Coupe honorable Mamadou Diarrassouba : Markacoungo sur le podium

0

L’AS Zan Coulibaly de Markacoungo a remporté le dimanche 25 septembre le trophée de la 1re édition de la Coupe de l’honorable Mamadou Diarrassouba en disposant du FC Kalamany de Fana (2-0). C’était sur le terrain municipal de Fana.

Regroupant 14 équipes au départ, la finale de la 1re édition de la Coupe de l’honorable Diarrassouba a opposé l’AS Zan Coulibaly de Markacoungo au FC Kalamany de Fana. Les jeunes de Markacoungo ont ouvert la marque à la 61e avant de doubler la mise. Selon l’organisateur, cette compétition vise deux objectifs majeurs.

“La première raison fondamentale, c’est de recenser les jeunes talents pour renforcer l’équipe de Dioïla. Ces deux dernières années, le Baoulé Club de Dioïla a frôlé la 1re division. Les encadreurs doivent être encouragés. Nous responsables nous devons nous mobiliser pour chercher des talents pour le club. La deuxième raison c’est de renforcer la vision du président de la République, bâtie autour de la cohésion. Qui parle de football parle de cohésion. Vous avez vu que toute la ville de Fana, voire le cercle de Dioïla était mobilisé autour des jeunes joueurs. C’est pour ces raisons que nous avons initié cette coupe dans l’arrondissement de Fana”, a expliqué l’honorable Mamadou Diarrassouba.

La finale a réuni plusieurs camarades politiques du député notamment des ministres et plus d’une vingtaine de députés. Une mobilisation qui avait tout son sens. “Ça veut dire tout simplement que tout va bien au sein du RPM. Le parti se porte bien”, a affirmé Mme Sangaré Oumou Bah, présidente des femmes du RPM.

Pour le président de la jeunesse du parti présidentiel, l’honorable Moussa Timbiné, l’initiative de l’honorable Diarrassouba est salutaire puisque, selon lui, elle s’inscrit dans le cadre du renforcement de la cohésion sociale et surtout le développement de la jeunesse en harmonie avec le projet de société du président IBK.

Les autorités locales, mobilisées pour la réussite de la compétition, ont souhaité la pérennisation de la coupe.

Maliki Diallo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER