Coupe du monde – Le Nigeria se rapproche des Bleus, la Bosnie-HerzĂ©govine prend la porte

0
Coupe du monde - Le Nigeria se rapproche des Bleus, la Bosnie-Herzégovine prend la porte
Peter Odemwingie a inscrit le seul but du match pour le Nigeria face Ă  la Bosnie

Le Nigeria a fait un grand pas vers un Ă©ventuel huitième de finale face Ă  la France en maĂ®trisant la Bosnie-HerzĂ©govine (1-0), samedi Ă  Cuiaba. Les Super Eagles sont solidement accrochĂ©s Ă  la deuxième place du groupe F derrière l’Argentine

Sa première sortie, face à l’Iran (0-0), avait flirté avec la médiocrité. La deuxième, face à la Bosnie-Herzégovine (1-0), s’est avérée plus convaincante. Nettement plus convaincante. Elle s’est conclue par une victoire, précieuse, signée Peter Odemwingie. Grâce à l’ancien Lillois, voilà le Nigeria installé à la deuxième place du groupe F, à deux longueurs de l’Argentine. Seize ans que les Super Eagles n’avaient plus gagné la moindre rencontre de Coupe du monde. Pour peu que l’Iran ne domine pas une Bosnie-Herzégovine déjà éliminée mercredi prochain, le Nigeria jouera les huitièmes de finale, comme en 1994 et 1998. Quel que soit son résultat face à l’Argentine. Les Super Eagles pourraient y retrouver l’équipe de France, actuelle leader du groupe E.

Pour dompter la Bosnie de Safet Susic, la sélection de Stephen Keshi n’a eu besoin que d’un but, un seul. Il est venu d’une accélération foudroyante d’Emenike, toute en puissance, qui a fait valser Emer Spahic. Odemwingie, préféré à Moses, ne s’est pas fait prier pour la convertir à la demi-heure de jeu (1-0, 29e).

 

Dzeko Ă©tait maudit

Les Bosniens ne s’en sont jamais remis. Leur maîtrise du ballon, impulsée par le tandem Pjanic-Misimovic, n’a pas suffi. Six minutes plus tôt, Edin Dzeko pensait pourtant avoir trouvé la faille. But injustement refusé, pour un hors-jeu imaginaire (20e). L’attaquant de Manchester City a eu deux autres occasions en or. Il les a vendangées, en perdant son duel devant Enyeama (23e), puis en trouvant le poteau (90e+3).

Entreprenants durant le premier quart d’heure, les Super Eagles ont tranquillement géré leur avantage. Ils auraient pu se mettre à l’abri en seconde période. Mais Babatunde (55e) et Emenike (61e) ont tour à tour buté sur Begovic. Pas grave. En face, la Bosnie- Herzégovine n’avait pas assez d’imagination pour refaire surface. Sa toute première Coupe du monde est terminée. Déjà.

 

Source: sports.yahoo.com

PARTAGER