Confédération. Tout comme l’USFAS qui n’a pu faire mieux qu’un match nul de zéro but partout  dimanche dernier au stade Modibo Keita  face au Sporting Club de Gagnoa. A l’aller,  les militaires s’étaient  incliné  0 contre 2.  L’USFAS est  également  éliminée de la coupe de la Confédération.

Le seul représentant  malien encore en course en ligue des champions est le Stade Malien de Bamako qui, après avoir battu à domicile le Racing club de Bobo Dioulasso du Burkina Faso sur le score de 3 buts à 1 est allé s’imposer  par la plus petite des marques d’un but à 0. Cette victoire à l’aller et au retour permet au Stade Malien de se qualifier pour les seizièmes de finales de la ligue des champions. L’aventure continue pour les Blancs de Bamako qui rencontreront  sur leur chemin, le Coton Sport de Garoua du Cameroun. Les seizièmes de finale de la ligue des champions débuteront entre les 11 et les 13 mars prochains.

Cette élimination en cascade des trois représentants maliens sur quatre dans les compétitions africaines s’explique en partie par  le manque de compétitions  pour la plupart de nos clubs  de ligue 1. Le football malien qui traverse une crise aigue depuis plus d’une année a fortement baissé le niveau de régime de nos clubs engagés dans les compétitions africaines. On ne peut qu’espérer  la fin de la crise dans le football malien.

Almihidi  Touré

PARTAGER