Coupe jeunesse Malienne Solidaire de Judo : Le Camp I (hommes) et le SMK (dames) sur le podium

0
Habib Sissoko, président CNOS
Habib Sissoko, président CNOS

C’est le dojo du Camp I (hommes) et celui du SMK (dames) qui se sont hissĂ©s sur la plus haute marche du podium. L’Ă©vènement Ă©tait prĂ©sidĂ© par Habib Sissoko, prĂ©sident du CNOSM. Le prĂ©sident de la FMJ, Amadou TraorĂ©,  et celui de la JSM, Tiefing Sissoko, Ă©taient Ă©galement au  rendez-vous.

Pour marquer leur dĂ©but de partenariat, l’Association Jeunesse Malienne Solidaire (JMS) et la FĂ©dĂ©ration malienne de judo et Jiu-jitsu, ont organisĂ© le samedi dernier au pavillon des sports, la 1ère Ă©dition de la coupe jeunesse Malienne Solidaire de Judo.  Cette compĂ©tition a mis aux prises 14 dojos du Mali.

Et chaque équipe était composée de 4 combattants.  Après les rencontres éliminatoires, les finales ont donné de belles empoignades.

Chez les hommes, c’est le dojo du Camp I qui a Ă©tĂ© sacrĂ© champion après sa victoire sur celui du SMK. Du cĂ´tĂ© des dames, le dojo du SMK a dictĂ© sa loi Ă  celui du Camp Para.

Au chapitre des récompenses,  les quatre meilleures équipes hommes et dames ont été primées. La meilleure combattante et le meilleur combattant ont également reçu des cadeaux.

Au terme des prises, le prĂ©sident de la JMS, Tiefing Sissoko (visiblement enthousiasmĂ© par le niveau des combattants), a remerciĂ© tous ceux qui ont contribué  au succès  de cette 1ère Ă©dition avant de fĂ©liciter la fĂ©dĂ©ration malienne de judo et jiu-jitsu pour avoir pu mobiliser l’ensemble des amateurs du judo malien autour du projet.

Signalons que la JMS a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e en 2013 en France. La question du dĂ©veloppement des activitĂ©s culturelles et sportives de la jeunesse malienne constitue l’une de ses prĂ©occupations majeures.

C’est dans ce cadre qu’elle s’est engagĂ©e pour  donner un nouveau souffle au judo malien.  Sa première action vient en appui aux initiatives engagĂ©es par le ministère des Sports et la FĂ©dĂ©ration Malienne de judo et Jiu-jitsu Ă  travers l’organisation de compĂ©titions et de stages.

Les objectifs sont entre autres d’encourager les jeunes maliens dans la pratique du judo Ă  travers l’organisation ponctuelle de tournois et de rencontres dans ce sport, de dĂ©velopper un rĂ©seau de partenariat international autour de la pratique du judo, de favoriser les Ă©changes culturels et sportifs entre les clubs de judo japonais, français et maliens, et d’Ĺ“uvrer pour le dĂ©veloppement du sport malien Ă  travers son intĂ©gration dans les programmes de formation et dans l’enseignement supĂ©rieur.

Sory Ibrahima  Coulibaly

PARTAGER