Coupe de la confédération : Réal, une qualification méritée

0
Réal, une qualification méritée
L’as Réal et le Djoliba AC de Bamako

A l’aller comme au retour, les Scorpions ont dominé les Rouges dans le jeu et laissé une meilleure impression tant sur le plan tactique que technique

C’est donc le Réal qui représentera le Mali en phase de poules de la coupe de la Confédération. Les Scorpions ont validé leur ticket pour le Top 8 en obtenant le nul 0-0 face au Djoliba, dimanche en match retour du tour de cadrage. A l’aller, les Réalistes s’étaient imposés 2-1 grâce à deux réalisations de Moussa Doumbia et Moussa Koné. Pour cette manche retour, le Réal avait besoin d’un match nul, tandis que le Djoliba devait impérativement s’imposer. C’est donc mission accomplie pour les Scorpions qui se qualifient pour la première phase de poules de leur histoire. Le capitaine-keeper Almamy Sogoba et ses coéquipiers viennent donc d’inscrire l’une des belles pages de l’histoire du club.

Dimanche, le technicien djolibiste Abderrazak Chlil a reconduit le même onze de départ qu’à l’aller, tandis son homologue du Réal, Nouhoum Diané a opéré deux changements. Mohamed Camara, revenu d’une suspension, a repris sa place dans l’axe de la défense alors que Souleymane Coulibaly a été intronisé dans le couloir gauche à la place de Moussa Ballo, blessé. Les deux entraîneurs ont gardé le même dispositif tactique (4-3-3). Le match a démarré à cent à heure.

Les deux équipes voulaient rapidement faire la différence mais très vite, la partie baisse d’intensité et devient plus tactique. Le Réal se montre attentiste. Après le quart d’heure, le Djoliba commence à prendre une ascendance sur le match et joue de plus en plus dans le camp des Scorpions.

Les Rouges se créent ainsi des occasions de but. Suite à un coup franc mal renvoyé par la défense du Réal, Ismaël Camara remet le cuir à Seydou Diallo qui contrôle et enchaine avec un tir puissant qui oblige Almamy Sogoba à se détendre (22è min). Quelques minutes plus tard, Hamidou Sinayoko, bien servi par le même Seydou Diallo, voit sa reprise de la tête s’écraser sur la barre transversale (26è min).

Le Djoliba se montre plus entreprenant alors que le Réal cherche à gérer et se contente de quelques incursions. Peu après la demi-heure, les Rouges reviennent à la charge avec cette tête du milieu récupérateur Amadou Alhousseini Cissé au dessus de la transversale, (33è min). Dans le temps additionnel, Ismaël Camara est à deux doigts d’ouvrir le score pour les Djolibistes mais au moment d’armer sa frappe, il est contré par Mohamed Camara (45è min +1).

Touché en fin de première période, l’attaquant-vedette du Djoliba, Hamidou Sinayoko est obligé de quitter ses partenaires et ne reviendra pas au retour des deux équipes des vestiaires. A la reprise le Réal commence à pratiquer son jeu à une touche de balle qui déstabilise la défense djolibiste. Moussa Koné allume la première mèche de son équipe. Servi par Aly Badra Sylla, l’attaquant réaliste expédie une belle frappe qui sera captée en deux temps par Cheick Oumar Bathily (47è min). Dans la foulée le même Moussa Koné rate l’ouverture du score sur une nouvelle passe d’Aly Badra Sylla (48è min). Après ces deux alertes, le Djoliba réplique par Nico Dao qui s’essaye aux 56è et 70è minutes mais sans inquiéter sérieusement le keeper-capitaine Almamy Sogoba. Peu avant l’entame du dernier quart d’heure, Souleymane Diarra provoquera des sueurs froides dans le dos des supporters du Djoliba en faisant résonner la barre transversale de Cheick Oumar Bathily à la suite d’un coup franc décomposé (74è min).

Dans les dernières minutes du match le ballon voyagera d’un camp à l’autre. Le Réalistes utiliseront les longues balles qui auraient pu leur permettre de marquer au moins un but si Moctar Mohamed Cissé n’avait manqué de concentration dans le dernier geste. A deux reprises, l’attaquant du Réal se présentera seul face à Cheick Oumar Bathily mais ne parvient pas à trouver le cadre. Deux ratages que les Réalistes pardonneront volontiers à Moctar Mohamed Cissé puisque le nul suffisait au bonheur de l’équipe. Les joueurs de Djicoroni-Para se rachètent ainsi de leur élimination de la Ligue des champions et intègrent le Top 8 continental pour la première fois de leur histoire.

Les sept autres équipes qualifiées pour la phase de poules sont Al-Ahly d’Egypte, Nkana FC de Zambie, Coton sport du Cameroun, Séwé sports et ASEC Mimosa de Côte d’Ivoire, AC Léopards du Congo et l’Etoile du Sahel de Tunisie. Le tirage au sort des deux coupes d’Afrique des clubs se déroule aujourd’hui au Caire.

 

L. M. DIABY

Dimanche 27 avril au stade Modibo Keïta

Djoliba-Réal : 0-0

Bon arbitrage du Mauritanien Ali Lemghaifry assisté de ses compatriotes Abderahmane Warr et Abdoulaziz Sall.

Commissaire : Ardiouma Koné (Côte d’Ivoire).

Djoliba : Cheick Oumar Bathily (cap), Abdoulaye Traoré, Guimbala Oulé Tounkara, Mahamadou Cissé, Ousmane Keïta, Issa M. Traoré, Amadou Alhousseini Cissé, Ismaël Camara (Idrissa Naman Laïco Traoré), Amara Mallé, Seydou Diallo (Drissa Ballo) et Hamidou Sinayoko. Entraîneur : Abderrazak Chlil.

Réal : Almamy Sogoba (cap), Souleymane Coulibaly, Aboubacar Doumbia, Hinako Jean Paul Oulaï, Mohamed Camara, Souleymane Diarra, Diadié Samassékou, Aly Badra Sylla (Abdoul Aziz Touré puis Makan Samabally), Ibourahima Sidibé, Moussa Doumbia et Moussa Koné. Entraîneur : Nouhoum Diané.

 

TOUS LES RESULTATS

Difaâ Hassani El Jadida- Al-Ahly (2-1, 0-1)

Djoliba-Real (0-0, 1-2)

Medeama-AC Leopards (2-0, 0-2 4-5p)

ASEC Mimosas-Kaizer Chiefs (1-0, 2-1)

Petro Atletico- Coton Sport ( 2-2 , 1-2)

Etoile du Sahel-Horoya (1-0, 0-0)

Bayelsa Utd-Séwé Sports (0-1, 0-2)

CA Bizertin-Nkana FC (1-1 , 0-0)

 

 

ILS ONT DIT…

Nouhoum Diané, entraîneur du Réal : «Je suis heureux pour plusieurs raisons. Les joueurs sont entrés dans l’histoire. Ça fait plus de 10 ans que le Réal attendait ça. Je n’ai pas les mots pour exprimer ma joie»

Jean Paul Oulaï, défenseur du Réal : «Je suis très content. C’est la première fois que nous arrivons à ce stade de la compétition. Je remercie les supporters qui sont sortis massivement pour nous supporter».

Abderrazak Chlil, entraîneur du Djoliba : «C’est un match de football. Il fallait un vainqueur et un perdant. Je félicite le Réal et je souhaite bon parcours à l’équipe dans la phase de poules. Maintenant on oublie la coupe de la Confédération pour se concentrer sur le championnat».

Idrissa Naman Laïco Traoré, milieu de terrain du Djoliba : «C’est un sentiment de déception ce soir (dimanche, ndlr). Nous étions venus pour la qualification mais le Réal était meilleur. C’est le football, on va essayer de se préparer pour l’année prochaine».

PARTAGER