Cours performance Fifa au Mali : La Femafoot redore son blason organisationnel

0

femafootLa Fédération malienne de football (Femafoot) vient de bénéficier d’un cours de performance FIFA pour son audit organisationnel. Durant trois jours (19, 20, 21 février  2014) une délégation de la  FIFA et  la Femafoot  ont fait l’état  des lieux de l’administration, des finances, de l’entraînement, du marketing, et de la communication de l’instance faitière du Mali. Les deux parties sont très satisfaites des conclusions des travaux.

 

 

Le cours de performance est un accompagnement de la FIFA aux associations nationales de football  sur 4 ans pour un budget d’au moins 100.000 dollars US (environ 50 millions de CFA). Pour le cas malien, le cours de performance s’inscrit dans une évaluation sans complaisance des capacités organisationnelles de la Femafoot. Il s’agit essentiellement de l’administration, des finances, de l’entraînement, du  marketing  et de la communication.

 

 

Pour valider ce cours de performance, une délégation  de la FIFA de 5 experts a séjourné au Mali les 19, 20 et 21 février derniers. Ce sont Kablan Sampon( officier de développement FIFA), Francesco Bruscoli ( consultant FIFA), Yvon Avry (expert FIFA), Beatrice Von Siebenthal (consultant FIFA) et Francois Bohé (officier de développement technique FIFA).

 

 

En harmonie avec le point focal local, le  malien Moussa Kanouté (officier de l’éducation de la CAF), la délégation de la FIFA a effectué des séries de séances de travail avec le Comite Exécutif de la Femafoot, le secrétariat général et toutes les composantes intervenant dans la gestion du football. Entre autres : la presse  le sponsor officiel, Orange-Mali, la direction technique, les financiers, les ligues Régionales.

 

 

Au terme des différents débats et échanges, la délégation de la Fifa a pu cerner toutes les insuffisances organisationnelles de la Femafoot. Aux dires du chef  de mission de la Fifa, Francesco Bruscolie, « la Femafoot est à un niveau organisationnel acceptable. Par rapport a l’existant, nous avons désormais une idée sur les angles d’accompagnement,  des compétences de la Femafoot »,  a poursuivi Francesco Bruscolie.

Au fait, la délégation de la Fifa  a fait une évaluation de l’état de santé organisationnel de la Femafoot .Elle s’est également penchée sur les rapports de la Femafoot avec les Ligues Régionales, les clubs, la presse, les partenaires historiques (ministère chargé des Sports, le Comité National Olympique et Sportif du Mali) et les sponsors.

 

 

Les parties sont en phase

L’accent a surtout été mis sur la gestion des compétitions nationales et internationales, la communication médiatique et la sécurité.

 

 

Le cours Préformance Fifa vient donc a point nommé pour la Femafoot qui est plus que jamais engagée dans le professionnalisme «Nos sommes désormais en phase avec les normes Fifa au terme de cette  mission dans nos murs. Les experts de la Fifa ont été très réceptifs à nos doléances et se sont engagés à  nous accompagner et a nous assister dans l’organisation», a précisé le président de la Femafoot, Boubacar Baba Diarra.

 

 

L’heure est donc au perfectionnement des compétences, à l’harmonisation de certains modes de gestion. C’est donc l’organigramme  fédéral qui subit un toilettage dans un but d’efficacité  et de professionnalisme.

 

 

La presse, partenaire stratégique  de la Femafoot et maillon fort de la chaine de communication a eu droit à un  traitement spécial. Au cours de la séance de travail entre la mission de la Fifa  et la presse, les échanges se sont focalisés sur l’amélioration communicationnelle  des compétitions, la création d’un site interactif  pour la Femafoot et l’implication plus visible  de la Commission médias dans les activités fédérales.

 

 

Par rapport au développement du football féminin, la délégation de la Fifa  a attiré l’attention de la Femafoot sur une formation plus poussée  à la base. Idem pour le football des petites catégories. La délégation de la Fifa  est allée plus loin en sollicitant des recrutements d’un responsable chargé uniquement du développement  du football féminin .

 

En dehors de l’appui Fifa  pour le football féminin et celui des petites catégories, la délégation a estimé que  le sponsor officiel de la Femafoot, Orange-Mali, devrait désormais jouer un rôle actif pour leurs promotions.

 

Orange Mali est également sollicitée dans la retransmission des matches internationaux et l’informatisation des différents Stades et leur connexion à internet. La connexion de la Femafoot, des ligues régionales et leur interconnexion par le sponsor officiel ont aussi été conseillées.

 

 

Au delà des différentes séances de travail, rencontres et réunions, le chef de mission Francesco Bruscolie a visité certaines infrastructures sportives  comme le stade Mamadou Konaté, le centre technique de Kayo (Projet Goal) et le Stade Diarrah de Koulikoro (Projet Goal spécial). Francesco Bruscolie  s’est dit très satisfait de l’entretien de la pelouse synthétique du Sade Mamadou Konate ainsi que l’état du gazon naturel du centre technique de Kayo. A Koulikoro, il a apprécié les dispositions utiles prises pour l’entame des travaux de la pelouse synthétique  du Stade Diarrah. La délégation de la Fifa a profité de son séjour pour visiter le terrain d’entraînement de LCBA (Lafia Club de Bamako), un club de 2e division. Logé à l’ACI 2000 de Bamako, le terrain de LCBA est un véritable complexe moderne composé d’une grande pelouse d’entraînement, des bureaux, et des vestiaires. Une séance d’entraînement des jeunes footballeurs a meublé la visite de la délégation Fifa.

La Femafoot et la délégation de la FIFA ont été reçus par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Me Mamadou Gaoussou Diarra. Ce dernier a remercié et félicité la FIFA pour son initiative de renforcement des capacités organisationnelles de la Femafoot. Comme pour dire que les autorités maliennes sont en phase avec la FIFA.

 

 

Le séjour de Francesco Bruscolie et son équipe s’est terminé par un dîner offert par la Femafoot dans le restaurant «Balassoko» du Parc National.

 

Baba Cissouma

 

Maybe he will give me a head start,” said Hall of Fame trainer , who is going to try to beat American Pharoah with 50 1 long shot MrLa richesse du sol est un facteur, de me que les pratiques culturales et de fertilisation qui prisposent.hermes sac

Crews will get back to work on the last 500 feet of the bridge in about a week, Crum said.louboutin soldes
It has said it will spare Kasaesbeh life if she is let go but has not said it will release the pilot.mulberry outlet online uk
albeit a very spoilt one.mulberry handbags sale

“Where’s your homework.mcm bags
Meilleur buteur (7 r dont 4 penaltys) et passeur (5 offrandes) nantais cette saison, il peut l pr dans un club plus hupp Mais en a t il r les capacit.prada outlet online
sure we going to be chirping each other (on the ice Saturday night).mulberry bag outlet
He started the first five games of the season and had six appearances overall before being sidelined with right adductor tendonitis that eventually required surgery June 18, and he was working his way back into training at the time of his passing.mulberry outlet
hollister hamburg

PARTAGER