Coupe d’Afrique des nations 2012 : Aigles ! Planez très haut comme en 1972 d’il y a 40 ans

0
1





La coupe d’Afrique des nations Gabon Guinée Equatoriale 2012 donne son coup d’envoi ce samedi à Malabo. Ce sera ainsi parti pour un mois de régal footballistique du  21 janvier au 12 février 2012.

Les cœurs et les esprits des amoureux du football africain seront orientés vers ces deux pays : le Gabon et la Guinée Equatoriale, choisis pour abriter la 28ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football. Ainsi, durant trois semaines, la plus prestigieuse des compétitions du continent  regroupera les 16 meilleures formations du football africain du moment, pour assurer la succession des Pharaons d’Egypte. Notre sélection nationale qui est en regroupement à Lomé depuis le 11 janvier  dernier, rallie France ville ce vendredi où elle sera logée dans la poule D, en compagnie de la Guinée, du Botswana et du Ghana.

Au Gabon, les Aigles joueront leur troisième coupe d’Afrique des Nations consécutive, et la 7ème de leur histoire.

En 1972, les Aigles ont été finalistes malheureux.

En 1994, 2002 et 2004, ils sont parvenus en demi finale et se sont classés 4ème, et en 2008 et 2010, ils n’avaient pas pu franchir le cap du premier tour. Pour cette septième participation, ils sont animés de très grandes ambitions, et sont plus que jamais, prêts à relever le défi intégralement cette fois-ci. Même si beaucoup de nos compatriotes ne sont guère optimistes quant aux performances de notre Sélection Nationale à cette CAN. Et pourtant nous avons des joueurs de qualité capables de rivaliser avec n’importe quelle équipe du monde.

Selon Cédric Kanté, capitaine des Aigles «Les deux dernières CAN se sont mal passées. Nous n’avons pas réussi à relever le défi. Cette année, nous avons un bon groupe, nous avons commencé à faire de bonnes choses. Il faut juste les prouver. Les 10 jours de stage au Togo sont importants dans le travail de préparation. Le groupe D est assez homogène. Il y a beaucoup d’équipes qui ont le même niveau. Nous n’avons pas droit à l’erreur et il faut être au top dès le premier match».

Quand au nouveau venu dans le groupe des Aigles,  le Nancéen Samba Diakité, qui en sera à sa toute première sélection, se dit  «très heureux d’être ici». Il dit être surpris car, dit-il, «je ne m’attendais pas à un tel engouement autour du football. Je me sens très bien dans l’équipe et avec le temps, je vais m’adapter. Nous espérons aller jusqu’au bout à la CAN. On a une bonne équipe, on s’entend bien et il y a une bonne ambiance. Je crois qu’on va aller jusqu’au bout».

Depuis quelques temps les Aigles comptent dans leur rang des joueurs professionnels jouant dans les meilleurs clubs d’Europe et d’autres championnats célèbres, dans le monde entier. Avec ce potentiel, ils sont mieux à mêmes, s’ils le veulent de faire bégayer l’histoire à leur compte, et seront capables de nous rappeler à nos bons vieux souvenirs de Yaoundé 72, où leurs tontons et oncles paternels ou maternels, leur auraient devancés avec gloire sans succès : l’Homme Noir, Bakoroba Touré, Salif Kéïta, Domingo, Kidian Diallo, capitaine toujours actif, feu Moussa Traoré Gicla, Issa Yattassaye Lech, feu Ousmane Traoré dit Ousmane Bléni etc.

Cependant qu’on dit dans la rue, que toutes les autres équipes ont d’ores et déjà bénéficié des prières de leurs marabouts dans les mosquées et leurs compatriotes n’ont de cesse de leur apporter aides et contributions pour la grande aventure. Ce qui n’est pas le cas pour les Aigles, chez nous, où dit-on, tout le monde s‘en fout presque et ne croit pas à une réussite des nôtres à cette CAN.

A eux donc de relever ce défi supplémentaire en apportant un démenti flagrant quant à leurs incapacités supposées, justes réelles, vraies ou fausses, pendant cette 28ème CAN.

Bonne aventure à eux et qu’ils nous reviennent avec la Coupe qui nous fuit depuis 1972.

AMANE

 

La liste des 23 Aigles qui défendront les couleurs nationales a la CAN  

Gardiens de but : Oumar Sissoko (Metz, France), Soumbeyla Diakité (Stade Malien), Alimamy Sogoba (As Réal)

 Défenseurs : Ousmane Coulibaly (Brest, France), Idrissa Coulibaly (Espérance de Tunis, Tunisie), Drissa Diakité (Nice, France), Cédric Kanté (Panathinaïkos, Grèce), Mohamed Fofana (Toulouse, France), Adama Tamboura (Metz, France), Mouhamadou N’Diaye (Vitoria Guimares, Portugal), Abdoulaye Maïga (USM Alger, Algérie)

Milieux de terrain : Seydou Keita (FC Barcelone, Espagne), Kalilou Traoré (OB Odense, Danemark), Bakaye Traoré (Nancy, France), Abdou Traoré (Bordeaux, France), Samba Diakité (Nancy, France), Mahamane Traoré (Metz, France), Sidi Koné (Lyon, France), Samba Sow (Lens, France)

Attaquants : Modibo Maïga (Sochaux, France), Garra Dembélé (SC Fribourg, Allemagne), Cheick Tidiane Diabaté (Bordeaux, France), Mustapha Yatabaré (Guingamp, France).

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.