Coupe de basketball Moussa Kondo : Un véritable tremplin pour le développement de la balle au panier

0

Coupe de basketball Moussa Kondo : Un  véritable tremplin pour le  développement de la balle au panierLe dimanche 19 octobre s’est tenue sur le terrain de basketball du complexe sportif de Sogoniko, la 6ème édition de la coupe de basketball Moussa Kondo (journaliste à l’express de Bamako). Cette compétition qui réunit chaque année les basketteurs du Mali à travers des matches de gala et des concours de Dunk, vise à donner un tremplin à la balle au panier malien. Pour ce faire, la sélection en dames et hommes des deux rives de Bamako s’affrontaient cette année. C’était en présence de plusieurs personnalités de marque dont le président de l’AJSM Oumar Baba Traoré.

 

Dans la première rencontre de la soirée, la sélection en dames de la rive gauche n’a pas fait de cadeau à celle de la rive droite. Mariam Koné et ses coéquipières ont dominé l’équipe de Fanta Charles dans l’ensemble des quatre quarts temps (9-5, 19-8, 24-18 et 35-30).   Chez les hommes, la rive gauche a encore montré sa suprématie. Elle s’est imposée face à la sélection de la rive droite (43-31). Le seul salut de la rive droite est venu du concours de Dunk où Mohamed Maiga a été déclaré victorieux. Abdramane Maïga et Mariam Koné (rive gauche) ont été désignés respectivement meilleur joueur et meilleure joueuse de la compétition. Le prix du meilleur tri-pointeur est revenu à Makan Coulibaly (rive gauche) tandis que celui de la meilleure tri-pointeuse a été attribué à Mariam Koné. Il faut noter que tous les lauréats ont été récompensés par des ballons de basketball.

Par ailleurs, la fondation Moussa Kondo a offert des équipements aux deux meilleures ligues régionales du pays. A savoir la ligue de Koulikoro et celle de Kidal. Rappelons que ces deux ligues ont disputé la finale de la coupe du Mali. Et pour notre confrère Moussa Kondo, ce geste a pour but de les aider et les encourager à faire encore mieux dans les futures échéances.

Sory Ibrahima Coulibaly  

PARTAGER