Coupes africaines des clubs : 2 sur 4 pour le Mali

1

Sur les 4 clubs engagés en 16es de finale des coupes africaines, seuls l’AS Réal (Ligue des champions) et le Djoliba AC (Coupe de la Confédération) continuent l’aventure à la faveur d’une qualification pour les 8es de finale. Le Stade malien de Bamako et le COB restent à quai.

 

 

L'AS Real de Bamako
L’AS Real de Bamako

L’aventure africaine du Stade malien de Bamako et du COB s’est achevée à la porte des 8es de finale. Après un nul (0-0) à Bamako face à Al Hilal du Soudan, le Stade malien est tombé au match retour sur le score de 2 buts à 0. Le champion en titre du Mali rêvait pourtant de la phase de poules de la Ligue des champions. Il n’aura même pas droit au tour de cadrage de la Coupe de la Confédération. Pour rappel, vainqueur de la Coupe Caf 2009, le Stade malien a depuis participé aux phases de poules de la coupe de la Confédération. Cette élimination prématurée des Blancs de Bamako en Ligue des champions est un échec dans les ambitions africaines du club. Le second club malien éliminé est le COB. Après une défaite à domicile (2-0) face à l’ASEC d’Abidjan, le COB a sauvé l’honneur au match retour en obtenant le nul (1-1). Un scénario qui met fin à la course des Verts du COB en Coupe de la Confédération.

 

 

La grande satisfaction du Mali se résume à la qualification pour les 8es de finale de l’AS Réal de Bamako et du Djoliba Athlétic Club. Après avoir éliminé les FAR du Maroc lors du tour préliminaire de la Ligue des champions (2-2) à Rabat et (1-1) à Bamako, les Scorpions écartent un grand d’Afrique, Enyimba du Nigeria lors des 16es de finale.

 

 

Le Réal a réussi le plus dur à Aba en s’imposant par 2 buts à 1 avant de s’incliner à Bamako (0-1) face à Enyimba. Les buts marqués à l’extérieur ont donc été décisifs pour les Scorpions de Bamako. Pour sa première participation en Ligue des champions, l’AS Réal prépare les 8es de finale contre l’Espérance Sportive de Tunis dans la plus grande sérénité. «Nous avons une jeune équipe qui a son style de jeu. Nous allons jouer sans aucune pression comme nous l’avons déjà fait contre les FAR et Enyimba. L’Espérance de Tunis est certes une grosse pointure, mais je pense qu’il y a de la place pour jouer un coup et même faire un hold-up», argumente le coach du Réal, Nouhoum Diané. Au pire des cas dans cette double confrontation contre l’Espérance de Tunis, l’AS Réal aura une seconde chance pour jouer le tour de cadrage qualificatif pour la phase de poules de la Coupe de la Confédération. D’ici là, les Scorpions de Bamako veulent prendre une option sérieuse sur la qualification ce samedi à domicile contre l’Espérance avant d’aller négocier le match retour à Tunis. Aux dires du coach Nouhoum Diané, il faudra marquer 1 ou 2 buts à Bamako sans en encaisser pour se mettre en pôle position pour la qualification à la phase lucrative de poules. Malgré sa 7e place dans le championnat Ligue 1 Orange, l’AS Réal est en forme. Elle vient d’aligner deux victoires éclatantes contre le Nianan de Koulikoro (4-0) et l’ASOM (2-0). Un bon signe avant-coureur à la veille du match aller contre l’Espérance Sportive de Tunis. L’AS Réal, cuvée 214, est un bon mélange d’anciens cadres, de juniors surclassés et de pensionnaires de l’Académie Jean-Marc Guillou, partenaire du club. Ce groupe managé par un jeune entraîneur d’expérience, Nouhoum Diané avait offert la place de vice-champion au club la saison dernière. Une première depuis 20 ans !

 

 

Le Djoliba AC de Bamako est le second club malien encore en course dans les Coupes africaines. Exempté du tour préliminaire de la Coupe de la Confédération, le Djoliba n’a pas raté son entrée en 16es de finale face à Don Bosco de Lubumbashi. Battus 2-1 à Lubumbashi, les Rouges de Bamako ont arraché leur qualification à domicile en s’imposant par 1 but à 0. Ici encore, le but marqué à l’extérieur a pesé lourd dans la balance. En 8es de finale, le Djoliba croise le fer avec Wadi Degla Sporting Club du Caire (Egypte).  Aux dires du coach, Abderrazak Chlih, son club a le devoir d’aller faire un résultat dimanche prochain au Caire avant de finaliser la qualification à Bamako lors du match retour. Actuel 2e du championnat, le Djoliba vient de livrer un gros match test dimanche dernier face au leader, le Stade malien (0-0). Un bon avant-goût pour le Djoliba à l’entame des 8es de finale de la Coupe de la Confédération. L’objectif du club étant la qualification pour la phase de poules. Pour cela, il est impératif pour les Rouges de Bamako de résoudre l’équation Wadi Degla Sporting Club du Caire pour prétendre au tour de cadrage, dernier verrou d’accès à la phase lucrative.

 

 

                                                                                                         Basile

Programme des matches aller :

Ligue des Champions Orange

-Samedi 22 mars,

A  Bamako,

AS Réal-Espérance Tunis,  16h30 GMT

Coupe de la Confédération Orange

Dimanche 23 mars,

Au Caire,

Wadi Degla-Djoliba, 17h00

 

He unfolds it often to see Jordan HughesA second exodus, mainly to Jordan, followed in 1967 as a result of the defeat of Arab armies during the third Arab lsraeli war.toms wedges

Barton, a Baltimore native, was busy last week organizing a block party at a basketball court in his hometown to lend a peaceful alternative to the at times violent protests in the aftermath of the death of Freddie Gray.michael kors uk bags
Cloning of IL 8 promoter from MDA MB 231 and MCF 7 cells expressing high and low levels of IL 8, respectively, shows the integrity of the promoter in both cell lines.mcm bookbag
But now Ken is finding his voice.mulberry bag outlet

Mr Blatter admitted “we need to recover our good name” and said some people would say he had been at FIFA for too long a time.louboutin pas cher

“Staff at the ASD base at Crosshouse are trained specifically to deal with children with autism and help them overcome sensory and social issues and become fully independent.prima classe alviero martini
toms outlet

PARTAGER

1 commentaire

  1. Djandjo pour le RÉAL de bamako car éliminé deux tenants du titre continental n’est pas chose aisée. BRAAAAAAAAAAAAAAVO ! Quand au Djoliba , son destin se trouve entre ses mains .

Comments are closed.