Coupe de la confédération: AC Léopards-Djoliba a 90 minutes du sacre

4

L’AC Léopards de Dolisie a pris une option après le match nul (2-2) de la finale aller de la Coupe de la Confédération sur le terrain du Djoliba de Bamako. Mais si les Congolais l’avaient emporté chez eux en phase de poules, les Maliens n’ont pas dit leur dernier mot.  

Comme c’est devenu une habitude depuis 2009, la Coupe de la Confédération sacrera ce dimanche un club novice au palmarès de l’épreuve. L’AC Léopards de Dolisie, qui a l’avantage de jouer cette manche retour à domicile (aller : 2-2), et le Djoliba de Bamako n’ont jamais remporté la C3 africaine. C’était le cas du Stade Malien, du FUS de Rabat et du MAS de Fès, les trois derniers lauréats. Forts de l’avantage d’avoir inscrit deux buts sur terrain adverse, les Congolais de l’AC Léopards entendent finir le travail chez eux, dimanche, contre un adversaire qu’ils ont déjà battu en phase de poules (3-0), le 21 octobre dernier. Mais le Djoliba s’était alors déplacé en toute décontraction, déjà qualifié qu’il était pour les demi-finales de l’épreuve.

Les circonstances ne seront pas les mêmes ce dimanche. L’entraîneur des Fauves du Niari, Joseph Marius Omog, en est bien conscient. « L’équipe congolaise n’est pas encore bien partie. Parce qu’il reste un match que nous devrons jouer le week-end prochain. Nous n’avons pas pris d’avantage, déclarait le technicien à l’issue du match aller. Les deux équipes se connaissaient bien. Tout le monde s’attendait à un très bon match. C’étaient deux bonnes équipes qui étaient dans la même poule. On savait que le Djoliba allait nous causer des problèmes. On s’est  préparé en conséquence. On a géré le match petit à petit. Au fur et à mesure que le match se déroulait, on faisait la pression et on se montrait dangereux. Nous allons sérieusement nous préparer pour le match retour. Rien n’est encore gagné. »

Du côté du Djoliba, l’heure est à la mobilisation. Malgré les occasions ratées de la manche aller, l’entraîneur Badra Alou Diallo vuet y croire. « Il n’est plus temps de s’apitoyer sur notre sort. Il reste quatre-vingt-dix minutes pour nous départager. Quoi qu’on en dise, nous partons à égalité et vous pouvez compter sur nous pour défendre crânement nos chances », déclarait le coach des Vert et Rouge en conférence de presse cette semaine. « Je suis un entraîneur courageux et je suis très croyant. Je suis intimement convaincu que le sort de la finale n’est pas encore joué. Avec la qualité de notre effectif, nous avons pour bousculer un pronostic qui ne nous est pas favorable. » Alors, la Coupe ira-t-elle aux Léopards, 38 après le CARA de Brazzaville, ou au Djoliba, trois ans après le Stade Malien ? La réponse sera connue dimanche en fin d’après-midi.

P.J (Rédaction Football365/FootSud)

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. temp que djonkounda restera le president du mali le pays sera toujour maudit parseque le president est maudit

  2. Je demande a tous les supporteurs du Djoiliba AC de sortir massivement le lundi 26 novembre 2012 pour accueillir les vainqueurs de la Coupe de la Confédération Africaine de Foot Ball.

  3. allez les rouves de bamako. toug le peuple malien est derriere vous.Faites nous plaisir.

Comments are closed.