Coupe du monde U-20 : Le Ghana dans le dernier carré

1

GhanaLa sélection ghanéenne s’est qualifiée pour les demi-finales en battant le Chili 4-3 après prolongations

 

L’aventure continue pour le Ghana, dernier représentant africain à la Coupe du monde des moins de 20 ans. Vainqueurs en 2009 et finalistes en 1993 et 2001, les Black Satellites sont allés décrocher au forceps leur qualification pour les demi-finales en dominant 4-3 le Chili au terme d’un match qui restera comme l’un des plus relevés du tournoi. Les protégés de Sella Tetteh ont quasiment rendu la même copie que face au Portugal qu’ils ont écarté en huitième de finale après avoir été menés 2-0 au score. Dimanche face au Chili, les juniors ghanéens ont encore été menés deux fois menés au score, mais une nouvelle fois ils ont réussi à renverser la tendance pour s’imposer 4 buts à 3 dans les arrêts de jeu de la prolongation. Une victoire à l’arrachée, presque inespérée mais amplement méritée au regard des très nombreuses occasions de but que le Ghana s’est procurées (41 tirs à 17).

 

Les Black Satellites ont été les premiers à s’illustrer dans ce match. Résultat : ils ouvrent la marque dès la 11è minute par l’intermédiaire du milieu de terrain Moses Odjer. Mais trop passifs en défense, les jeunes ghanéens encaissent deux buts coup sur coup : Nicolas Castillo (23è min) puis Angelo Henriquez (27è min), la petite pépite qui appartient à Manchester United. L’équipe sud-américaine conservera cette avance jusqu’à la pause. Au retour des vestiaires, c’est un Ghana requinqué qui se présente et qui est justement récompensé de ses efforts à la 72è minute grâce à un but d’Assifuah, lequel, d’un extérieur du gauche, trompe le gardien adverse dans la surface. Plus rien ne sera marqué par la suite malgré une nette domination des Black Satellites. On joue alors les prolongations quand ce diable d’Henriquez, encore lui, devance la sortie du gardien ghanéen Eric Antwi et permet au Chili de repasser devant au tableau d’affichage (98è min, 3-2).

 

Les Chiliens se voyaient alors en demi-finale et pensaient que rien de grave ne pouvait leur arriver. Mais c’était sans compter sur l’abnégation des Ghanéens qui grâce à Salifu Seidu, bien décalé dans la surface, recollent au score (113è min). Puis ce sera au tour d’Assifuah (auteur d’un doublé dans ce match) d’inscrire le but de la victoire d’une tête que l’on croyait anodine. Demain, les champions du monde tenteront de poursuivre l’aventure face à la France qu’ils affronteront au stade d’Istanbul. Un beau duel en perspective, quand on sait que Français et Ghanéens s’étaient déjà affrontés lors de la phase de poule (3-1 pour la France).

 

 

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.