Coupe de la confédération : REAL-DJOLIBA, qui décrochera le précieux sésame ?

1
Coupe
Pour les Noirs et blancs, le match sera placé
sous le signe de la revanche

Le duel fratricide opposera le 6è au 3è du championnat. Les Scorpions rêvent d’une première participation à la phase de poules, et les Rouges à leur troisième ticket

Le public sportif malien a les jeux rivés sur la coupe de la Confédération. Les matches aller de barrage d’accession à la phase de poules se disputent ce week-end. Ces barrages opposent les équipes recalées de la Ligue des champions et les qualifiées de la coupe de la Confédération. Le hasard du tirage au sort fait que les deux représentants maliens, le Réal et le Djoliba se retrouvent pour ce tour de cadrage. Ainsi, quel que soit le résultat de cette double confrontation maliano-malienne, notre pays participera à la phase de poules cette année. L’honneur reviendra au Réal de recevoir le Djoliba, dimanche au stade Modibo Keïta pour la manche aller et une semaine plus tard, les deux équipes se retrouveront à nouveau au même endroit pour le match retour.

Le classique Réal-Djoliba se transporte donc sur l’échiquier continental mais le but à l’extérieur (s’il y en a) sera pris en compte dans le décompte final.  Alors question : qui du Réal ou du Djoliba décrochera le précieux sésame pour la phase de poules ? C’est difficile de répondre à cette question parce qu’il y a beaucoup d’inconnus dans ce duel fratricide. Les deux protagonistes ont chacun leurs forces et leurs faiblesses et il serait très hasardeux de faire un quelconque pronostic. En clair, c’est du 50-50 entre les deux équipes.

Eliminés de la Ligue des champions par l’Espérance Tunis (1-1 à Bamako et 3-0 pour les Tunisiens au retour), les Réalistes ont fait rêver les supporters maliens cette année en écartant successivement les FAR de Rabat et Enyimba du Nigeria, respectivement au tour préliminaire et en 16è de finale. Au même moment en championnat l’équipe du coach Nouhoum Diané avait toutes les difficultés du monde à s’affirmer. Mais au fil des journées, les Scorpions redresseront la barre, comme peuvent le témoigner le Stade malien dominé 1-0 lors de la 13è journée et l’USFAS surclassée 3-0 la semaine dernière pour le compte de la 15è journée. Grâce à ces succès, le Réal s’est hissé à la 6è place du classement avec 22 points, à égalité avec le 4è, l’AS Bakaridjan et le 5è les Onze Créateurs mais ces deux équipes comptent deux matches de plus que les Scorpions. En 13 matches joués, le bilan des Réalistes est de 6 victoires, 4 nuls et 3 défaites, 19 buts marqués 9 encaissés.

Le Djoliba a connu un début de championnat meilleur que celui du Réal, mais depuis quelques journées, les Rouges montrent des signes de relâchement en championnat. C’est le moins que l’on puisse dire après les contre-performances de l’équipe de Hérémakono face à l’ASOM (0-1) et au CSD (0-0). Après 15 journées de débats, le Djoliba, avec deux matches de moins, occupe la 3è marche de podium avec 27 points. Les Rouges affichent un bilan de 8 victoires, 3 nuls et 2 défaites dont une sur tapis vert. La ligne d’attaque des Rouges a marqué 11 buts, tandis que la défense n’a concédé que deux buts.

Le Djoliba dispose de la meilleure défense qui aura en face la 2è meilleure attaque du championnat (19). Réalistes et Djolibistes se sont affrontées en championnat lors de la 7è journée. Un match qui a tourné à l’avantage du Djoliba vainqueur 2-0. Mais ce score ne reflète pas la physionomie du match car ce jour, les Réalistes avaient fait l’essentiel du jeu, mais l’équipe a manqué de percussion devant. Aujourd’hui, le Réal est dans une bonne dynamique et le Djoliba doit s’attendre à une opposition plus forte que lors de la 7è journée du championnat.

Finaliste en 2012 (défaite face aux Congolais de l’AC Léopards), le Djoliba rêve d’une couronne continentale depuis plusieurs décennies et abordera cette rencontre avec un seul mot d’ordre : la qualification à la phase de poules. Après avoir écarté CS Don Bosco de la RD Congo en 16è de finale et Wadi Degla d’Egypte en 8è de finale, les Rouges visent une 3è participation à la phase de poules de la coupe de la Confédération. Pour les Scorpions en revanche c’est la première fois qu’ils se retrouvent aux portes du Top 8. Cette rencontre est donc l’occasion pour les Réalistes d’écrire une nouvelle page de l’histoire du club. Réal-Djoliba, c’est une opposition de style.

Les Réalistes ont un jeu collectif basé sur le football indirect et technique, tandis que les Rouges ont la puissance physique et un mental d’acier. Le Réal manque souvent de vitesse d’exécution dans les grandes rencontres comme contre l’Espérance Tunis (1-1) lors des 8è de finale de la Ligue des champions. Outre son jeu collectif, le Réal peut compter sur certains solistes comme Souleymane Diarra, Moctar Mohamed Cissé, Moussa Koné et Moussa Doumbia qui sont tous capables de faire la différence dans un match.

Ce dimanche, le Réal va attaquer, annonce l’entraîneur Nouhoum Diané. «Nous devons négocier les deux rencontres pour pouvoir se qualifier. C’est nous qui recevons dimanche donc on a l’obligation de résultat. Je ne sais pas ce que le Djoliba va faire mais nous on va tout faire pour marquer et prendre l’avance dans la perspective de la manche retour. Nous avons bien préparé ce derby surtout sur le plan offensif pour pouvoir marquer plus de buts dès la manche aller», déclare le coach du Réal. En panne sèche en attaque depuis deux matches, on peut penser que le Djoliba va utiliser sa force physique pour empêcher les Scorpions de dérouler leur jeu. Mais, l’entraîneur Abderrazak Chlil insiste également sur l’aspect technique et prévient ses joueurs : «Pour cette rencontre comme pour tous les matches face au Réal, l’aspect technique sera primordial. Il faut qu’on soit présent techniquement et qu’on gère l’intensité du match», souligne le technicien. Techniquement, il n’y a pas photo entre les deux équipes, le Réal est meilleur mais l’absence du défenseur central, Mohamed Camara suspendu, peut donner des soucis aux Scorpions. Aussi, sur le plan physique, les Djolibistes semblent plus en jambes et le capitaine Guimbala Oulé Tounkara et ses coéquipiers savent que l’une des clés du match réside également à ce niveau. Comme du côté du Réal, les Rouges disposent également de quelques individualités dont Amara Mallé, Samba Diallo et Hamidou Sinayoko qui peuvent jouer le rôle de tireur de ficelle pour cette manche aller.

Cette année, le tableau du barrage de la coupe de la Confédération est très relevé. Presque toutes les forces du football continental sont présentes. La Côte d’Ivoire, le Mali et la Tunisie ont chacun deux représentants. L’Afrique du Sud, l’Angola, le Cameroun, le Congo, l’Egypte, le Ghana, la Guinée, le Maroc, le Nigeria et la Zambie les accompagnent dans cette course à la qualification. Il y a la présence de trois anciens champions d’Afrique, l’inégalable Al Ahly du Caire, l’ASEC Mimosas et l’Etoile du Sahel, la seule équipe à avoir remporté tous les trophées (Ligue des champions, coupe de la Confédération, Coupe des vainqueurs de coupe et coupe de la Confédération), puis celle du Coton sport de Garoua, finaliste une fois de l’épreuve.

Il y a encore l’AC Léopards de Dolisie vainqueur de cette même coupe de la Confédération en 2012 et le Djoliba, finaliste en 2012. Les accompagnent deux anciens lauréats de la défunte Coupe des vainqueurs de coupe, les Kaizer Chiefs d’Afrique du Sud et Horoya de Conakry. Ceux qui aimeraient bien les imiter sont Bayelsa United du Nigeria, CA Bizertin de Tunisie, Difaâ El Jadida, Medeama, Nkana FC, Petro Atletico, Réal et Séwé sport. C’est ouvert !

L. M. DIABY

 

Dimanche 20 avril au stade Modibo Keïta

17h : Réal-Djoliba

Arbitrage du Guinéen Yakhouba Keïta assisté de ses compatriotes Sidiki Sidibé et Abdel Raffi.

 

LES AUTRES MATCHES

Al-Ahly-Difaa Hassani Êl Jadida

AC Leopards-Medeama

Kaizer Chiefs-ASEC Mimosas

Coton sport-Petro atletico

Horoya-Etoile du Sahel

Séwé sport-Bayelsa United

Nkana-Club athlétique Bizertin

 

Championnat national : LE PROGRAMME DE LA 16è JOURNEE

 Samedi 19 avril au stade Mamadou Konaté

17h : USFAS-ASB

19h : ASOM-CSD

A Koulikoro

Nianan-COB

A Ségou

Bakaridjan-CSK

Lundi 21 avril au stade Mamadou Konaté

17h : Stade malien- ONS

19h : Onze Créateurs-AS Police

Mercredi 23 avril au stade Modibo Keïta

17h : Réal-Débo club

19h : Elewidj-Djoliba

Foot féminin : LE PROGRAMME DE LA 5è JOURNéE

Samedi 19 avril

AS Mandé-AS Badema (terrain Chaba Sangaré)

Super club-Saramaya (terrain Champ hippique)

Amazones CV-AS Alliance (terrain Baco Djiocoroni)

Sirènes-AS Réal (terrain Sikoro)

Super Lionnes-Santoro (terrain Danaya)

Exemptée : USFAS

PARTAGER

Comments are closed.