Coupe du monde, Russie 2018 : Aigles, le casse-tĂŞte de Giresse

2

Bakary Sako, Abdoulaye Diaby et Adama Traoré ont déclaré forfait, alors que les deux gardiens du Stade malien, Soumaïla Diakité et Djigui Diarra et le défenseur central, Mohamed Oumar Konaté n’ont pas obtenu de visas pour la France

En regroupement depuis lundi à Paris pour préparer la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde, Russie 2018, l’Equipe du Mali (EDM) a déjà enregistré trois forfaits. Il s’agit de Bakary Sako (Crystal Palace), d’Abdoulaye Diaby (FC Bruges) et d’Adama Traoré (Monaco). Ces forfaits constituent un coup dur pour le sélectionneur national Alain Giresse quand on sait que ces éléments- en particulier l’attaquant du FC Bruges- sont très importants dans le dispositif tactique du technicien français.

Ce dernier doit également compter avec la situation incertaine de l’arrière-latéral de Panathinaïkos, Ousmane Coulibaly, présent dans le groupe mais qui est blessé. L’international malien s’est blessé lors du match de championnat grec, dimanche contre Asteras (3-1 pour Panathinaïkos) et n’a passé que dix petites minutes sur la pelouse. Hier, il devait passer une échographie pour savoir s’il sera opérationnel, samedi contre les Eléphants de Côte d’Ivoire.

L’autre problème concerne les deux gardiens du Stade malien, Djigui Diarra et Soumaïla Diakité qui n’ont pas eu de visas pour la France. Les deux éléments ne pourront pas participer au stage de Paris et rejoindront le reste du groupe à Abidjan, jeudi. Pour les remplacer pendant la mise au vert à Paris, Alain Giresse a fait appel à Aly Yirango (sans club) et Ousmane Dibatéré (SC Amiens).  A la fin du stage, les deux gardiens seront libérés par le technicien français. Au moment où nous mettions sous presse, une source proche de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) a indiqué que le défenseur central de RS Berkane, Mohamed Oumar Konaté n’avait pas non plus obtenu son visa pour la France. Un vrai casse-tête pour Alain Giresse.
L. M. DIABY

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Anachronique:
    – Un match en RCI, on se casse la tĂŞte pour aller le prĂ©parer en France!
    – On fait remplacer deux porte-drapeaux nationaux par deux petits cousins dans la dĂ©lĂ©gation pour un petit sĂ©jour en France, pour venir après nous expliquer des problèmes de visa!

  2. Tous ces errements dĂ©notent visiblement du peu de sĂ©rieux qu’affiche la fĂ©dĂ©ration. Je dirai du dĂ©sir fou de nos responsables sportifs de voyager sur la France plutĂ´t que de regrouper l’Ă©quipe Ă  Bamako oĂą le climat est plus proche de celui de la RCI histoire de s’acclimater. Ces dĂ©fections sont un mauvais prĂ©sage pour nous. Bakary SACKO, Adama TRAORE ça fait beaucoup. Comme un malheur ne vient jamais seul……. chut le TAS est passĂ© par lĂ .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here