Connaissance des lois de jeu en football : L’AJSM outille ses membres

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Organisée depuis hier, 12 novembre 2012, par l’Association des Journalistes Sportifs du Mali (AJSM) en collaboration avec la Fédération malienne de football (Femafoot), la Session d’initiation sur les lois de jeu à l’intention des journalistes sportifs, prendra fin cet après-midi.
L’ouverture de cet atelier de formation était présidée par le 5ème Vice-président de la Femafoot, Boubacar Traoré. C’était en présence du président de Commission Médias, Salah Baby, du DTN Magassouba et du formateur Moussa Ben Déka Diabaté, instructeur CAF, non moins ancien arbitre international.
Dans son mot de bienvenue, le président de l’AJSM, Oumar Baba, a tout d’abord félicité le Djoliba AC pour sa qualification à la grande finale de la Coupe CAF. Par la même occasion, il a félicité le Ministère de la Jeunesse et des Sports, le Comité National Olympique et Sportif du Mali et la Fédération malienne de football qui ont su accompagner nos clubs en compétitions africaines.
Par ailleurs, il a indiqué que cette formation des journalistes sur les lois de jeu, fait partie d’une batterie de formations engagées depuis le 19 novembre 2011. «Comme vous le savez, il est de coutume pour l’AJSM de former les journalistes sportifs à chaque ouverture de la saison sportive afin qu’il puisse mieux outiller la lanterne de nos auditeurs et de nos lecteurs.
Pour sa part, le formateur Moussa Ben Déka Daiabaté a affirmé que cette initiative de l’AJSM vient à point nommé et s’inscrit en droite ligne de la responsabilité sociétale. Car, soutient-il, il faut que les journalistes soient bien informés et qu’ils puissent donner à temps et d’une manière fiable l’information. Et d’ajouter qu’une information erronée donnée par un journaliste, peut engendrer des violences inutiles.
Ouvrant les travaux de cette Session de formation, le 5ème Vice-président de la Femafoot, Boubacar Touré, a déclaré que l’arbitrage est un maillon complexe et que certaines erreurs, par méconnaissance des lois du jeu, peuvent entraîner des violences sur les terrains. «Les comportements des arbitres peu scrupuleux et des journalistes peu ou mal informés peuvent conduire à des dérives. Je vous invite donc à saisir cette opportunité qui vous est offerte par votre Association pour maîtriser les lois du jeu. Cela vous permettra d’être plus professionnels», a-t-il expliqué.
Ce, avant d’insiter qu’il est important que la Femafoot et l’AJSM solidifient leurs relations et leurs rapports en vue du développement du football dans notre pays.
Basile ESSO

SOURCE:  du   13 nov 2012.