Coupe d’Afrique des Nations 2013 : La première victoire du Mali

2

Les Aigles du Mali avec à leur tête le  capitaine Seydou Keita dit Seydoublen a enregistré le 20 janvier 2013,  sa première victoire à la CAN 2013, face au Niger.

L’unique but du match par Seydoublen

Ils étaient entendus et ils ont répondu par la plus belle des manières en offrant au peuple du Mali cette première victoire tant attendu. Comme en 2012 au Gabon et en Guinée équatoriale, les coéquipiers de Seydoublen, qui grâce à sa clairvoyance et à sa pugnacité,  libèrent tout un peuple à la 82èmes minutes d’une rencontre hachée par des occasions ratées. Après une première période dominées de long en large par les Aigles du Mali, la seconde période, le sélectionneur du Mali procédera à quelques chamboulements afin de donner du sang neuf à son équipe.

C’est ainsi qu’à la 46ème  minute Mahamadou Samassa de Chievo Vérone rentre à la place de Cheick Fantamady Diarra, Kalilou Traoré aussi cède sa place à Mohamed Lamine Sissoko, ce dernier dès sa première touche de balle envoi un bolide en direction de Samassa mais l’attaquant des Aigles se heurte au dernier rempart des Mena à savoir leur excellent gardien de but. Si les Aigles troisième de la dernière Coupe D’Afrique des Nations, et troisième Africain sur le dernier Classement Fifa n’arrive point à faire trembler les filets adverses, c’est le Mena du Niger qui augmente le volume de son jeu en procédant par des contres attaques et l’une d’elle a failli trompée le portier des aigles Mamadou Samassa à la 75ème  minute suite à une tête de l’attaquant des Mena Moussa Massou.

A la 79ème  minute de la rencontre, Patrice Carteron jette sa dernière cartouche en introduisant Samba Diakité à la place de Sigamary Diarra et ce fut le tournant du match. Le milieu des Queens Park Rangers, ratisse des jolis ballons et serve Fousseini Diawara dans son côté de prédilection, qui après avoir pris tout son temps envoi un centre au milieu de la défense Nigérienne. Le gardien du Mena, négocie mal la trajectoire du ballon et le dépose sur les crampons du capitaine des Aigles Seydoublen. Erreur fatal pour le pauvre gardien, et Seydou Keita d’une frappe magistrale libère tout un peuple en envoyant le ballon dans la lucarne gauche des buts du Mena à la 82ème  minute.

Signalons au passage que nos fameux ambassadeurs en Afrique du Sud venaient d’enregistrer la toute première victoire de cette coupe d’Afrique des Nations, puisqu’en quatre matches, aucunes équipes n’étaient parvenue à glaner trois points. Le très pugnace Seydoublen venait de montrer la voie aux autres. En mettant trois points dans sa besace, le Mali occupe désormais la première place du groupe B. tout ne fut pas rose dans ce match contre le petit poucet de cette poule. Patrice Carteron et ses poulains doivent redoubler d’effort s’ils veulent aller très loin dans ce tournoi.

Moussa Samba Diallo

******

Coupe d’Afrique des Nations / Une ribambelle de match nul en poule A

Après des cérémonies riches en couleur et en émotion, le charmant public du soccer city de Johannesburg sous le brouhaha des vuvuzela a été le témoin oculaire d’un match d’ouverture fade. Si en première période les Bafana Bafana ont eu quelques occasions, la seconde fut celle des Requins Bleus du Cap-Vert et sans la maladresse de leur attaquant Platini, ils allaient réussir un grand coup en remportant leur toute première rencontre d’une coupe d’Afrique des Nations. Le sélectionneur des Requins bleus, Lucio Antunes, contrôleur aérien de son état a su contrôler la situation en contraignant la formation du gardien Khune à un match nul vierge sur leurs propres installations.

Rappelons que les Requins Bleus participent à leur toute première Coupe d’Afrique des Nations de Football. C’est sous les sifflets des supporters des Bafana Bafana mecontents du match nul vierge que l’arbitre met terme à cette première rencontre de la CAN Sud africaine. Marocains et Angolais, leur emboiteront le pas en seconde rencontre en se neutralisant par un score nul et vierge de zéro but partout. Le sélectionneur du Maroc Rachid Taoussi avait laissé sur le banc certains cadors de son équipe  comme  Belhanda et El Arabi.

Ce sont les palancas Negras de l’Angola qui prendront le match à bras le corps en se créant les meilleures occasions sans parvenir à concrétiser. Il fallait attendre le troisième match et le premier de la poule B pour voir des buts. Ghanéen et Congolais de la République Démocratique du Congo se sont aussi neutralisés par un score de deux buts partout. C’est le ghanéen Emmanuel Badu qui a marqué le tout premier but de cette CAN 2013 à la 40è minutes. Kwado Asamoah juste après la pause double la mise pour les Black Stars. Les Congolais obtiennent l’égalisation suite à un pénalty limpide de Dieumerci MBokani, et le premier but a été l’œuvre de Mputu Trésor.

M. S. Diallo

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. ALLEZ LES AIGLES!!! PENDANT QUE NOS SOLDATS SE BATTENT AU NORD DU CONTINENT, BATTEZ-VOUS AU SUD DU CONTINENT. NOUS SOMMES FIERS DE VOUS.

Comments are closed.