Coupe d’Afrique des nations 2012 (Poule D) :Mali-Guinée, le grand choc de cet après midi

0
0

 

Les Aigles du Mali livreront, cet après-midi, leur  premier match de la 28ème Coupe d’Afrique des Nations (CAN) contre la Guinée Conakry au Stade de la Rénovation de Franceville. Ce match, très décisif pour les Aigles du Mali et prévu pour 19 heures (GMT) est un derby entre deux voisins. En première heure, le Ghana sera face  au Botswana à partir de 16 heures.

 

Jadis Stade de la Rénovation de Franceville d’une capacité de 9.000 places, désormais “Stade de Franceville” d’une capacité de 20.000 places, a été réhabilité dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2012). La réalisation de ce gros ouvrage a été confiée à l’entreprise SOCOBA.  Ce magnifique stade, que nous avons eu la chance de visiter, est composé de deux tribunes couvertes avec la tribune d’honneur et celle de la presse. Il dispose d’un système d’arrosage qui s’abreuve à l’eau de pluie recueillie à partir de la toiture.
Dans l’enceinte, on y trouve un grand restaurant, des vestiaires pour quatre équipes avec des salles de réunion, une salle pour les conférences de presse après match, une zone mixte et tous les accessoires et commodités exigés par la Confédération Africaine de Football (CAF). L’entretien du gazon de ce stade a été confié à un Malien résidant au Gabon.

 

C’est dans ce stade que les Aigles du Mali livreront, cet après-midi, leur premier match de poule face à la Guinée Conakry. Un match très important pour Seydou Kéïta et ses coéquipiers pour la suite de la compétition. “Nous avons besoin de la victoire pour mieux démarrer la CAN. C’est pourquoi, nous considérons cette rencontre comme décisive. Nous ferons tout pour remporter les trois points de cette première journée. Nous sommes conscients que cela ne sera pas facile. Mais, nous sommes prêts à aller jusqu’au bout. Nous sommes vraiment conscients de l’enjeu de ce match” nous a confié Cédric Kanté.

 

Pour l’entraineur des Aigles, Alain Giresse,  le groupe est prêt pour affronter la Guinée. Pour ce faire, précisera-t-il, Seydou Kéïta a un rôle important à jouer puisqu’il sera le chef d’orchestre de cette formation. En d’autres termes,  la présence du joueur du FC Barcelone sera  capitale dans le système de jeu des Aigles. C’est hier, après-midi, plus précisément à 20 heures, que les Aigles du Mali ont fait leur  premier entraînement sur la pelouse du Stade de Franceville avant le match contre la Guinée.
Après ce match, les Aigles du Mali  affronteront le Ghana le 28 janvier, puis le Botswana le 1er février au Stade de l’Amitié de Libreville.

 

 

Les Brèves de la CAN

 

Seydou Kéïta sera bel et bien présent
Le milieu de terrain des Aigles du Mali, Seydou Kéïta sera bel et bien présent lors du match Mali-Guinée de cet après-midi, comptant pour la première journée des matches du Groupe 4. Le joueur s’est entraîné avec l’équipe, dimanche, au Stade d’entraînement de Bongoville, puis hier, au Stade de Franceville. “Seydou Kéïta n’est pas out pour la CAN. Il se porte très bien. En d’autres termes, il n’est pas blessé. Il s’agissait de déstabiliser l’équipe. Sinon, il n’a rien” nous a confié un responsable de la Fédération Malienne de Football.
En fait, c’est RFI qui avait diffusé une fausse information sur la non participation de Seydou Kéïta à la CAN pour blessure.

 

La Communauté malienne très mobilisée  
La Communauté malienne résidant au Gabon est très mobilisée pour aller supporter les Aigles du Mali contre la Guinée. A Franceville, le Conseil des Maliens a déjà acheté beaucoup de billets qui seront  distribués. “Le Mali est en tête en matière d’achat des billets. Les 400 billets que nous avons achetés ne suffisent pas, nous sommes obligés d’en acheter encore puisque les Maliens sont mobilisés pour aller supporter l’équipe nationale. Même les Gabonais seront au Stade pour nous soutenir” nous a confié le président du Conseil des Maliens de Libreville. Le président du Haut Conseil des Maliens de l’extérieur, Habib Sylla, basé à Libreville, est arrivé hier à Franceville. Il est en train de mettre tout en place pour que la communauté malienne soit à  l’aise.

 

Le prix du billet fixé à 5.000 FCFA 
Pour le premier tour de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), le prix des billets dans les gradins et virages, tant à Libreville qu’à Franceville, est fixé à 5.000 F CFA. Les tribunes d’honneur, quant à elles, sont respectivement à 30.000 F CFA à Libreville  et 20.000 F CFA à Franceville.
S’agissant du second tour, c’est-à-dire les quarts de Finales, les gradins et virages à Libreville sont à 10.000 FCFA tandis qu’à Franceville ils sont à 6.000 F CFA. Les tribunes d’honneur sont à 40.000 et 50.000 FCFA à Libreville et 20.000 FCFA à Franceville.
Ainsi, les prix des demi-finales ont été, pour leur part, établis à 30.000 FCFA et 20.000 F CFA pour les virages et gradins. Les tribunes d’honneur à 60.000 F CFA et 80.000 F CFA à Libreville.

 

Issa Hayatou à Franceville pour regarder Mali-Guinée
Présent à Malabo et à Bata en Guinée Equatoriale, le président de la Confédération  Africaine de Football (CAF), Issa Hayatou, séjourne depuis hier lundi à Libreville où il a regardé le match Gabon-Niger, puis Maroc-Tunisie (Groupe C) au Stade de l’Amitié de Libreville. Après ces rencontres, Issa Hayatou est attendu, cet après-midi, à Franceville pour les matches du groupe D à avoir Ghana-Botswana puis Mali-Guinée.

 

135 millions de préservatifs pour une CAN sans Sida
Selon les spécialistes, le taux de prévalence du VIH-Sida  au Gabon est de 5,2 %. C’est le taux le plus élevé en Afrique centrale après celui du Cameroun. Et un Gabonais sur vingt est séropositif. La Première Dame du Gabon, très engagée dans la lutte contre le Sida,  a profité de la Coupe d’Afrique des Nations  pour lancer une campagne dénommée “Une CAN sans Sida”. C’est dans ce cadre que le Fonds des Nations unies pour la population a mis à la disposition du ministère de la Santé du Gabon 135 millions de préservatifs dont 100 millions de préservatifs féminins et 35 millions de préservatifs masculins. Ces préservatifs seront distribués pendant la CAN. Le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, notre compatriote Michel Sidibé, présent au Gabon pour le lancement de cette campagne, a salué l’initiative de la Première Dame du Gabon. Selon lui, la CAN est marquée par un mouvement social de beaucoup de jeunes.

Par  Alou B HAIDARA depuis Franceville


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.