Coupe du monde 2014 : Même sans Falcao, la Colombie avait les armes pour assomer la Grèce (3-0)

0
Coupe du monde 2014 : Même sans Falcao, la Colombie avait les armes pour assomer la Grèce (3-0)La Colombie a débuté sa Coupe du monde par une victoire face à la Grèce (3-0), à Belo Horizonte, dans le groupe C.

Radamel Falcao a dû apprécier. Présent parmi les 62 000 spectateurs de l’Estadio Mineiro, la star de la Colombie, forfait pour le Mondial, a assisté à la belle victoire de ses coéquipiers contre la Grèce (3-0) pour le premier match du groupe C. Plus mobiles que leurs adversaires en début de rencontre, les coéquipiers de Mario Yepes n’ont eu besoin que de cinq minutes pour trouver la faille par Pablo Armero, avant que Teo Gutierrez et James Rodriguezn’aggravent la marque en seconde période. Grâce à cette victoire, la Colombie prend la tête de son groupe en attendant la rencontre entre la Côte d’Ivoire et le Japon dans la nuit de samedi à dimanche (3h00).

Mettre un but à la Grèce après cinq minutes de jeu n’est certes pas impossible, mais cela reste une performance. D’autant que les hommes deFernando Santos ont appliqué d’entrée une recette qui a déjà fait ses preuves. Dès les premières offensives colombiennes, les Grecs se sont retrouvés à huit dans leur surface de réparation. Cela aurait pu marcher sans l’option tactique payante prise par le sélectionneur des Cafeteros José Pekerman. Plus habitués à jouer en 4-4-2, les Colombiens évoluaient cette fois en 4-2-3-1 avec le seul Teo Gutierrez en pointe. Sur les côtés, Ibarbo et Cuadrado ont parfaitement joué leur rôle de dynamiteurs. Le second est d’ailleurs à l’origine du premier but sur un centre en retrait intelligemment laissé par James et repris victorieusement par Armero (1-0, 5e).

Sans Mitroglou, laissé sur le banc plus d’une heure par Fernando Santos, les Grecs sont tout de même parvenus à se créer des situations dangereuses. Koné avant la mi-temps a cru égaliser avant qu’Ospina ne détourne sa frappe qui prenait le chemin de la lucarne (45e). À l’heure de jeu, Gekas est lui aussi passé tout près du but, sa reprise de la tête heurtant la transversale (63e). Une réaction trop tardive pour la Grèce qui venait d’encaisser un second but sur corner par un Gutierrez opportuniste (2-0, 58e). James Rodriguez a parachevé le succès colombien dans les arrêts de jeu (3-0, 90e+2) sur une talonnade de l’insaisissable Cuadrado. Battue d’entrée, la Grèce devra réagir jeudi prochain face au Japon si elle veut avoir une chance d’atteindre les huitièmes de finale. Pour la Colombie en revanche, c’est un départ idéal dans cette Coupe du monde.

Source: eurosport.fr

PARTAGER