Coupe INPS : Le Djoliba et les onze créateurs valident leur ticket

1

Coupe INPS : Le Djoliba et les onze créateurs valident leur ticketRouges et Créateurs se sont qualifiés pour les demi-finales en écartant, respectivement l’ASB (1-0) et le COB (4-3 t.a.b.), dimanche au stade Mamadou Konaté

Les premiers quarts de finale de la coupe INPS se sont disputés dimanche au stade Mamadou Konaté. En première heure, le Djoliba a assuré le service minimum face à l’ASB tandis que les Onze Créateurs ont dû attendre la séance des tirs au but pour valider leur ticket devant le COB (4-3). Pour la première confrontation, tous les regards étaient tournés vers le nouvel entraîneur des Rouges, le Belge Ivan Minaret dont c’était le grand baptême du feu avec l’équipe de Hérémakono. S’il est encore tôt de juger le technicien, on peut s’autoriser à dire que ce dernier a réussi sa première sortie avec ce succès par la plus petite des marges devant les Bamakois. L’unique but de la partie a été inscrit peu avant la demi-heure par Mamadou Tounkara (26è min, 1-0). Grâce à ce succès les Rouges ont décroché le premier ticket des demi-finales et connaîtront leur prochain adversaire à l’issue des deux derniers quarts de finale prévus cette semaine. Dimanche, les supporters djolibistes étaient très nombreux dans les gradins du stade Mamadou Konaté et presque tous étaient vêtus aux couleurs de leur équipe. Fidèles à la tradition, ils ont donné de la voix aux protégés d’Ivan Minaret de la première à la dernière minute de la partie. Les Djolibistes ont dominé le match, mais il faut admettre que l’ASB n’a pas démérité sur l’ensemble de sa prestation. Les joueurs du coach Djofolo Traoré ont joué totalement décomplexés et ont donné tout ce qu’ils avaient dans les tripes, mais cela n’a pas suffi pour faire échec au Djoliba. A l’image de leur capitaine Hamidou Sanogo qui a allumé la première mèche avec ce coup franc canon au dessus de la barre transversale (3è min), les Bamakois ont forcé l’admiration du public par leur combativité et leur hargne. L’ASB aurait même pu ouvrir le score si le gardien du Djoliba, Adama Keïta n’avait sorti le grand jeu pour extraire le missile de Moussa Camara que tout le stade voyait au fond des filets (7è min). C’est après ces deux occasions des Bamakois, que Mamadou Tounkara débloquera le tableau d’affichage pour l’équipe de Hérémakono, suite à un coup franc de Malick Berthé (1-0, 26è min). Malgré les changements effectués par le coach Djofolo Traoré (intégration de Karamoko Tangara et Mohamed Koumaré à la place d’Adama Dembélé et de Sadia Fabé), le score n’évoluera plus jusqu’au coup de sifflet final de la rencontre. «Je suis très content pour la qualification, mais on a beaucoup de travail à faire pour améliorer notre jeu, analysera l’entraîneur du Djoliba, Ivan Minaret. Mon objectif est de gagner match par match, je félicite mes joueurs et les encourage dans ce sens», ajoutera le technicien. Malgré la défaite, le coach de l’ASB Djofolo Traoré dira qu’il est également content de la prestation de son équipe. «Pour nous c’était juste un match de préparation. Nous sommes en début de saison et ces compétitions servent surtout à mettre les équipes en jambes», expliquera le technicien. En deuxième heure, le COB et les Onze Créateurs se sont neutralisés 0-0 au terme des 90 minutes réglementaires. Il faudra attendre la séance des tirs au but pour voir les Créateurs s’imposer 4-3 et valider leur ticket pour le dernier carré.

Djènèba BAGAYOKO

–

Rugby : LA FĂ©DĂ©RATION LANCE LA COUPE DU MINISTRE DES SPORTS

Le coup d’envoi de la première édition de la coupe du ministre des Sports, Housseïni Amion Guindo a été donné samedi dernier. Organisée par la Fédération malienne de Rugby (FMR). La compétition met aux prises les quatre premiers du dernier championnat à savoir l’USFAS, le Djoliba, les Bamba de l’AS Réal et les Hippo XV. Le match inaugural qui a opposé le Djoliba et les Bamba de l’AS Réal, s’est déroulé en présence du président de la Fédération malienne de rugby (FMR), Mamadou Sissi Coulibaly et du 1er vice président de la fédération, Abidine Maiga. Avant le coup d’envoi de la rencontre, l’entraîneur de l’USFAS, Daouda Koné «Chaleur» a fait une brève présentation du rugby histoire de permettre aux spectateurs de se faire une idée de cette discipline peu connue dans notre pays. «Le rugby est différent du football. En rugby, la durée d’un match est de 80 minutes, contre 90 pour le football. Pour les points, un essai est égal à 5 points et est suivi d’une transformation qui vaut 2 points. Quant à la pénalité et au drop, c’est 3 points», expliquera le technicien. «Un essai est inscrit lorsqu’un attaquant aplatit le ballon derrière la ligne d’en-but (à gauche, à droite, au centre du terrain, peu importe l’endroit). Il fait un « touché à terre ». Mais il ne suffit pas que le ballon touche le sol. Le joueur doit exercer une vraie pression de haut en bas avec le ballon sans perdre le cuir. Et après avoir marqué un essai il y a la transformation qui peut permettre à l’équipe bénéficiaire d’inscrire 2 points supplémentaires. Pour cela, le ballon est posé au sol (sur un tee) sur une ligne imaginaire, parallèle aux lignes de touche. Si l’essai a été inscrit sur le côté gauche du terrain, on tracera cette fausse ligne à gauche. Le joueur prend le recul qu’il veut pour tirer (à 10, 20, 30 mètres… des poteaux). Il va devoir faire passer le ballon entre les poteaux, au dessus de la barre horizontale en tirant au pied (un peu comme au foot sauf qu’avec un ballon ovale c’est beaucoup moins facile). S’il y parvient, ce sont 7 points qui auront été marqués sur cette action : 5 grâce à l’essai et 2 grâce à la transformation», détaillera l’entraîneur usfasien. Après cette brève présentation place sera faite aux Rouges et aux Scorpions pour la première confrontation de cette coupe du ministre des Sports. Au terme d’une partie qui mettra du temps à se décanter, le Djoliba s’imposera 25-5 face à la jeune équipe des Bamba du Réal. Le premier essai de la partie interviendra peu après l’heure de jeu et sera l’œuvre de Mamadou Bagayoko qui enchainera avec une transformation (7 points). Ce premier essai sera suivi de 3 autres, permettant ainsi aux Rouges de porter le score à 12-0). Les Réalistes réduiront le score par Mohamed Traoré auteur d’un essai et d’une transformation (72è, 12-5) mais le dernier mot reviendra au Djoliba qui corse l’addition dans les ultimes minutes grâce à Tièba Traoré (79è, 22-5) et Mohamed Coulibaly, pénalité). A l’issue du match, le président de la Fédération malienne de rugby, Mamadou Sissi Coulibaly a rendu hommage aux deux équipes pour leur belle prestation, ajoutant que la qualité du spectacle produit par les Rouges et les Scorpions traduit parfaitement les progrès réalisés ces dernières années par le rugby malien. Aussi, le premier responsable de la FMR a félicité l’ensemble des membres du bureau fédéral pour le bon déroulement du match inaugural de cette coupe du ministre des Sports. La deuxième demi-finale entre l’USFAS et les Hippos XV est prévue samedi prochain sur le terrain de l’AS Réal et le vainqueur de cette rencontre affrontera le Djoliba en finale le 29 novembre.

SeĂŻbou S. KAMISSOKO

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.