Coupe du monde – Pour l’instant, on se régale, vivement la suite…

0
Coupe du monde - Pour l'instant, on se régale, vivement la suite...
Olivier Giroud, Blaise Matuidi and Moussa Sissoko AFP

L’équipe de France a survolé son deuxième match de Coupe du monde, en corrigeant la Suisse (5-2). En tête du groupe D, les Bleus sont presque en 8es de finale. Ils seront qualifiés si l’Equateur ne bat pas le Honduras cette nuit.

L’aventure brésilienne commence décidément très bien pour la France. En s’imposant facilement devant la Suisse, vendredi à Salvador (5-2), cinq jours après avoir battu le Honduras (3-0), l’équipe de Didier Deschamps a fait un très grand pas vers les huitièmes de finale. Il sera définitif si l’Equateur, prochain adversaire des Bleus mercredi prochain, ne gagne pas face au Honduras (00h00). Olivier Giroud (17e), Blaise Matuidi (18e), Mathieu Valbuena (40e), Karim Benzema (67e) et Moussa Sissoko (73e) ont offert aux Tricolores une victoire éclatante dans ce choc du groupe E, tandis queBlerim Dzemaili (81e) et Granit Xhaka (87e) ont permis à la Suisse de limiter la casse en fin de match. Cela reste quand même un succès très prometteur pour les Bleus.

Les Bleus ont su se faciliter la tâche. Ils se sont mis à l’abri rapidement, en inscrivant deux buts en à peine plus d’une minute, peu après la fin du premier quart d’heure. Sur un corner de Mathieu Valbuena, Olivier Giroud s’est élevé plus haut que tout le monde pour reprendre le ballon victorieusement, malgré une tentative de sauvetage désespérée de Diego Benaglio (1-0, 17e), et inscrire le 100e but de la France en Coupe du monde. Sur l’engagement, Valon Behrami a lancé involontairement Karim Benzema vers le but suisse. L’attaquant tricolore a décalé Blaise Matuidi, qui a inscrit le but du break d’une frappe précise (2-0, 18e).

 

Benzema manque un penalty, mais se rattrape

Décomplexée avec ses deux buts d’avance, la France a continué de plus belle en exploitant parfaitement les contres. Enfin presque. Sur l’un d’entre eux, Karim Benzema a obtenu un penalty en provoquant la faute de Johan Djourou dans la surface. Mais le buteur tricolore a vu sa frappe repoussée par Benaglio, et la reprise de Yohan Cabaye, qui avait suivi, heurter la barre transversale (32e). Cela n’a pas stoppé la marche en avant des Tricolores. Sur un corner suisse, dégagé par la défense française, Raphaël Varane a envoyé un long ballon vers Olivier Giroud, dont le centre a été repris victorieusement par Mathieu Valbuena au deuxième poteau (3-0, 40e).

 

La Nati a bien tenté de revenir avec des tentatives d’Haris Seferovic (46e) et de Blerim Dzemaili (58e), mais elle n’a fait qu’offrir des espaces encore plus béants en contre. Et la France ne s’est pas privée d’en profiter. Entré en jeu, Paul Pogba a adressé une merveille d’ouverture de l’extérieur du pied pour Karim Benzema, qui a corsé l’addition de près (4-0, 67e). L’attaquant du Real s’est ensuite mué en passeur pour offrir à Moussa Sissoko son premier but sous le maillot tricolore (5-0, 73e). Benzema a même signé un doublé dans les dernières secondes. But refusé : l’arbitre venait de siffler la fin du match. Entre-temps, la Suisse a eu le mérite de se battre jusqu’au bout, et a été récompensée par des buts de Blerim Dzemaili (5-1, 81e) et Granit Xhaka (5-2, 87e). Mais elle n’a jamais été en mesure de rivaliser avec des Bleus qui peuvent réellement nourrir des ambitions dans de Mondial.

 

Source: sports.yahoo.com

PARTAGER