Coupe du Mali : Le compte à rebours est lancé

3

Le coup d’envoi de la Coupe du Mali a été donné hier au niveau de la ligue du District. Les deux rencontres qui se sont disputées quand nous étions sous presse, ont opposé le Stade malien et Yeleen olympique et l’USFAS et Diabantou de la Commune VI.

© OUMAR DIOP, AMAP, FOOTBALL, CHAMPIONNAT NATIONAL, ASOM-CSK 0-0, AU STADE MODIBO KEITA
© OUMAR DIOP, AMAP, FOOTBALL, CHAMPIONNAT NATIONAL, ASOM-CSK 0-0, AU STADE MODIBO KEITA

Aujourd’hui, la compétition se poursuit avec deux nouvelles affiches qui auront pour cadre le stade Mamadou Konaté : CSK-FC Gaoussou et AS Police-ASOM. Mais que se passera-t-il si le CSK s’impose dans la première rencontre face au FC Gaoussou ? La question mérite d’être posée quand on sait que le Centre a été déclaré forfait général pour le reste de la saison par la Fédération malienne de football (FEMAFOOT). Si la sanction de la FEMAFOOT est maintenue, les Centristes ne pourront pas participer à la phase fédérale et ce, quel que soit le résultat de leur match contre le FC Gaoussou. En revanche si la sanction est levée, le CSK pourra poursuivre l’aventure jusqu’à bout. En attendant, on suivra avec intérêt cette confrontation entre les Boys et les Bleus de Gaoussou qui marquera le retour des protégés de Dalamané Diallo après plusieurs semaines de repos forcé.

Malgré cette longue absence, le CSK fait figure de favori logique de la rencontre face au FC Gaoussou qui occupe actuellement la troisième place du championnat de D2 du District, groupe B. En tout cas, on voit mal le Centre se faire éliminer par les Bleus du FC Gaoussou qui sont loin de leur niveau de l’exercice écoulé.

En atteste le bilan de l’équipe au terme de la phase aller du championnat : trois victoires, un match nul et trois défaites. Mais on ne cessera jamais de le dire, un match de football n’est jamais gagné avant d’être joué et les Centristes auront tort de prendre leurs adversaires à la légère. Contrairement à la première rencontre, la deuxième affiche entre l’AS Police et l’ASOM est plus équilibrée et promet une belle empoignade entre les deux équipes.

Cette rencontre sera placée sous le signe du rachat pour les Olympiens de Missira qui restent sur une défaite 2-0 en championnat contre les Policiers. Sur le papier, l’AS Police abordera la partie avec les faveurs du pronostic les protégés du coach Modibo Sidibé doivent faire beaucoup attention à leurs adversaires qui, dans un bon jour, sont capables de donner du fil à retordre à n’importe quelle équipe. Le Stade malien peut en témoigner après sa défaite 2-0 en championnat contre les Olympiens de Missira.

24 heures après ces deux rencontres, le Réal et l’ASB feront leur entrée en lice face, respectivement à l’Association sportive de Kurunkafunga (ASKU) et aux Caïmans football club de Kalaban (CFCK). Pour la première rencontre le Réal ne devrait pas trop souffrir pour dicter sa loi devant ASKU qui occupe une peu glorieuse 7è place au classement du championnat de D2 du District (2 victoires et 5 défaites en 7 journées de compétition et seulement 6 points récoltés sur 21 possibles).

En fait, la question qu’on se pose pour cette explication est de savoir à quelle sauce les Scorpions mangeront leurs adversaires. A l’instar du Réal, l’ASB fait également figure de grandissime favorite de la deuxième rencontre contre le CFCK.

Certes, l’équipe de Kalaban a laissé une bonne impression lors de la phase aller du championnat de D2 du District en terminant 2è du groupe B avec 11 points (3 victoires, 2 nuls et 2 défaites). Mais face à l’ASB, la barre semble trop haute pour les Caïmans et il est difficile voire impossible de parier sur cette équipe dans cette confrontation.

La dernière rencontre des éliminatoires de la ligue du District est prévue vendredi et mettra aux prises le COB et l’ASKO. Quant aux deux finalistes de l’année dernière, à savoir le Djoliba et les Onze Créateurs, ils sont automatiquement qualifiés pour la phase fédérale.

Mais pour le Djoliba, comme pour le COB et le CSK, la participation à la compétition est liée à la levée de la sanction prise à l’encontre de ces trois équipes par la Fédération malienne de football (FEMAFOOT).

Autrement dit, si la sanction de forfait général est maintenue, l’aventure de Dame coupe s’arrêtera pour ces trois équipes dès les éliminatoires de la ligue et aucune d’entre elle ne pourra prétendre la phase fédérale. Comme le disent donc les Anglais, wait and see !

B. THIERO

Aujourd’hui au stade Mamadou Konaté
17h : CSK-FC Gaoussou
19h : AS Police-ASOM

Jeudi 14 mai au stade Mamadou Konaté
17h : Réal-ASKU
19h : ASB-CFCK

Vendredi 15 mai au stade Mamadou Konaté
17h : COB-ASKO

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Les dirigeants des clubs doivent avoir pitié de ces pauvres joueurs et de leurs équipes.

Comments are closed.